lundi 30 novembre 2015

Figaro et le bonheur.

Avec Poulette, on va aller à l'opéra. Garnier. Yes. Voir un opéra. Yes. Le barbier de Séville de Rossini. Toutes les deux. Un dimanche après-midi. Il Barbiere di Siviglia     Le Goût parlait du bonheur. Et je lui disais que du bonheur, je ne savais rien. Non pas que je sois malheureuse, loin de là. Mais savoir pourquoi telle chose ou telle autre vous attriste, je ne sais pas. Tout en me demandant si la tristesse est le contraire du bonheur. Ce que je sais c'est qu'il vaut mieux pour goûter le bonheur être riche et bien... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:33 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,