lundi 22 novembre 2010

Questionnaire

Voici les réponses à un questionnaire trouvé chez Adrienne. Ce n'est pas un tag, mais ça pourrait le devenir.


1.Quel est votre premier souvenir ?

Assise dans la cuvette rouge, elle-même posée dans l'évier, mon père me lave. J'ai 3 ans tout au plus. Pour être assise dans la cuvette, je ne devais pas être plus vieille.

2.Quels étaient vos rêves d'enfant ?

Être grande, indépendante.

3.Quels sont vos rêves maintenant ?

Que mes enfants soient indépendants, heureux.

4.Êtes-vous heureux ? Quelle est votre plus grande joie ?

Oui, je suis heureuse, ça n'empêche pas les coups de blues, ni les coups de sang, mais je suis heureuse. J'ai aussi été épargnée par le malheur, pas de maladie, pas d'accident, un environnement paisible, un compagnon aimant, des enfants en bonne santé, un métier qui me permet de vivre confortablement même si ce n'est pas Byzance. Ma plus grande joie ? l'odeur des acacias, un soir de printemps, chanter en accord avec d'autres, sentir le ventre chaud de mon mari contre mes fesses.

5.Vivez-vous mieux que vos parents ?

Mes parents, surtout mon père, sont issus de la misère la plus noire, pas de sous, mais vraiment pas, l'alcool, les coups, alors oui, mon enfance fut plus douce que la leur et pourtant que j'avais hâte de quitter l'enfance. Ma vie d'adulte est très différente de la vie de mes parents, encore que...je crois que je me plais à croire qu'elle est différente, peut-être ne l'est-elle pas tant que ça.

6.Quelle est votre plus grande peur ?

La guerre me fait peur et ma propre lâcheté. J'ai tellement peur des conflits que je suis souvent prête aux concessions les plus absurdes pour les éviter. Je renie mes convictions pour ne pas être désagréable, pour qu'on m'aime. Je trouve ça pitoyable à bientôt 50 ans.

7.Vous sentez-vous libre ?

Oui. Non. Je suis assurément plus libre que la grande majorité des femmes de cette planète. Mais, toute contrainte m'est difficile. Alors qu'honnêtement, je n'en ai pas beaucoup. Travailler, assumer une maison.C'est malgré tout assez léger.

8.Avez-vous déjà souffert de discrimination ?

Non.

9.Qu'est-ce que Dieu pour vous ?

Ce qui m'unit aux autres, la force d'amour qui peut tout changer.

10.Quel est le sens de votre vie ?

A-t-elle un sens ? J'ai appris à lire à des centaines d'enfants, est-ce le sens de ma vie ? J'essaie de ne pas nuire.

11.Quel est votre message pour la planète ?

Soyons tolérants.

12.Que représente la famille pour vous ?

Contrainte et plaisir. Quand mes enfants sont là, je suis comblée, j'aime la maison quand je les entends rire, se chipoter. Aller chez mes parents est source d'angoisse pour moi, les rapports que j'entretiens avec mon père sont très compliqués.

13.Qu'avez-vous envie de transmettre à vos enfants ?

Mon espérance, la confiance que j'ai dans la vie. La ténacité.

14.Qu'avez-vous appris de vos parents ?

La ténacité. Le charme.

15.Quelle fut l'épreuve la plus difficile à laquelle vous avez dû faire face ?

Je ne veux pas en parler. Elle me poursuit encore. Je dois vivre avec, je me suis construite avec.

16.Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

La patience, le regard, l'attention.

17.Qu'est-ce qui vous met le plus en colère ?

Le jugement. Les donneurs de leçon. J'enrage.

18.Qu'est-ce que vous ne pourriez pas pardonner ?

Je ne sais pas, j'ai beaucoup pardonné. J'oublie.

19.Avez-vous déjà eu envie de quitter votre pays ? L'avez-vous fait ?

Oui. J'ai eu envie d'aller travailler ailleurs, par curiosité, pas parce que la vie dans mon pays était insupportable. Je n'en ai pas eu le courage.

20.Qu'est-ce que la nature pour vous ?

Ce qui me nourrit. Je dois en prendre soin.

21.D'après vous, qu'est-ce que la guerre ?

Les cris, les pleurs, le sang.

22.Que croyez-vous qu'il y ait après la mort ?

