lundi 29 décembre 2008

musique

J'ai gardé le plus difficile pour la fin : La musique.

Avouer mon inculture dans ce domaine est un peu douloureux. J'aime tellement la musique. Je vis ma vie en musique, à chaque événement de ma vie se rapporte une musique.

Le midi, je déjeunais seule avec ma mère. Je travaillais mon piano. Et nous écoutions de la musique, classique de préférence, ou nous chantions, elle fut mon premier professeur, elle me demandait de ne pas écraser les a, de respirer au bon endroit, de respecter le tempo. Ce n'était pas fastidieux, juste le plaisir d'être ensemble et de faire quelque chose ensemble. Elle avait noté pour les besoins de son métier, elle était institutrice, des textes de chansons dans un carnet. Je me souviens de «  Je vais mon train », « Sur la route d'amitié », « Allons au devant de la vie ». Que j'ai aimé ces moments. Dans notre famille, nous aimons chanter.  Les départs en vacances en famille, se faisaient dans la nuit et nous chantions dans la voiture, mon père, ma mère et moi : des vieilles chansons françaises, « Plaisir d'amour », « Cadet Roussel », des chants de marins « Chantons pour passer le temps », « Valparaiso », des rengaines « Ma poule n'a plus que 29 poulets ». J'ai appris, il y a peu que mon frère qui est bien plus jeune que moi et avec qui j'ai peu de souvenirs en commun, fut élève-chant, c'est à dire que c'était lui qui donnait la note et le tempo des chants militaires lors des marches.

Plus tard, j'ai chanté avec mes amis, j'ai chanté à l'école, au collège, au lycée, en chorale. J'ai pris des cours avec plus ou moins de bonheur. Le chant est très prenant, il engage tout le corps et en donnant sa voix, c'est une part de son intimité qu'on dévoile. Malgré tous mes efforts, je suis et resterai une bonne choriste de base. Dans un pupitre, on aime bien m'avoir comme voisine, mais je suis incapable de tenir une partie de soliste et c'est mon grand regret. Et si je sais lire la musique, je ne sais pas la chanter, j'ai toujours besoin d'un instrument pour traduire une partition.

Voici une vidéo d'une pièce que j'ai chantée en concert .( Sur la vidéo, c'est un autre chœur, ce n'est pas nous.) Je la trouve intéressante car on voit toute l'attention et la concentration qu'elle nécessite. Les choristes ne quittent pas leur chef du regard et en même temps, écoutent ce qui les entoure. Écoutez pendant un peu plus d'une minute pour comprendre la difficulté de la chose. Enfin, faites comme vous voulez. Ce morceau " Immortal Bach " de Knut Nystedt  est une variation sur un choral de Bach et procure énormément de joie à chanter, on ne dirait pas comme ça.

Posté par Berthoise à 08:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur musique

  • Prax & Tilleul > En voulant rectifier la présentation de ce billet, j'ai fait sauté vos commentaires, c'était involontaire de ma part, toutes mes confuses excuses.

    Posté par Berthoise, mardi 30 décembre 2008 à 18:21 | | Répondre
  • comme je me reconnais....tu parles d'inculture..si on jouait avec les mots...on dirait pourtant que tu as cultivé la musique....élévée dans le goût de la musique....comme chez moi....

    Posté par violette7, samedi 3 janvier 2009 à 10:32 | | Répondre
  • Violette > A mon grand regret, mon fils n'aime pas chanter.

    Posté par Berthoise, dimanche 4 janvier 2009 à 10:07 | | Répondre
Nouveau commentaire