samedi 3 novembre 2012

Où on en voit de toutes les couleurs

Ma mère me le disait encore aujourd'hui : j'ai un rapport aux couleurs particulier. Je lui ai répondu que sans doute n'avais-je pas la même perception d'elles que bien des gens. J'aime quand ça claque, le bleu turquoise, le vert anis, le rose tyrien, le vermillon, le jaune d'or et si possible ensemble, c'est nettement plus gai. Ce qui fait je peux vite avoir l'air d'un perroquet, d'un clown, d'une romanichelle. M'en fous. Et puis ce serait dommage que vous me ratiez.

C'est pourquoi le contenu des paniers ramassés aujourd'hui me ravit. Tous les champignons sacrifiés ici finiront dans une assiette. Ils sont tous comestibles.

2012-11-03

Les paniers respectifs des chercheurs

2012-11-031Jolis champignons de couleur ( attention ceux-là ne sont pas comestibles, à part la golmotte ).

 

P1010224

Ma part. Voici ce que j'ai rapporté à la maison, ce que nous mangerons demain midi.

2012-11-032

 

 

 

 

Lépiote élevée, on lui a coupé le pied.

Lycoperdon perlé, un jeune dans une poêlée ne nuit pas, plus n'est pas nécessaire.

Clitocybe nébuleux, j'ai une confiance aveugle dans le tri de mon père

Laccaria amethystina, joli, fin, délicat et succulent

Boletus edulis, le roi, le chef, celui qu'on cherche

Lepista nuda, on le préfère jeune, très jeune

Boletus erytropus, moins fin que le bordeaux

Amanita rubescens, à ne pas confondre avec l'amanite panthère, mais la rubescens rosit quand la panthère reste blanche

Bien, tout ça, c'est pour vous étaler ma science. Ne vous fiez pas à mes photos pour identifier un champignon, allez voir un spécialiste, ce serait dommage de confondre et d'être malade. Je n'ai jamais été malade après avoir mangé des champignons et j'en ai mangé, beaucoup et de diverses espèces, mais j'ai un spécialiste sous la main.

Posté par Berthoise à 20:17 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Où on en voit de toutes les couleurs

  • Intéressant! Je ne connais que la lépiote et le bolet...
    Pour les couleurs, tu as raison d'en porter, moi, je suis souvent en noir (pas parce que j'aime, mais parce que j'ai l'impression que ça m'amincit...)

    Posté par tilleul, samedi 3 novembre 2012 à 20:25 | | Répondre
    • Moi aussi je porte du noir mais j'ai toujours une touche bien pétard : un foulard, un collant....

      Posté par Berthoise, dimanche 4 novembre 2012 à 08:05 | | Répondre
  • MIAM!
    je n'y connais rien, j'ai juste cueilli des rosés des prés par ici, mais les dernières années il n'y en a plus

    Posté par Blogadrienne, samedi 3 novembre 2012 à 20:48 | | Répondre
    • J'ai les fricassées avec plein de sortes, plus que les plats avec une seule espèce;

      Posté par Berthoise, dimanche 4 novembre 2012 à 08:03 | | Répondre
  • J'ai mangé un tas de champignons que je n'aurais jamais mangé sans un grand connaisseur. Mais je n'ai rien retenu de sa leçon : trop d'un coup !

    Posté par Cristophe, samedi 3 novembre 2012 à 20:50 | | Répondre
    • Comme j'ai droit à ses cours depuis l'enfance, il y a quelques bases que je maîtrise. mais cette balade, comme une piqûre de rappel, m'a fait du bien.

      Posté par Berthoise, dimanche 4 novembre 2012 à 08:02 | | Répondre
  • Oh, c'est rigolo la chasse aux champignons... J'en ai croisé un en relisan tAlice tout à l'heure...
    La couleur, c'est mon problème dans le recyclage !!! Les tons des papiers fânent, mais je crois que j'ai dégoté un moyen bien à moi de colorer tout ça !! Non mais !!

    Posté par sandrine, samedi 3 novembre 2012 à 20:57 | | Répondre
    • je suis sûre que tu vas trouver la solution.

      Posté par Berthoise, dimanche 4 novembre 2012 à 08:06 | | Répondre
  • Eh bien, bon appétit !

    Posté par Walrus, samedi 3 novembre 2012 à 22:21 | | Répondre
  • Je n'aime pas les champignons mais j'envie les personnes qui prennent tant de plaisir à les ramasser et à les cuisiner

    Posté par brigou, dimanche 4 novembre 2012 à 08:48 | | Répondre
    • On va les manger ce midi, ça sent la forêt dans toute la maison.

      Posté par Berthoise, dimanche 4 novembre 2012 à 12:07 | | Répondre
  • Je n'aime que les truffes, les girolles et les morilles.
    Sans doute à cause des plats qui les utilisent...

    Posté par le-gout-des-autr, dimanche 4 novembre 2012 à 09:07 | | Répondre
  • Les truffes mais petit bonhomme, ta soeur n'aura pas deux fois 60 ans..Désolée Berthoise d'utiliser ton blog pour remettre les pendules à l'heure.
    En ce qui me concerne, j'adore les trompettes de la mort...

    Posté par heure-bleue, dimanche 4 novembre 2012 à 11:18 | | Répondre
    • Heure-Bleue & Goût > Je viens de sortir un gâteau du four, vous prendrez bien une tasse thé. Encore que vu l'heure, un petit vin cuit ?
      J'adore qu'on fasse salon chez moi.

      Posté par Berthoise, dimanche 4 novembre 2012 à 12:06 | | Répondre
  • Impossible de leur faire avaler des champignons des forêts , la grand_mère de mon mari est morte quand elle était enceinte après en avoir mangé , enfin , c'est ce qui se raconte dans la famille .

    Posté par Brigitte, dimanche 4 novembre 2012 à 18:48 | | Répondre
    • Bonjour Brigitte. C'était bien bon, personne n'a été malade. Des légendes familiales, on en a tous. Moi, j'aurai une aïeule russe arrivée en France après le retraite de Russie.

      Posté par Berthoise, lundi 5 novembre 2012 à 08:27 | | Répondre
  • Miam! et Wouah! la chanson, les vieux souvenirs qui me sont remontés!
    Pour les couleurs, tu as raison, parfois, quand je rentre dans la salle des maîtres, l'hiver, je prends peur: que du noir, un vrai vol de corbeaux. Alors moi j'opte pour l'orange ou le rose fuschia, c'est meilleur pour le teint, et donc, le moral.

    Posté par celestine T, lundi 5 novembre 2012 à 18:00 | | Répondre
    • En couleur et à fleurs. Comme ça je suis sûre qu'on me voit.

      Posté par Berthoise, lundi 5 novembre 2012 à 20:11 | | Répondre
  • Ouahhh ! une mycologue de première bourre !

    Posté par Coco, samedi 10 novembre 2012 à 10:03 | | Répondre
    • Ça impressionne, hein ?
      Oui, je sais, c'est fait pour ça.

      Posté par Berthoise, samedi 10 novembre 2012 à 12:37 | | Répondre
Nouveau commentaire