mardi 20 octobre 2015

À Paris

IMG_3656Je sais que j'ai tendance à me répéter mais je ne vais pas vous la rejouer très longtemps, je n'aime pas l'automne. Moi, la saison qui me fait frémir, qui m'enchante, m'émerveille, c'est le printemps.

Hier, avant l'expo, je suis allée faire quelques emplettes. Des trucs de première nécessité. En ce moment, pour les 150 ans du magasin, il y a des réducs. Alors, j'en ai profité.

Après, j'ai traîné en grignotant.

IMG_3657

J'ai trouvé que les ors parisiens étaient très...dorés.

IMG_3654

IMG_3660

IMG_3662J'ai vu aussi quelques gens bizarres. À la gare Saint Lazare, c'est là que j'arrive, si je prends le train en face de chez moi, il y avait une femme qui attendait en fumant. À chaque fois qu'elle tirait sur sa cigarette, elle faisait une grimace terrible, comme si elle souffrait le martyre. C'était étonnant, elle était plutôt bien mise, assez coquette même, mais ce rictus lui donnait un air de pochtronne effrayant. J'ai eu envie de lui dire qu'il ne fallait pas se forcer, que si fumer n'était pas bon, ça n'avait rien d'obligatoire.

J'ai vu aussi un client pour Poulette. Il errait avec ses chaussures défoncées, une différente à chaque pied mais toutes les deux dans un si sale état que le terme d'éculé serait flatteur. Il bougonnait, allait, venait en se racontant des histoires.

J'ai vu un Apollon. Enfin, un homme beau. Très beau. Vraiment beau. Grand. Très grand. Brun. Très brun. Qu'on aurait dit un arabe ? ( private joke ). Peut-être. Je l'ai juste croisé. Je ne crois pas m'être retournée. Mais là en y repensant, je souris.  Ça vous fait ça aussi ? Est-que vous souriez quand vous repensez à quelque chose qui vous a ravi ? Un bon plat, un joli paysage, un bel homme ou une belle femme. Moi, je souris.

 

Posté par Berthoise à 19:29 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur À Paris

    Tu souris, même en automne ? Quelle riche nature tu fais !

    Posté par Walrus, mardi 20 octobre 2015 à 19:58 | | Répondre
    • Tu trouves aussi !

      Posté par Berthoise, mercredi 21 octobre 2015 à 03:16 | | Répondre
  • Je souris en te lisant..

    Posté par heure-bleue, mardi 20 octobre 2015 à 20:02 | | Répondre
    • Je suis contente.
      Et quand tu vois un bel homme et que tu y penses ?

      Posté par Berthoise, mercredi 21 octobre 2015 à 03:21 | | Répondre
  • je souris de ton sourire
    (incroyable comme même le sourire virutel est contagieux )
    merci pour ça et aussi pour Pergolesi!
    bises

    Posté par Adrienne, mardi 20 octobre 2015 à 21:26 | | Répondre
    • C'est parce que tu as beaucoup d'empathie.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 octobre 2015 à 03:22 | | Répondre
  • Le plus étonnant serait de ne pas sourire.
    Je n'ai pas vu cet homme, et je suis rarement sensible au charme masculin, néanmoins j'ai souri à ton évocation. J'oserais parler de "sourire complice" si je te connaissais.

    Posté par Cristophe, mardi 20 octobre 2015 à 22:26 | | Répondre
    • Allez, ose.
      C'est pas bien méchant, je ne fais que regarder.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 octobre 2015 à 03:24 | | Répondre
  • Méfie-toi quand même ! J'ai l'impression que cet Apollon avait un coup dans l'aile !

    Posté par Joe Krapov, mardi 20 octobre 2015 à 22:58 | | Répondre
    • Bravo.
      J'avais mis 2 p. Mais ça clochait. Et j'ai eu la flemme de vérifier.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 octobre 2015 à 03:14 | | Répondre
  • Je connais bien ce sourire..il vient de l'intérieur et il illumine !
    Un bel homme...quoi de plus agréable à regarder...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, mercredi 21 octobre 2015 à 18:04 | | Répondre
  • Une belle femme ?

    Posté par Berthoise, jeudi 22 octobre 2015 à 10:45 | | Répondre
  • On a le droit de regarder une pâtisserie sans pour cela la manger!
    comme toi, j'aime le printemps et pas l'automne

    Posté par edith, jeudi 22 octobre 2015 à 17:49 | | Répondre
    • Alors que regarder une pâtisserie sans la manger me parait inhumain
      regarder un bel homme ne me procure aucune frustration.

      Posté par Berthoise, jeudi 22 octobre 2015 à 20:28 | | Répondre
  • Je souris définitivement aussi. Un sourire qui trahit une pensée, un souvenir et qui passe rarement inaperçu. Comme le raconte si bien le Goût.

    Posté par Livfourmi, jeudi 22 octobre 2015 à 17:58 | | Répondre
    • Contente qu'on t'ait fait sourire.

      Posté par Berthoise, jeudi 22 octobre 2015 à 20:28 | | Répondre
  • Toi qui me parlais d'éducation, regarde un peu ça:

    http://le-gout-des-autres.blogspirit.com/archive/2013/11/03/le-grand-sommeil-2983147.html

    Posté par le_gout_des_aut, vendredi 23 octobre 2015 à 10:41 | | Répondre
    • Les quels étaient les plus à craindre, les curés ou les "copains" ?

      Posté par Berthoise, lundi 26 octobre 2015 à 18:17 | | Répondre
  • C'est un plaisir très agréable qui me fait sourire aussi. Et son évocation aussi. (Les beaux bruns surtout). Et je ne vois pas pourquoi nous nous priverions !
    Bonne journée.

    Posté par Anita, vendredi 23 octobre 2015 à 14:35 | | Répondre
    • Mais oui, ne nous privons pas d'un plaisir aussi innocent.

      Posté par Berthoise, lundi 26 octobre 2015 à 18:16 | | Répondre
  • un bisou doré en passant :-* et bonne fin de vacances !

    Posté par Mme de K, dimanche 25 octobre 2015 à 11:44 | | Répondre
    • Bien le bonjour Mme de K., ça va ?

      Posté par Berthoise, lundi 26 octobre 2015 à 18:16 | | Répondre
      • très bien

        Posté par Mme de K, mardi 27 octobre 2015 à 11:45 | | Répondre
Nouveau commentaire