dimanche 2 octobre 2016

Un tableau, une histoire de Lakévio : I'm happy again

Juillet 56 Ladies home journal Harry Anderson

J'avais très envie d'un trench. Mastic si possible. Un trench mastic avec des bavolets, une ceinture et de grandes poches. Un trench. J'ai cherché un peu. Je n'en ai pas trouvé. Ou plutôt, ceux que j'ai trouvés dépassaient largement mon budget. Et puis, au printemps dernier, alors qu'il pleuvait comme au déluge, en allant déposer un fourbi à la ressourcerie, je me suis arrêtée au vestiaire. Et là, j'ai vu un imper. D'une marque anglaise. Mastic. Sans ceinture, ni bavolet, mais je n'ai pas fait la difficile quand je me suis apercue qu'il était à ma taille et qu'il ne coûtait que 5 euros. Bien sûr, maintenant, on voit des trenchs partout. C'est toujours comme ça. Je cherche un truc pendant des années et puis d'un seul coup, je me rends compte que ce truc qui me paraissait indispensable est devenu à la mode et trône dans toutes les boutiques.

Ça l'a fait aussi avec les têtes de mort. J'aime les vanités et les grosses bagues, c'est mon côté rebelle. Depuis quelques années, on en voit beaucoup, sur les foulards, tee-shirts, bijoux. Je les attendais depuis si longtemps, bien avant la mode.

Je dois être une précurseuse ( Le mot existe-t-il ? Les avis sont partagés ), dit celle qui n'a pas peur qu'on la traite de prétentieuse.

Depuis avec mon trench, je peux braver la pluie. Braver la pluie et chanter et danser. Comme ces bons Smith, qui eux aussi, ont mis leur panoplie, mais font fichtrement la gueule.

 

 

Posté par Berthoise à 08:33 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Un tableau, une histoire de Lakévio : I'm happy again

    Eh oui, je te reconnais bien là, toujours à l'avant-garde !
    Maintenant que tout le monde en a, appelle le tien Mackintosh, comme les Angliches

    Posté par Walrus, dimanche 2 octobre 2016 à 09:17 | | Répondre
  • Ah ah super!

    Posté par mab, dimanche 2 octobre 2016 à 10:39 | | Répondre
  • Je ne risquais pas d'écrire un texte aussi chouette que celui-là : il ne pleut jamais en Bretagne !

    Bon dimanche !

    Posté par Joe Krapov, dimanche 2 octobre 2016 à 10:56 | | Répondre
    • LOL j'ai aussi dû transposer mon histoire dans un lieu où il pleut, vu qu'en Belgique ça appartient à la fiction depuis deux mois

      Posté par Adrienne, dimanche 2 octobre 2016 à 12:05 | | Répondre
  • so british, my dear y compris les accessoires tête-de-mort (j'ai quelques précurseuses en classe, chaque année, ça aide à se tenir au courant quand on est nullissime en mode )

    Posté par Adrienne, dimanche 2 octobre 2016 à 12:06 | | Répondre
  • mais qu'est-ce que c'est des bas-volets? l'ami google ne m'a pas aidée...

    Posté par Adrienne, dimanche 2 octobre 2016 à 12:11 | | Répondre
  • Tu as pu braver la pluie de juin? Il m'a fallu quelque chose de plus étanche. Mais il faut dire que je déteste les parapluies.

    Posté par Livfourmi, dimanche 2 octobre 2016 à 14:59 | | Répondre
  • Aujourd'hui j'ai sorti mon trench ... il a de l'âge mais je l'adore

    Posté par brigou, dimanche 2 octobre 2016 à 16:17 | | Répondre
  • Ah comme je regrette le trench oublié à l'aéroport en Bolivie !...
    Plus prétentieuse que moi, tu meurs, Berthoise !
    En fait, c'est pas moi mais ma fille qui a oublié son trench mais j'ai râlé !
    J'adore ce style décalé. Merci Berthoise.

    Posté par lakevio, lundi 3 octobre 2016 à 08:53 | | Répondre
  • Tu ne risques pas de le mettre aujourd'hui ce trench, j'adore ton histoire, c'est juste de la mode, tu ne risques pas ta vie.

    Posté par heure-bleue, lundi 3 octobre 2016 à 09:33 | | Répondre
  • victime de la mode, Berthoise ! Excellente version.

    Posté par merecastor, lundi 3 octobre 2016 à 10:18 | | Répondre
  • Avoir toujours un trench dans sa penderie ; il servira un jour ou l'autre et n'aura jamais l'âge de son achat !
    Mais c'est que c'est gai .....

    Posté par Sophie, lundi 3 octobre 2016 à 11:06 | | Répondre
  • je me souviens, j'en avais un, pour le baptême de mon aîné : un "blizzand" ..je crois! Inusable !

    Posté par emiliacelina, lundi 3 octobre 2016 à 16:46 | | Répondre
  • c'est bien vrai qu'ils font la gueule les Smiths !!!

    Posté par liliplume, lundi 3 octobre 2016 à 21:03 | | Répondre
  • Tu sais que la dernière fois que j'ai entendu parler de "bavolet" c'était par ma tante Olga ?
    Je croyais que c'était un mot de Bourguignon.
    Mais j'aime bien ton idée de trench même si celui que je préfère est l'imper belu de la dame.

    Posté par le_gout_des_aut, mardi 4 octobre 2016 à 08:46 | | Répondre
    • "Bleu", pas "belu"...

      Posté par le_gout_des_aut, jeudi 6 octobre 2016 à 10:12 | | Répondre
  • Braver la pluie. Il paraît que les nantais aiment la pluie, c'est ce qu'on disait autrefois. C'est vrai que parfois j'aime la pluie, braver la pluie des deux mains. Bonnes pluies d'automne chère Berthoise

    Posté par lucm.reze, mercredi 5 octobre 2016 à 12:04 | | Répondre
  • Oui, ceux-là n'ont pas l'air de vouloir entrer dans la danse...

    Posté par Vero reve, mercredi 5 octobre 2016 à 21:01 | | Répondre
  • Le monde ira bien quand on se demandera plus si précurseuse est le féminin de précurseur...
    Alors non, t'es pas prétentieuse, tu es visionnaire...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, mardi 11 octobre 2016 à 21:03 | | Répondre
Nouveau commentaire