jeudi 29 novembre 2012

Sourire

J'ai réalisé et ce fut une dure prise de conscience que plus j'écrivais ici, moins je faisais d'efforts. J'écris comme je parle. J'omets les négations, j'abuse des répétitions, jusqu'à la syntaxe que je malmène.

Ce soir, je prends la résolution d'écrire convenablement. Mais, une question s'impose : que vous raconter ?

Hier, à Chantilly, alors que j'étais seule dans la voiture et que je me trouvais égarée, j'ai demandé mon chemin à des collégiens. C'était une bande de gamins trop bronzés pour être cantiliens de souche, gouailleurs et chahuteurs. Ils s'étonnèrent que je m'adresse à eux.  Puis ils m'expliquèrent avec de grands gestes par où passer pour rejoindre le château. Ils semblaient ravis de pouvoir se rendre utiles. Alors qu'ils s'éloignaient, l'un deux s'est retourné vers moi et m'a fait un signe de la main, un coucou comme le font les enfants. Je lui ai répondu par le même geste. Cette rencontre rapide m'a plu. Et le sourire de cet enfant m'a accompagnée durant la visite.

 

2012-11-28

Posté par Berthoise à 20:01 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Sourire

  • joli billet. Samedi je vais commencer un travail de mi-longue haleine avec des jeunes collégiens du même acabit que les tiens, je crois. Je ne les connais pas encore, la première rencontre, c'est important.

    Posté par merecastor, jeudi 29 novembre 2012 à 20:08 | | Répondre
    • La première rencontre donne souvent le ton.

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 06:53 | | Répondre
  • Je préfère que tu écrives comme tu parles. Pense un peu aux francophiles en exil. Je peux toujours ouvrir un bouquin si je veux entendre parler un livre.

    Et Happy Birthday à soum' si elle y passe ! ♥

    Posté par joye, jeudi 29 novembre 2012 à 20:13 | | Répondre
    • Je me suis aperçu que j'avais des tics d'écriture, comme on a des tics de langage et ça m'embête.

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 06:54 | | Répondre
  • Quelquefois je croise en ville des enfants de l'institution où je travaille, ils me font toujours un sourire jusqu'aux oreilles accompagné d'un petit signe de la main. Cela me fait toujours chaud au coeur

    Posté par brigou, jeudi 29 novembre 2012 à 20:14 | | Répondre
    • En les voyant, j'ai pensé aux lascars du foyer que j'avais en classe, il y a 2 ans. Quand j'ai l'occasion de les croiser, ils me sautent au cou.

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 06:57 | | Répondre
  • Quelqu'un qui leur fait confiance !!!! Ouahhh, tu as du illuminer leur après midi !!!
    Et... moi, j'aime bien ton style habituel...
    Quand je te lis, j'ai l'impression de vivre ces moments avec toi...
    Tu as sans doute l'occasion d'écrire parfaitement français quand tu travailles avec tes élèves ... alors, laisses nous le plaisir de te lire "tout toi" )

    Posté par teb, jeudi 29 novembre 2012 à 21:55 | | Répondre
    • C'est vrai qu'ils avaient l'air contents que je m'adresse à eux.
      Ne t'inquiète pas pour le style " Chassez le naturel et il revient au galop."

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 06:58 | | Répondre
  • Ben oui, y a pas que les routiers qui sont sympas !

    Posté par Walrus, jeudi 29 novembre 2012 à 22:01 | | Répondre
    • Les routiers, quels routiers ? Pas les betteraviers, eux ils ne sont pas sympas et pire ils sont dangereux.

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 06:59 | | Répondre
      • Pareil pour les routiers, ils font leur propre pub. M'étonne qu'ils le fassent en français d'ailleurs quand on voit les immatriculations de leurs bahuts

        Posté par Walrus, vendredi 30 novembre 2012 à 19:15 | | Répondre
  • Tu vois, quand tu veux...

    Posté par le-gout-des-autr, vendredi 30 novembre 2012 à 07:15 | | Répondre
    • Oui, mais quel effort !

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 07:28 | | Répondre
  • Ouh la la , pareil , j'écris et publie beaucoup , trop sans doute , et je néglige les accords , le style , ouh la la Berthoise , faut que je fasse un effort aussi ...

    Le sourire d'un enfant , c'est ça , les collégiens sont de grand enfants , ils aiment bien aider , et ne sont pas que des sauvageons ou des voleurs de pains au chocolat

    Posté par Jeanne, vendredi 30 novembre 2012 à 09:30 | | Répondre
    • Ceux-là en plus, ils avaient " cas soc' "écrit sur leur front.

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 19:07 | | Répondre
  • Beau billet en effet! Il me fait penser aux "rédactions" de l'école... Moi aussi, je préfère le style à la Berthoise... (D'autant que sous un tel billet, il faudrait adapter le commentaire...)
    J'ose caresser l'espoir que tu ne me tiendras point rigueur pour le style à la Tilleul...

    Posté par sous mon tilleul, vendredi 30 novembre 2012 à 10:48 | | Répondre
    • Oh non, Tilleul, point de rigueur par ici. je serais rigoureuse, ça se saurait.

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 19:05 | | Répondre
  • Ah oui, un sourire ça fait toujours du bien !!

    Posté par Sandrine, vendredi 30 novembre 2012 à 12:37 | | Répondre

    • Tu as vu , j'ai souri.

      Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 19:03 | | Répondre
  • c'est vraiment un cadeau que ces rencontres , ça ensoleille tout!!
    Le château de Chantilly est effectivement magnifique, on ne peut en découvrir les trésors en une seule fois...
    Quant au style, ne te prends pas la tête , quand même!!
    Ton écriture est tout à fait léchée !

    Posté par croukougnouche, vendredi 30 novembre 2012 à 12:38 | | Répondre
  • En deux ans, j'ai dû y aller 6 ou 7 fois. Et je trouve toujours de nouvelles choses à voir.

    Posté par Berthoise, vendredi 30 novembre 2012 à 20:09 | | Répondre
  • Tu ne vas pas nous la faire au Goüt, il peaufine et il laisse passer la note pour le titre...J'aime la Berthoise spontanée...

    Posté par heure-bleue, vendredi 30 novembre 2012 à 21:23 | | Répondre
    • Mais tu arrêtes de dire du mal de moi !

      Posté par le-gout-des-autr, samedi 1 décembre 2012 à 07:27 | | Répondre
      • @ Heure-Bleue & Goût > Non, pas les assiettes !
        C'est le service de ma grand-tante.

        Posté par Berthoise, samedi 1 décembre 2012 à 15:35 | | Répondre
  • il m'arrive de vivre la même expérience quand je me suis "un peu perdue" dans Bruxelles, étonnement qu'on s'adresse à eux puis grands efforts pour me remettre sur la bonne voie

    Posté par Blogadrienne, samedi 1 décembre 2012 à 06:56 | | Répondre
    • Et un de plus; ( Point commun )

      Posté par Berthoise, samedi 1 décembre 2012 à 15:36 | | Répondre
Nouveau commentaire