samedi 15 décembre 2012

L'heure est grave

 

Hier, j'ai fait un remplacement dans une classe sans horloge. J'étais toute seule dans l'école, le car s'arrêtant un peu loin, je ne devais compter que sur ma montre pour lâcher les gamins à l'heure. Ma montre n'est plus très fiable depuis le changement d'horaire, je vous l'ai raconté, il n'y a pas longtemps. J'ai demandé aux élèves s'il y avait l'heure quelque part, ils m'ont montré un coucou suisse en me disant qu'il ne fonctionnait pas.

 

Celui de la classe était exactement comme celui-ci.

Ce qui ne m'a guère étonnée. Avoir sa classe rythmée par un coucou suisse doit être au-dessus des forces de beaucoup. Alors, j'ai sorti mon téléphone portable.

Mais en voyant ce coucou, je me suis rappelé que chez ma nourrice, il y a en avait un aussi. En service, lui. C'était un bonheur que de voir sortir l'oiseau  et tourner les villageois.

Je me souviens avoir exprimé mon admiration devant une telle merveille et demandé à mes parents d'acquérir ce splendide objet. Ils n'ont jamais cédé.

Chez un ami, bien des années plus tard, j'ai eu l'occasion de croiser une horloge Westminster. Et j'ai connu l'extase.

 

Depuis, je rêve d'en avoir une chez moi. Nous avons quitté la maison sur la place de l'église, je n'entends plus les cloches et ça me manque. J'aime entendre les cloches compter mes insomnies. J'aime l'angélus aussi.

Mon mari, à qui je faisais part de mon amour pour l'horloge Westminster, m'a répondu que, lui vivant, elle ne franchirait pas le seuil de la maison. Que je devais faire un choix, l'horloge ou lui.

J'ai choisi. C'est lui.

Mais il y a des choix douloureux, croyez-moi. Surtout que les modèles 1940 me font de l'œil à chaque fois que je les croise. Je trouve qu'ils iraient très bien chez moi.

La vie conjugale est faite de renoncements !

Posté par Berthoise à 09:13 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur L'heure est grave

  • "La vie conjugale est faite de renoncements !"

    Il manque deux mots.
    La vie conjugale N'est faite QUE de renoncements !

    Posté par le-gout-des-autr, samedi 15 décembre 2012 à 09:53 | | Répondre
    • Toi aussi, tu souffres ?

      Posté par Berthoise, samedi 15 décembre 2012 à 10:02 | | Répondre
  • J'allais écrire "Tu t'es fait avoir, ton mari ne donne même pas l'heure !' et puis, comme tu parlais de coucou, je me suis aperçu que le terrain devenait glissant !

    Posté par Joe Krapov, samedi 15 décembre 2012 à 10:15 | | Répondre
    • Il ne risque pas de me donner l'heure, il ne porte pas de montre, n'a pas de téléphone portable et compte sur moi. Je suis la gardienne du temps.

      Posté par Berthoise, samedi 15 décembre 2012 à 18:17 | | Répondre
  • Il sait y faire le bougre de mari.

    Posté par caro_carito, samedi 15 décembre 2012 à 10:17 | | Répondre
    • Oui, il a quelques talents.

      Posté par Berthoise, samedi 15 décembre 2012 à 18:16 | | Répondre
  • c'est un billet magnifique, j'ai une tendresse pour les coucous, les pendules et les trucs qui sonnent en général. Tu peux en avoir une et ne pas la faire fonctionner, mais ça serait dommage...

    Posté par merecastor, samedi 15 décembre 2012 à 12:17 | | Répondre
    • Toi aussi ?
      Et en as-tu chez toi ?

      Posté par Berthoise, samedi 15 décembre 2012 à 18:16 | | Répondre
  • Je vie pas en conjugal alors ? ;-D Note que je ne veux pas d'horloge qui sonne tous les quart d'heures et les heures...

    Posté par sandrine, samedi 15 décembre 2012 à 13:06 | | Répondre
    • pas de compromis ? Toujours d'accord ?
      Mais comment faites-vous ?

      Posté par Berthoise, samedi 15 décembre 2012 à 18:15 | | Répondre
  • Moi j'aurais choisi la pendule, juste pour voir sa réaction...
    Et si tu lui disais c'est la pendule ou moi, il dirait quoi?

    Posté par celestine T, samedi 15 décembre 2012 à 14:28 | | Répondre
    • C'est difficile de se soustraire à un bruit. Et je comprends qu'une sonnerie répétitive puisse taper sur le système alors, je respecte.
      Ma bonté me perdra.

      Posté par Berthoise, samedi 15 décembre 2012 à 18:14 | | Répondre
  • Voici une horloge de mon enfance (mon cher Capitaine Kangaroo la passait lors de son émission, c'était la Sesame Street de mon ère), que je connaissais par coeur mais dont il fallait chercher le nom.

    http://youtu.be/IboyHfL2jno

    Posté par joye, samedi 15 décembre 2012 à 15:06 | | Répondre
    • Merci pour le souvenir ( et la carte, elle est arrivée ce matin).

      Posté par Berthoise, samedi 15 décembre 2012 à 18:13 | | Répondre
  • chez mes grands-parents il y avait le coucou qui poussait sa chansonnette ET le westminster (dont j'ai déjà parlé deux ou trois fois)...
    c'était vraiment la maison du bonheur

    Posté par Blogadrienne, samedi 15 décembre 2012 à 18:44 | | Répondre
    • La chance !
      Moi, la Westminster suffirait à mon bonheur.

      Posté par Berthoise, dimanche 16 décembre 2012 à 08:45 | | Répondre
  • Je suis d'accord avec lui, c'est difficile à caser ce genre de truc...Ma grand mère en avait une très belle, dorée avec un globe, je l'aimais mais j'avais 6 ans

    Posté par heure-bleue, samedi 15 décembre 2012 à 18:59 | | Répondre
    • La maison est grande, très grande, très très grande. On devrait pouvoir trouver un coin de mur où la suspendre. Ton argument ne tient pas. Du reste, je ne vais pas le lui donner.

      Posté par Berthoise, dimanche 16 décembre 2012 à 08:47 | | Répondre
  • J'aime beaucoup l'idée d'avoir un coucou comme pendule de classe! Et pour toi, quel sacrifice a dû faire ton mari?

    Posté par seringat, samedi 15 décembre 2012 à 21:36 | | Répondre
    • Juge un peu. Mon mari a quitté Paris pour mes beaux yeux.
      Si c'est pas du sacrifice, ça !

      Posté par Berthoise, dimanche 16 décembre 2012 à 08:48 | | Répondre
  • Mon arrière grand père fabriquait des horloges, dans les Vosges...

    Posté par teb, dimanche 16 décembre 2012 à 11:25 | | Répondre
  • "horloge Westminster" rien que le nom, ça me donne le bourdon .

    Posté par lucm.reze, lundi 17 décembre 2012 à 14:33 | | Répondre
Nouveau commentaire