Je ne sais pas. Je ne suis pas sûre qu'il y ait quoique ce soit après la mort. Je ne sais vraiment pas, mais comme Pascal, je fais le pari.

Posté par Berthoise à 18:51 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


Commentaires sur Questionnaire

  • super, Berthoise! merci pour ces réponses
    faudra que je fasse l'exercice aussi, mais là j'ai trop mal à la tête et trop de travail et trop de fatigue et trop de ras-le-bol (si tu viens chez moi demain tu comprendras - lol - non c'est pas drôle)
    merci et bonne soirée!

    Posté par Adrienne, lundi 22 novembre 2010 à 19:27 | | Répondre
  • Bonsoir Berthoise,

    C'est sympa de découvrir les réponses à ce questionnaire...

    Je serais très fière de (moi) ou plutôt, de ma vie, si j'avais appris à lire à des centaines d'enfants.

    C'est un des plus grands bonheurs qu'on puisse donner à quelqu'un ! Je pense...

    Posté par Pivoine, lundi 22 novembre 2010 à 19:56 | | Répondre
  • j'irai voir le questionnaire d'adrienne 'je me suis pas mal éloigné d'internet depuis qq semaines)
    je ne pense pas pouvoir répondre à plusieurs de ces questions même en tête à tête alors sur internet ... mais je trouve bien que tu y aies répondu honnêtement et j"aime bien la plupart de tes réponses

    Posté par zigmund, lundi 22 novembre 2010 à 20:33 | | Répondre
  • Tu es courageuse.

    Posté par joye, lundi 22 novembre 2010 à 22:50 | | Répondre
  • décidément tu écris très "intime" tous ces temps-ci!!
    j'ai aimé lire tes réponses...

    Posté par Coumarine, lundi 22 novembre 2010 à 23:20 | | Répondre
  • "J'essaie de ne pas nuire" voilà une belle ligne de conduite !!!

    Posté par madame de K, mardi 23 novembre 2010 à 08:43 | | Répondre
  • J'aime bien lire tes réponses et je retiens celle-ci qui me plait beaucoup : "Soyons tolérants" c'est un beau message pour la planète !

    Posté par brigou, mardi 23 novembre 2010 à 12:46 | | Répondre
  • Je serai incapable de raconter mon premier souvenir, pourtant sans lui j'aurai une toute autre vie et j'aurais des regrets. J'étais comme toi à vouloir faire des concessions et puis ma vie s'étant écroulée alors que j'avais passé un temps fou à la construire, je me suis fâchée, je découvre maintenant qu'une colère bien dirigée et maitrisée peut résoudre bien des choses, ou les rompre de façon définitive et aider à avancer. J'espère que tu n'en souffres pas trop, mais si c'est le cas, j'espère que la vie t'offrira le moyen d'aller mieux. Je t'embrasse et prend soin de toi !!!

    Posté par sandrine, mardi 23 novembre 2010 à 14:16 | | Répondre
  • Sandrine > J'oublie. J'oublie les peines, les blessures, les chagrins. J'oublie. Je me souviens plus facilement des moments heureux, je crois que c'est un gage de bonheur.

    Brigou > Oui, mais pas toujours facile, malgré les bonnes résolutions.

    Mme de K. > C'est modeste, mais déjà si je pouvais y arriver, ça me plairait bien.

    Coumarine > Oui, c'est fait longtemps que je n'ai pas parlé culotte, je crois que ça allègerait l'ambiance.

    Joye > Vraiment ? Derrière un écran, j'ai plus de courage que IRL, je fais croire.

    Zigmund > Tu ne trouves pas que je devrais parler culotte ? Oui, je crois que je vais réfléchir à la chose.

    Pivoine > Je suis fière de ça. Quand je revois d'anciens élèves et que je vois le chemin accompli, je suis fière d'eux et de moi.

    Adrienne > Je comprends ton découragement. C'est la mauvaise période, aussi. J'espère que tu vas mieux, ce soir.

    Posté par Berthoise, mardi 23 novembre 2010 à 19:52 | | Répondre
  • Je suis touchée par le joli point de vue que tu nous offres, là.

    Posté par rose chiffon, mardi 23 novembre 2010 à 21:43 | | Répondre
  • Rose > Tout n'est pas très joli, mais c'est gentil.

    Posté par Berthoise, mercredi 24 novembre 2010 à 20:40 | | Répondre
Nouveau commentaire