mardi 18 octobre 2016

Du nerf, que diable, du nerf !

J'ai été absente. J'étais pourtant là mais incapable de rester assise devant l'ordi. Puis tellement shootée que je ne pouvais plus aligner 2 idées. J'ai gardé le lit. Je vais mieux. Un peu. Mais j'en sors méchamment secouée.
La sciatique hyperalgique est un mal que je ne souhaite à personne. Et qui dure. Je pensais après les 3 infiltrations être sortie de l'auberge des douleurs. Et c'est vrai que j'ai passé un été tranquille. Il a suffi d'un mois et demi de boulot pour tout déglinguer. Et les toubibs font du curatif, pas du préventif. Je sentais bien que ça allait pêter. Mais aller voir son toubib et lui dire " Arrêtez-moi, je vais être malade." , ça ne se fait pas. J'ai donc tenu jusqu'à ce que ça craque. Ça a bien craqué. Je prends des médocs, une liste longue comme le bras. Avec des trucs et puis des machins pour contrer les effets indésirables des trucs. Mais ça y est, je revois le jour. Je marche avec une canne. Je ne sens plus mon pied. Je titube encore un peu. Mais ça va mieux.

Nous partons samedi en cure à Dax. Il aurait mieux valu que je n'y aille pas en période de crise. Mais c'est comme ça, je suis en crise. Des gens qui souffrent, ils doivent avoir l'habitude d'en voir, à Dax.

Au retour, la toubib m'a dit qu'on ferait une reconnaissance de qualité de travailleur handicapé. Ça m'a fichu un choc quand elle m'a dit ça. Mais si ça peut me permettre d'avoir un temps partiel, allons'y gaiement.

À part ça, c'est l'automne.

IMG_4543Petite fleur photographiée dans mon jardin la veille du jour de grande douleur.

 

Voilà les feuilles sans sève
Qui tombent sur le gazon,
Voilà le vent qui s'élève
Et gémit dans le vallon,
Voilà l'errante hirondelle .
Qui rase du bout de l'aile :
L'eau dormante des marais,
Voilà l'enfant des chaumières
Qui glane sur les bruyères
Le bois tombé des forêts.....

 

 

....C'est un ami de l'enfance,
Qu'aux jours sombres du malheur
Nous prêta la Providence
Pour appuyer notre cœur ;
Il n'est plus ; notre âme est veuve,
Il nous suit dans notre épreuve
Et nous dit avec pitié :
Ami, si ton âme est pleine,
De ta joie ou de ta peine
Qui portera la moitié ?

Lamartine

 Les vers d'Alphonse ont la couleur de mon humeur.

Posté par Berthoise à 17:50 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Du nerf, que diable, du nerf !

    Surtout que dès qu'il en manque un, tout est dépeuplé...
    Si tu te retrouves handicapée, évite le "travailleur".
    Il vaut mieux être carrément >80%.
    Sinon, ça ne fait que décourager les employeurs.
    Au choix, ils te virent ou ils t'exploitent pour pas cher.
    Au moins, à 80%, tu es à la maison.
    (en plus tu vas au musée gratos, tu fais bisquer les gens aux caisses des magasins, tu passes devant tout le monde pour les expos et si tu ricanes exprès, ils n'ont pas le droit de te battre)
    Fais juste gaffe de ne pas te retrouver mise à la retraite d'office pour inaptitude avant d'être de plein droit.
    (au moins, tu me diras que ta retraite sera payée au prorata des trimestres cotisés au lieu d'avoir une pénalité monstrueuse par trimestre manquant...)

    Posté par le_gout_des_aut, mardi 18 octobre 2016 à 19:16 | | Répondre
    • Je crois qu'elle pensait surtaout à la retraite. Mais je sais que dans l'Oise( où on manque d'instits ), les temps partiels ne sont autorisés que lorsqu'ils sont de droit, c'est à dire que l'IA ne peut pas les refuser. Tout temps partiel pour convenance personnel est systématiquement rejeté.
      Et à 2 ans de la retraite, dans la fonction publique, c'est une très mauvaise idée que de bosser à temps partiel ( sauf c' est payé plein pot).

