Commentaires sur Recette

    C'est encore et toujours Brassens qui a raison. Dès qu'on est quatre bacheliers, ça se tire la bourre sans vergogne !

    Merci pour "Sycophante" et pour celle-ci que j'avais un peu oubliée :

    https://www.youtube.com/watch?v=iRFM-MmUjZQ

    A demain avec intérêt...et gourmandise !

    Posté par Joe Krapov, mercredi 25 novembre 2015 à 22:28 | | Répondre
    • J'aime beaucoup cette chanson et son " Bonjour Petit ".

      Posté par Berthoise, jeudi 26 novembre 2015 à 06:55 | | Répondre
  • Je tiens à dire que je n'ai pas du tout insulté Tante Anna.
    le mot "bêtement" a été employé par deux fois pour désigner la version originale de la recette, par le maître des lieux. Je n'ai fait que rebondir.
    mais si j'ai blessé tante Anna, j'en suis bien marrie !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, mercredi 25 novembre 2015 à 23:30 | | Répondre
    • Tante Anna ( si tant est qu'elle ait existé ) te pardonnera dans sa grande mansuétude.
      je ne peux pas faire moins.
      Bises

      Posté par Berthoise, jeudi 26 novembre 2015 à 06:57 | | Répondre
  • pour avoir la peau du lait, il faut d'abord traire une vache, je suppose?
    (la dernière peau de lait que j'ai vue, c'était quand le laitier venait verser du lait tout frais dans un poêlon chez ma grand-mère)

    Posté par Adrienne, jeudi 26 novembre 2015 à 06:37 | | Répondre
    • Ben oui. C'est la recette de ma grand-mère et du temps de ma grand-mère, il y avait des vaches. Et pas que des usines à lait.

      Mais avec ma mère, on a adapté la recette, tu verras c'est de la haute gastronomie.

      Posté par Berthoise, jeudi 26 novembre 2015 à 07:01 | | Répondre
  • J'ai hâte de lire ta recette, j'en ai une aussi , un délice. Je la tiens de ma mère, mais on habitait à la campagne.... et le lait était tout chaud quand on allait le chercher dans le "bidon à lait". Mais la peau de lait dans le bol, beurk....

    Posté par Sophie, jeudi 26 novembre 2015 à 09:19 | | Répondre
    • C'est d'une simplicité déroutante.
      Nous aussi on avait la boîte à lait pour aller à la ferme.

      Posté par Berthoise, jeudi 26 novembre 2015 à 18:07 | | Répondre
  • Ahhh... La "peau du lait", un véritable délice.
    Je tenterais bien le coup mais hier j'ai acheté un litre de lait entier "bio".
    Compte tenu de ce qui est offert à l'éleveur pour la viande bovine, j'ai eu l'impression d'acheter la moitié de la vache...
    Mais bon, normalement, il devrait y avoir de "la peau du lait".
    Merci, tu viens de me donner, avec cette histoire de peau du lait, un sujet de note.
    Au fait, c'était efficace ma recette pour te donner un coup de fouet ?

    Posté par le_gout_des_aut, jeudi 26 novembre 2015 à 10:29 | | Répondre
    • Il fait plus que la peau d'un litre, j'en ai peur, à moins que tu fasses la recette avec un dé à coudre comme mesure.

      Posté par Berthoise, jeudi 26 novembre 2015 à 18:08 | | Répondre
      • Meuh non...
        Je bois du lait le matin.
        En une semaine maximum j'ai un verre de peau du lait.
        Et elle ne disparaîtra pas.
        Je n'ai pas de chat et Heure-Bleue déteste ça.

        Posté par le_gout_des_aut, jeudi 26 novembre 2015 à 19:04 | | Répondre
  • Au fait, je n'ai pas parlé de "bêtement" à propos de ton gâteau mais de "couper bêtement en morceaux".
    Je ne suis pas le genre à faire des histoires mais à ta place j'irai engueuler quelqu'un dont je tairai le nom pour ne pas faire de peine à Célestine...

    Posté par le_gout_des_aut, jeudi 26 novembre 2015 à 10:32 | | Répondre
    • Et bien Monsieur le Goût, sache pour ta gouverne, que moi, je mets plein de pommes en morceaux et pas de fines lamelles dans le fond. Et c'est très bon. Et toc !

      Tu m'as fait rire. Merci.

      Posté par Berthoise, jeudi 26 novembre 2015 à 18:17 | | Répondre
  • Tu peux être tranquille, rien que de le lire, j'ai mal au cœur..

    Posté par heure-bleue, jeudi 26 novembre 2015 à 10:32 | | Répondre
    • Mais non Heure-Bleue, on ne sent pas le goût du lait. Enfin, je trouve mais j'aime bien le lait.
      Je suis un peu comme ceux qui me disent que dans le tiramisu , on ne sent pas le café. Moi, je sens très bien le café dans le tiramisu et j'ai horreur de ça.

      Posté par Berthoise, jeudi 26 novembre 2015 à 18:14 | | Répondre
  • Dans un "Suzette en vacances", quelque chose qui date d'avant la guerre, il y avait une histoire d'enfants chez une tante qui récupérait tout et faisait aussi des gâteaux avec la peau du lait. Je me demandais si c'était la peau du lait bouilli, ma foi, de la vraie peau de lait, je n'en ai pas souvent vu dans ma vie. En vacances, peut-être, quand il y avait un fermier qui vendait ses produits... A noter qu'en cherchant bien, aujourd'hui, peut-être... Après tout, je connais un producteur qui vend ou qui vendait du côté de Bois-Seigneur-isaac (je crois). Ou Couture-Saint-Germain, bref... Loin.

    Posté par Pivoine, lundi 30 novembre 2015 à 16:51 | | Répondre
    • On ne trouve pas de lait cru entier, chez toi ?
      Mais, on peut très bien faire avec de la crème fraîche, plus facile à se procurer.

      Posté par Berthoise, lundi 30 novembre 2015 à 18:01 | | Répondre
Nouveau commentaire