mardi 5 janvier 2016

Comme le temps, tristouille

J'ai repris le boulot. Car oui, j'ai un boulot. J'ai repris le boulot mollement. C'est bien que ce soit mou. Si. Parce que je suis fatiguée. Parce que je dors très mal, très peu. Pas assez. Je suis sujette aux insomnies. Comme ma mère. Je ne sais pas si sa mère aussi entendait les heures sonner au clocher du village. Moi, je n'entends plus les cloches. Elles sont trop loin. J'aimais bien quand on habitait en face de l'église. J'aimais l'angélus à 7 heures le matin. Ça faisait râler les Parisiens qui venaient le week-end. Mais moi, j'aimais bien entendre les heures, la nuit. Depuis qu'on habite au bourg, j'entends plus difficilement, l'église est loin. La nuit, maintenant, j'entends les chouettes et j'aime aussi ça. Bon souvent je préfèrerais dormir. Mais quand je ne dors pas, j'aime bien entendre les chouettes.
J'ai donc repris le boulot. Malgré la fatigue et le mal de dos. Car oui, j'ai aussi mal au dos. Au bas du dos. Au cul, pour être précise. Enfin au coccyx. Je suis déjà allée voir l'osthéopathe 3 fois. Car ça dure depuis novembre, cette histoire. Rester assise est un supplice. Elle m'a dit (c'est une jeune femme que mon mari trouve mignonnette, moi, je vois qu'elle est jeune, pour le reste, ça lui passera), elle m'a dit que c'était certainement les suites de l'opération. Oui, l'an dernier, rappelez-vous, le truc de vieille. Et bien, cette plaisanterie me file mal au dos et l'osthéopathe n'y peut pas grand chose.

Voilà comment commencer l'année d'humeur morose.

Ah oui, et puis il y a la mort de Michel Delpech. Dont je n'appréciais pas tellement les chansons. Je les entendais enfant. Mes tantes, les plus jeunes sœurs de mon père ( mon père avait de nombreuses sœurs, 6. Il avait aussi 5 frères. Ça faisait du monde autour de la table), mes tantes étaient yéyés. Elles écoutaient Cloclo, Michel Delpech, et d'autres dont le nom ne me revient pas. Sa mort me dit que mon enfance est loin. Ce n'est une période de ma vie que j'ai aimée. Mon enfance. Pas très gaie, ça manquait d'insouciance. C'est loin. Comme l'église au bourg.

Un Michel que j'ai aimé, c'est Michel Fugain que j'ai écouté un peu plus tard.

 

Ça parle du temps qui passe.
Voilà, c'est tout pour ce soir, je ne voudrais pas vous plomber l'humeur.

Posté par Berthoise à 20:12 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Comme le temps, tristouille

    on comprend, on comprend... on a pas mal de points communs, ça aide à comprendre
    j'espère que ça va s'améliorer, tout de même, pour ta santé! avoir mal et mal dormir, c'est tuant.
    bises, Berthoise!

    Posté par Adrienne, mardi 5 janvier 2016 à 20:57 | | Répondre
    • et merci pour la chanson... après je suis tout naturellement passée à Nino Ferrer, On dirait le sud

      Posté par Adrienne, mardi 5 janvier 2016 à 21:05 | | Répondre
      • Alors lui, je l'aime. Nino. J'ai plein de disques.

        Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:51 | | Répondre
  • Zut ! C'est la petite forme...
    À l'époque où je dormais super mal Le Magicien m'a offert un mini appareil pour que j'écoute des podcats et me rendorme. Bon, au départ ça n'a pas très bien marché parce que j'écoutais attentivement au lieu de dormir... Maintenant c'est souverain : j'écoute qq minutes je ne pense plus aux devis ni au retard dans les travaux puis je dors. Et c'est très économique en plus en podcasts : une heure me dure plusieurs nuits !
    Tu as déjà essayé ?

    Posté par Brin de broc, mardi 5 janvier 2016 à 21:11 | | Répondre
    • Moi, je change de lit, de chambre, je vais lire. Je m'occupe.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:52 | | Répondre
  • Ca doit être le temps, la saison, le Goût se plaint de son dos aussi, j'ai mal à la gorge, tu verras, tu iras mieux en fin de semaine.
    Ne pas dormir, c'est horrible, tu peux lire sans déranger ton mari ?

    Posté par heure-bleue, mardi 5 janvier 2016 à 21:56 | | Répondre
    • La maison est grande, nous ne manquons pas de chambre où je peux mener ma vie nocturne sans le ddéranger.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:53 | | Répondre
  • "Ça faisait râler les Parisiens qui venaient le week-end."
    Des faux Parisiens, des Parisiens de la campagne.
    Les Parisiens de Paris, eux, savent qu'à la campagne c'est comme ça, alors ils font avec.
    J'en connais même qui viennent pour ça...

    Sinon, ma Michèle préférée, à part la mienne, c'est Barbara, "Le mal de vivre".
    Elle savait bien de quoi elle parlait.

