samedi 27 décembre 2008

gastronomie

Gastronomie : art de faire bonne chère. ( c'est la définition du Larousse )

La nourriture est importante et je n'envisage les repas que copieux, nourrissants, et énergétiques. Je ne suis pas de celles qui chipotent devant une grillade et une feuille de salade, surtout en cette saison. J'aime le gras, le sel, le farineux, le sucré. Je suis plus gourmande que gourmet. J'aime que mon assiette soit pleine et me sentir lestée quand je l'ai vidée. Plus que les mets raffinés, je goûte les plats campagnards : garbure, potée, bourguignon.

J'ai transmis à mon fils mon goût pour les abats. Il nous arrive quand nous sommes seuls de dîner d'un plat de tripes. J'aime la cervelle d'agneau, le foie de veau, le cœur de génisse, les rognons de porc.

Mes grands-parents vivaient à la campagne, et mangeaient de la viande quand ils tuaient leurs bêtes. La tête de lapin m'était réservée quand nous déjeunions chez Pèpère et Mèmère. Il fallait décrocher la mâchoire pour en sucer l'intérieur. Chez Tatine et Papa Léon, je goûtais le cou du poulet, le croupion, les sot-l'y-laisse, je léchais mes doigts et la carcasse.

Et les légumes, tous les légumes, crus, cuits, en purée, en gratin, à la vapeur, le navet, les bettes, la courge, l'aubergine, le topinambour, les pois .

Ne vous étonnez pas si après tout cela, je cale sur les desserts. Pour moi, le repas est fini. Je vous laisse les entremets, les mousses, les gâteaux au chocolat, les bavarois et même les tartes si elles ne sont pas maison.

Jamais je ne bois de café, ni d'alcool fort et aux discussions de fin de repas où chacun s'enflamme en sirotant, je préfère une promenade digestive.

Et mon inculture dans tout cela, je ne sais pas si je suis une convive très sortable.


Posté par Berthoise à 08:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur gastronomie

  • Et les cœurs de canards ? Ça aussi c'est de l'abat.

    Posté par Prax, samedi 27 décembre 2008 à 09:16 | | Répondre
  • Ah non, tout mais pas les tripoux !!!
    Mauvais souvenir d'enfance... Où mon père m'avait mise au coin, un morceau de tripe dans la main et me criant : "Y en a marre que tu manges rien, tu vas bouffer ce morceau, j'te l'dis moi !!!"
    Et c'est là qu'à 6 ans on se rend vite compte que le meilleur ami de l'homme (et de l'enfant) est bel et bien le chien. Entre 2 sanglots, et derrière le dos de mon père pris d'autoritarisme aigu, j'ai fait signe à ma meilleure amie de l'instant : ma chienne.
    Qui crachait pas sur les tripoux, elle.
    Elle m'a évité 1 heure supplémentaire de punition.

    Bon sinon, tout comme toi : vive le gras, le salé, le sucré !!!
    Pis, y a aussi les plats asiatiques, antillais, réunionnais, indiens, etc...

    Posté par Sorgina, samedi 27 décembre 2008 à 10:53 | | Répondre
  • Tu aimes tout ce que ma maman aime, moi les abats... berk.
    le tag de l'inculture te réussit, je ne regrette pas de te l'avoir infligé.

    Posté par la Mère Castor, samedi 27 décembre 2008 à 11:22 | | Répondre
  • Au contraire, Pantagruel lui-même n'aurait pas mieux raconté !!!

    Sacrément bien conté, Miss, tu es bien fréquentable !

    Posté par joye, samedi 27 décembre 2008 à 14:39 | | Répondre
  • Joye > De loin, de loin.
    Mère Castor > Il ne manquerait plus que ça, que tu regrettes, avec tout le mal que je me donne.
    Sorgina > Contente de te voir de retour.
    Prax > C'est basque ? je ne connais pas.

    Posté par Berthoise, samedi 27 décembre 2008 à 20:43 | | Répondre
  • Les rognons, les gésiers de volaille, la cervelle... moi aussi j'aime les abats... D'ailleurs, j'aime tout! Même les desserts! (Mais ça, il parait que c'est en vieillissant qu'on apprécie de plus en plus le sucré...)Et les potées, mmh, j'en rêve...
    Ton texte est génial, il m'a fait rire...

    Posté par tilleul, samedi 27 décembre 2008 à 21:58 | | Répondre
  • Tilleul > Oui, les gésiers, tu as raison, j'ai oublié les gésiers. J'adore les gésiers.

    Posté par Berthoise, dimanche 28 décembre 2008 à 07:18 | | Répondre
  • Ah ! Le sot-l'y-laisse qui porte bien son nom. IL faut être sot pour passer à côté de ce morceau.
    Une bonne tête de veau aussi c'est bon, et les ris (hi ! hi !)
    Bises

    Posté par Martin-Lothar, dimanche 28 décembre 2008 à 21:50 | | Répondre
  • Martin-Lothar > Je ne sais pas résister à la tête de veau, je commande dès que je la vois sur une carte.

    Posté par Berthoise, lundi 29 décembre 2008 à 06:22 | | Répondre
Nouveau commentaire