dimanche 17 avril 2016

Oberkampf, soupir

J'en pinçais pour lui. Mais oui, j'avais le béguin. Il était grand, il avait des yeux très bleus, de l'or dans les mains et aussi dans les cheveux. Il était lyonnais, et je l'avais rejoint dans l'appartement de canut qu'il habitait. C'est à cette occasion que j'avais pu me rendre compte de ses divers dons. (Voir ce billet , et celui-là)Et puis, il fut parisien. Il était accessoiriste à l'Odéon. Il m'avait trouvé une place pour assister à ...quoi ? je n'en ai plus la moindre idée et puis après la pièce on avait pris le bus, savoir... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:13 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,