    Posté par le_gout_des_aut, mardi 5 janvier 2016 à 22:00 | | Répondre
    • Barbara, je ne connais pas beaucoup.
      Il pleut sur Nantes, j'aime bien.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:54 | | Répondre
  • Nous plomber ? Bon Dieu, faut pas nous prendre pour des canards sauvages, les enfants !

    Bon courage !

    Posté par Joe Krapov, mardi 5 janvier 2016 à 22:32 | | Répondre
    • Je suis désarmée !

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:54 | | Répondre
  • Moi je crois que c'est ce boulot qui te plombe ma belle. Qui nous plombe tous à partir d'un certain âge.. Et pourtant je l'ai aimé, ce p...de boulot ! Dans leur sagesse les anciens avaient mis la retraite à 55 ans pour ceux qui s'étaient occupés d'enfants toute leur vie, et je crois que c'était bien vu. Je défie quiconque de me prouver que ce n'est pas usant de travailler avec 25 ou 30 mioches toute la journée, de supporter le bruit, le stress, la tension nerveuse et la responsabilité...Quand je pense que certains collègues vont devoir travailler jusqu'à 67 ans...
    Bon mais je voudrais pas te plomber, moi aussi. Juste te dire que dans quelque temps, tu verras la vie autrement.
    Bisous et courage
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, mercredi 6 janvier 2016 à 01:49 | | Répondre
    • Je ne sais pas si c'est le boulot qui plombe Berthoise, je ne suis pas dans l'éducation, nationale ou non, mais je crois aussi que c'était bien vu la retraite à 55 ans. Mais la santé des gens est passée au second plan, voire au troisième...
      ☔ ☭ (_Y_) 💩

      Posté par Cristophe, mercredi 6 janvier 2016 à 08:35 | | Répondre
    • Encore 2 ou 3 rentrées, je ne sais pas . Faut que je prenne rendez-vous.
      Mais je suis d'accord : 55 c'était bien.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:55 | | Répondre
  • Il y a une vieille rengaine qui est revenue depuis quelques jours, dans l'une de ses variantes on y entend "bonne santé". Je souhaite que l'une de ces "bonne santé" lancée dans le vent retombe sur toi.

    Posté par Cristophe, mercredi 6 janvier 2016 à 08:28 | | Répondre
    • Merci Cristophe. C'est drôlement gentil.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:56 | | Répondre
  • avoir mal au dos, c'est usant
    dommage que l’ostéopathe ne peut pas t'aider
    espérons que ce soit provisoire...
    courage à toi!

    Posté par Coumarine, mercredi 6 janvier 2016 à 10:27 | | Répondre
    • J'espère. Vraiment. Comme tu dis, c'est usant.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:56 | | Répondre
  • L'hiver c'est dur !! Je ne travaille plus et pourtant je me sens fatiguée, lasse. L'énergie me manque... Bon courage Berthoise

    Posté par brigou, mercredi 6 janvier 2016 à 10:51 | | Répondre
    • Bon courage aussi , Brigou. Tu vas vois, bientôt, on ira mieux.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:57 | | Répondre
  • Je connais les insomnies, je connais aussi le dos en compote qui m'a fait redouter pendant des mois de m'asseoir ... et même de me coucher. Je guettais sur les immeubles de l'autre côté du square, les fenêtres qui restaient allumées, et je me sentais abandonnée quand elles s'éteignaient !!! Maintenant, il y en a une qui reste allumée toute la nuit...
    Bon courage

    Posté par Sophie, mercredi 6 janvier 2016 à 10:56 | | Répondre
    • Je sais maintenant que je n'ai pas besoin de beaucoup de sommeil, ça ne m'empêche de fantasmer sur 8 heures d'affilée.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:58 | | Répondre
  • Le coccyx ? Malheur ! Je me rappelle quand mon cousin au cours d'une bagarre m'y avait filé un coup de genou. Des mois ça m'a duré. Bon, je ne sais pas si ça va te consoler...

    Posté par Walrus, mercredi 6 janvier 2016 à 10:59 | | Répondre
    • Ouais, hein, ça fait mal.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:59 | | Répondre
  • si on pouvait prendre chacun un petit bout de ta douleur et de ta fatigue... Pour te soulager et partager. Mais on ne peut pas, alors je te fais des bises.

    Posté par merecastor, mercredi 6 janvier 2016 à 11:29 | | Répondre
    • Mère Castor, tu as l'attention d'une mère pour moi. Merci.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 19:59 | | Répondre
  • Oui , c'est dur de travailler avec des enfants , il faut toujours être en forme car eux le sont .

