mercredi 6 avril 2011

À six ans, j'ai appris à lire ( peut-être même un peu avant)

On peut s'étonner du caractère léger de ce que j'écris. J'aime bien parler d'amour, d'histoires d'amour, de ce qui se fait avant, après l'amour. Les coquineries ne me font pas peur, j'ai souvent l'esprit grivois. Certains vont même jusqu'à dire que je ne pense qu'à ça.

Adrienne, dans son dernier billet, disait qu'à 6 ans, elle déchiffrait les étiquettes des pots de confiture et ses amis en commentaires ont renchéri : "Je lisais banania" " Je lisais Firmin le lapin". Moi, je n'ai pas appris à lire sur les emballages, ni sur les affiches. J'ai appris à lire à l'école sur une méthode déjà vieillotte qui parlait d'une poupée et d'un pantin. C'était Zizi la poupée et Panpan le pantin. Donc, par un raccourci qui me plaît, vous comprendrez qu'ayant appris à lire avec zizi-panpan, je ne puisse qu'avoir les idées dans la culotte.

Et pour prouver ce que j'avance, je m'empresse de vous montrer des planches de cette édifiante méthode.

 

 

Posté par Berthoise à 16:26 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur À six ans, j'ai appris à lire ( peut-être même un peu avant)

  • Panpan joue dans la maison de Zizi, on ne peut pas mieux dire... Est-ce que l'expression vient de ce livre ?

    Posté par la Mère Castor, mercredi 6 avril 2011 à 17:50 | | Répondre
  • je crois que j'ai appris à lire à l'école
    je me souviens par contre avoir appris peu de temps après la lecture , à lire l'hébreu et la musique.
    après je n'ai plus arrêté tu sais combien je suis "addict"; je profite de cette occasion pour faire la pub pour ce spectacle de rue (arrêter de lire c'est possible
    http://vivantmag.over-blog.com/article-arreter-de-lire-c-est-possible-43421089.html
    quant à la partie coquine de ton billet j'apprécie+++ tu nous gâtes !

    Posté par zigmund, mercredi 6 avril 2011 à 19:23 | | Répondre
  • C'est aussi dans la méthode de lecture qu'utilisait mon école que figuraient Firmin et son lapin. Je n'ai néanmoins pas souvenir qu'il s'agissait d'un chaud lapin ;à)

    Posté par Walrus, mercredi 6 avril 2011 à 19:49 | | Répondre
  • Ah ben dis donc !!!
    Heureusement que je n'ai pas eu à enseigner avec cette méthode !!! J'ai l'esprit tellement "mal tourné" !!!!

    Posté par teberli, mercredi 6 avril 2011 à 20:14 | | Répondre
  • Panpan joue avec les dominos de Zizi ? Et pas avec son truc à plumes ? C'est sans doute plus un intellectuel qu'un manuel !

    Posté par Joe Krapov, mercredi 6 avril 2011 à 20:29 | | Répondre
  • rhoooooooooo c'est trop mignon tout ça
    Une poupée qui répond au doux nom de zizi!!! faut le faire...

    Posté par Coumarine, mercredi 6 avril 2011 à 21:16 | | Répondre
    • A l'époque de la parution de cette méthode de lecture (année 1934) on n'avait pas l'esprit en dessous du niveau de la ceinture.

      Posté par bourguignoul, dimanche 5 juillet 2015 à 19:33 | | Répondre
      • Hélas, les temps ont bien changé !

        Posté par Berthoise, dimanche 5 juillet 2015 à 21:24 | | Répondre
  • Zizi Jeanmaire, botte oeuf corse. En 1783, c'était un petit oiseau. Paraît que c'est encore le cas aujourd'hui.

    Posté par joye, jeudi 7 avril 2011 à 00:01 | | Répondre
  • Joye > En 1783 ? Je ne me souviens pas.

    Coumarine > Il semblerait que l'instit que j'avais n'était pas à la pointe du progrès. La méthode datait de 1950.

    Joe > Pas de plumes de zoziaux dans ce livre.

    Teberli > Je ne l'ai jamais revue. ( Heureusement)

    Walrus > J'ai le souvenir que cette histoire était quand même assez cucul.

    Zigmund > Je sais malheureusement qu'arrêter de lire c'est possible, mais c'est aussi très douloureux.

    Mère Castor > Je ne sais pas. Mais le texte est gratiné.

    Posté par Berthoise, jeudi 7 avril 2011 à 07:01 | | Répondre
  • Oh, pas de souvenir pour moi, non plus, juste un dico.

    Posté par joye, jeudi 7 avril 2011 à 14:31 | | Répondre
  • Joye > Un bon dico.

    Posté par Berthoise, jeudi 7 avril 2011 à 18:58 | | Répondre
  • J'ai appris à lire toute seule, c'est maman qui me l'a dit, du coup je n'ai pas le moindre souvenir de mon premier livre de lecture. C'est ballot.

    Posté par la Mère Castor, vendredi 8 avril 2011 à 09:03 | | Répondre
  • Moi j'ai appris à lire avec "Rémi et Colette" c'est pour ça que toi t'écris des trucs zizi-panpan et moi des trucs neuneus
    "Rémi a cueilli la tulipe rouge" c'est quand même beaucoup moins ébouriffant que "Panpan joue dans la maison de Zizi" ! ! !

    Posté par madame de K, vendredi 8 avril 2011 à 09:04 | | Répondre
  • Moi aussi c'était avec Rémi et Colette ! Tu sais que je me marre toute seule parce que j'avais écrit "Rémi et Culotte" ! Déteindrais-tu sur moi ?
    Dans ce livre il y avait un écureuil, c'est vrai que c'est important qu'un des premiers mots que l'on apprenne dans la vie soit "écureuil"...

    Posté par Hermione, vendredi 8 avril 2011 à 16:19 | | Répondre
  • Hermione > Oui, fais gaffe, je laisse des traces.

    Mme de K. > Ah quoi tient le fond de l’œuvre ?
    Une méthode de lecture. Dis-donc, pour les instits, c'est, d'un coup, une grande responsabilité.

    Mère Castor > ce livre m'a laissé un souvenir incroyable.

    Posté par Berthoise, vendredi 8 avril 2011 à 20:18 | | Répondre
  • ah très drôle
    et quelle mémoire! je ne me souviens plus du tout de mes premières leçons de lecture!
    (je me souviens uniquement des étiquettes des pots de confiture de fraises De Betuwe )

    Posté par Adrienne, jeudi 6 février 2014 à 20:07 | | Répondre
  • Depuis 1948, la maison de Zizi m'a toujours beaucoup impressionnée. Un toit super, des entrées différentes, un escalier pour grimper, bref, de l'espace et du temps. Y jouer avec Panpan reste un rêve perpétuel qui agrémente encore mes songes poétiques. Apprendre à lire en jouant dans la maison de Zizi fut un réel bonheur.

    Posté par leon, vendredi 24 juillet 2020 à 23:43 | | Répondre
Nouveau commentaire