samedi 14 avril 2012

A dada !

IMG_1635

 

IMG_1636

IMG_0225

 

IMG_7353

IMG_0234

IMG_1640

 

IMG_7670

 

IMG_7667

 

 

Tel cheval qui boit à la fontaine, Rainer Maria RILKE   (1875-1926)

Tel cheval qui boit à la fontaine,
telle feuille qui en tombant nous touche,
telle main vide, ou telle bouche
qui nous voudrait parler et qui ose à peine -,

autant de variations de la vie qui s'apaise,
autant de rêves de la douleur qui somnole :
ô que celui dont le coeur est à l'aise,
cherche la créature et la console.

 

C'est vrai quoi, ce n'est pas parce qu'une certaine poésie m'emmerde qu'une autre ne me touche pas.

 

Posté par Berthoise à 09:43 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur A dada !

  • Tu es cavalière...? Cette poésie est très belle!
    Allez! A dada sur mon bidet, quand il trotte, il fait... etc... (tu vois, c'est ton titre qui m'a mis cette rengaine en tête...)

    Posté par tilleul, samedi 14 avril 2012 à 10:04 | | Répondre
  • ah ton dada
    et puis oohhh! il y a même Robert Redford

    Posté par Adrienne, samedi 14 avril 2012 à 10:39 | | Répondre
  • Adrienne > Sais-tu que j'ai pensé à toi en prenant cette photo ? C'était une une salle de conférence des grandes écuries et il y en avait plein d'autres.

    Tilleul > J'ai monté un peu. Juste un peu, mais assez pour avoir eu bien peur.

    Posté par Berthoise, samedi 14 avril 2012 à 11:27 | | Répondre
  • J'aime ton franc parler qui fait de toi une de mes soeurs (très) spirituelles. Moi aussi, j'adore Rilke.

    Posté par celestine, samedi 14 avril 2012 à 14:51 | | Répondre
  • J'adore Rilke, mais bien sûr que je l'ai lu en anglais.

    Alors, le cheval s'appelle Dada, à retenir !

    Posté par joye, samedi 14 avril 2012 à 14:55 | | Répondre
  • Tiens, Berthoise, as-tu déjà fait celui-ci ?

    http://septiriens.wordpress.com/2012/04/09/faisons-connaissance/

    Posté par joye, samedi 14 avril 2012 à 15:41 | | Répondre
  • Joye > Non, je ne le connaissais pas. L'idée est bonne et je crois que je vais l'adapter, je ne suis pas sur FLirck. Merci.

    Célestine > Dans mes bras, ma sœur.

    Posté par Berthoise, dimanche 15 avril 2012 à 09:44 | | Répondre
  • Je les aime nature, sans selle ni chichis. Magnifique poème, merci.

    Posté par la Mère Castor, dimanche 15 avril 2012 à 18:37 | | Répondre
  • au début j'ai cru que mère castor allait parler de steak de cheval ok je sors ...
    non je reste juste pour dire que je trouve ces sculptures de chevaux très chouettes ça me réconcilie presque avec l'animal
    bon je ressors ...

    Posté par zigmund, lundi 16 avril 2012 à 00:02 | | Répondre
  • Je te laisse les dadas je garde la photo du beau blond et la poésie de Rilke.

    Posté par caro.carito, lundi 16 avril 2012 à 09:11 | | Répondre
  • Zigmund, dans ce cas j'aurais dit : sans sel. Je ne mange jamais de cheval, pas question.

    Posté par la Mère Castor, lundi 16 avril 2012 à 09:45 | | Répondre
  • ça n'a rien à voir avec le cheval, ni Rilke, ni la choucroute, mais j'ai eu envie de déposer ce poème que je viens de lire :

    Main d’artisan, ô main calleuse ! qu’ennoblit,
    Le dur labeur de la tâche quotidienne,
    Main sans cesse ébranlée au choc des établis,
    Familière du poids des fardeaux et des peines ;

    Main meurtrie et blessée, où quelquefois on lit,
    Blanche ligne à côté du sillon bleu des veines,
    L’entaille de l’outil dans le réseau des plis ;
    main rude et ferme comme une écorce de chêne !

    Main qui ne connaît pas la molle oisiveté
    Et qui, le froid hiver ou le brulant été,
    Travaille sans répit pour vaincre la misère

    Hâtive d’assurer le pain du lendemain,
    Combien j’aime sentir ton étreinte sincère,
    main noire d’artisan, ô vigilante main !

    Il est de Amédée Prouvost

    Posté par Sandrine, lundi 16 avril 2012 à 17:50 | | Répondre
  • Sandrine > Vivent les travailleurs !

    Mère Castor > Ben moi si, j'aime le tartare.

    Caro > À Chantilly, il y a des chevaux partout. On en croisait dans les rues qui allaient à l'entraînement.

    Zigmund > Tu n'aimes pas les chevaux. C'est pourtant assez sympa de monter.

    Posté par Berthoise, mardi 17 avril 2012 à 20:03 | | Répondre
  • Yeap, j'aime qu'on les mette à l'honneur !

    Posté par Sandrine, mardi 17 avril 2012 à 20:21 | | Répondre
Nouveau commentaire