    Posté par Brigitte, mercredi 6 janvier 2016 à 18:13 | | Répondre
    • Les enfants oui c'est fatigant, surtout quand objectivement on a l'âge d'être leur grand mère.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 20:00 | | Répondre
  • Merveille ne connaissait pas la définition de psychopathe, je ne sais pas qui a utilisé ce terme.
    Merveille est sage et bonne élève, elle ne tutoie pas sa maitresse, mais la classe connaissait bien la maitresse qui est en congé maternité, elle a eu les enfants deux années, il faut s'habituer à la nouvelle et la nouvelle s'habituer à eux, ils ne sont pas tous sages.

    Posté par heure-bleue, mercredi 6 janvier 2016 à 19:09 | | Répondre
    • Je suis sûre Merveille se tient très bien et qu'elle a intégré tous les codes de l'école.
      J'espère que la classe va accepter la nouvelle maîtresse. C'est dur de remplacer quelqu'un d'irremplaçable.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 20:02 | | Répondre
  • J'imagine combien ça doit être dur de gérer une douleur constante que personne ne semble soulager
    il serait temps que tu fasses une pause pour de bon ma pauvre Berthoise

    Fugain , oui , Fugain , j'ai aimé aussi , j'aime toujours
    et je le chante beaucoup , beaucoup ..
    mes préférées " où s'en vont " et " Forteresse "
    et Polnareff ? Il fait son come back , Sardou est toujours là aussi ...

    Posté par Jeanne, mercredi 6 janvier 2016 à 22:09 | | Répondre
    • Tu recenses les Michel encore en vie Jeanne ?

      Posté par Cristophe, mercredi 6 janvier 2016 à 22:40 | | Répondre
    • Bon, la pause, ça ne va pas encore être pour tout de suite.
      Oui, Polnareff. Comme Nino; J'aime.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 20:03 | | Répondre
  • Oui le dos c'est usant, et les douleurs peuvent fatiguer au point d'empêcher de dormir...l'acupuncture pourrait donner de bons résultats, ça rééquilibre très bien plein de trucs, ça vaut sans doute la peine, y compris pour le sommeil !
    Si tu arrives à marcher sans douleur : 30 minutes en fin de journée (oui même avec un temps tristouille), ça aide aussi...et le podcast, moi aussi j'ai testé, si tu mets le volume assez bas, une bonne émission de France-Culture qui te coupera de tes pensées saura également te rendormir ! Comme dit plus haut : la même heure de podcast est très réutilisable bon courage et merci de ta visite ! Essaye aussi : ce petit positivisme forcé des "petits bonheurs" peut te redonner une pichenette (pas au bas du dos, hein, bien sûr ! )

    Posté par El, jeudi 7 janvier 2016 à 11:56 | | Répondre
    • Déjà, je ne m'énerve plus quand je ne dors pas. je sais que je peux fonctionner avec très peu de sommeil. Pas forcément très bien, mais je peux bosser. Et ne pas s'énerver, c'est un bon point, je trouve.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 20:05 | | Répondre
  • J'ai oublié : Merci d'avoir remplacé "Chez Laurette" et "La bohème" par "je n'aurais pas le temps".
    Tu m'a collé ça dans la tête pour la journée...

    Posté par le_gout_des_aut, jeudi 7 janvier 2016 à 13:03 | | Répondre
    • A vot' service , mon brave monsieur.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 20:05 | | Répondre
  • Superbe chanson de Fugain, merci de me la remettre en mémoire ! J'aimerais bien entendre les cloches, ou les chouettes. Je n'entends que les voitures :-/ Bon courage à toi, pour le mal de dos et les insomnies. Je sais combien ça peut être pénible.a

    Posté par Acanthe, jeudi 7 janvier 2016 à 22:40 | | Répondre
    • Ah, toi tu me remercies quand certains râlent.
      Ça va aller. Il faut.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 20:06 | | Répondre
  • Zut ! Ne pas dormir n'aide pas à voir la vie et, surtout, la reprise du boulot du bon oeil. Quant au mal de dos, sans commentaire. Je finis bientôt la physio sans grand changement.

    Moi, j'aimais bien Michel Delpech. Comme autres Michel, Berger, Fugain et Jonasz me vont aussi.

    Posté par Livfourmi, vendredi 8 janvier 2016 à 07:36 | | Répondre
    • Pour moi, Delpech c'est pas de mon âge.
      Je ne déteste pas, non, juste que je ne m'y intéresse pas.

      Posté par Berthoise, vendredi 8 janvier 2016 à 20:08 | | Répondre
  • En parlant de plombe, je cherche un plombier ... j'aimais bien Lény Escudero, ce n'est pas tant ma jeunesse que l'insouciance et la légèreté de cette période malgré une vie familiale difficile, en ce moment tout semble si lourd, si difficile pour tout le monde et tellement de tristesse partout.
    J'espère que vous allez trouver le moyen d'aller mieux. J'aime vous lire. A bientôt.

    Posté par Mamily, mardi 12 janvier 2016 à 00:18 | | Répondre
    • Moi aussi j'aimais bien Leny que j'ai vu quand j'étais au Lycée.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 janvier 2016 à 20:02 | | Répondre
Nouveau commentaire