      Posté par Berthoise, mardi 18 octobre 2016 à 20:05 | | Répondre
      • Convenance personnelle.

        Posté par Berthoise, mercredi 19 octobre 2016 à 08:52 | | Répondre
      • hé oui, tu as raison, mais comme je ne suis pas toubib, j'ai fait le choix du préventif en essayant de ne pas trop stresser sur le manque à gagner... qui est très réel et aura aussi une influence sur la retraite future, hélas...
        bon rétablissement, bonne cure!

        Posté par Adrienne, mercredi 19 octobre 2016 à 12:32 | | Répondre
  • Ma pauvre, je te plains de tout cœur, si tu peux travailler à mi-temps, fais le.
    Surtout que nos chers politiques ont encore eu une idée de génie, les profs remplaçants feront tout un département.
    Tu ne peux pas faire autant de voiture.
    Des bises consolantes.

    Posté par heure-bleue, mardi 18 octobre 2016 à 19:55 | | Répondre
    • Non, je ne peux pas.
      Chef-chef m'a épargné les longs trajets pendant cette période, mais j'étais malgré tout épuisée.
      Merci pour les bises.

      Posté par Berthoise, mardi 18 octobre 2016 à 20:07 | | Répondre
  • Moi je dis que c'est pas normal que dans ce boulot (de dingue) on en ait « plein le dos » comme ça. Toutes mes copines en sont là, comme toi. Elles se déglinguent la santé (et l'estomac) à supporter la pression de l'administration qui impose des trucs de plus en plus iniques (et qui ne font pas avancer les élèves)
    J'ai aidé aujourd'hui une copine à faire son emploi du temps sur word (l'inspectrice fait un caca nerveux, elle veut que tout soit fait à l'ordi) Résultat: deux heures de perdues pour un truc qui aurait pris dix minutes avec une feuille et un crayon.
    Et après ça, il a fallu qu'elle se mette à préparer sa classe, elle n'avait plus envie. Elle est déjà sur les rotules alors qu'on n'est qu'en octobre.
    Allez ma belle, courage, tu es plus près de la retraite que des débuts, c'est ce que tu peux te dire.
    De tout coeur avec toi
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, mardi 18 octobre 2016 à 20:21 | | Répondre
    • Je serais en forme, bosser ne me serait pas si dur ( Lapalisse est mon aieul).

      Posté par Berthoise, mercredi 19 octobre 2016 à 08:54 | | Répondre
      • Si bosser n'était pas si dur, tu serais en forme (Descartes, sors de mon corps !)
        ¸¸.•*¨*• ☆

        Posté par celestine T, mercredi 19 octobre 2016 à 13:52 | | Répondre
  • ohlala Berthoise, quelle terrible nouvelle! je le sens jusqu'ici, ce mal!
    et oui, c'est ainsi, comme tu dis, on sent venir mais on ne peut pas s'arrêter AVANT la crise
    j'espère que ça s'arrangera pour le mieux aussi du côté administratif, sans galères paperassières...
    bises

    Posté par Adrienne, mardi 18 octobre 2016 à 21:46 | | Répondre
    • J'espère surtout ne pas avoir besoin de faire cette démarche et guérir vite.

      Posté par Berthoise, mercredi 19 octobre 2016 à 08:56 | | Répondre
  • Je m'étonnais de ton silence... je comprends mieux !
    Pas facile de travailler dans ces conditions, j'espère pour toi que tu pourras alléger ton temps de travail.
    Bon courage Berthoise, bisous.

    Posté par brigou, mercredi 19 octobre 2016 à 09:17 | | Répondre
    • Merci, Brigou.
      J'espère beaucoup de la cure.

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:28 | | Répondre
  • Les boues daxoises vont vous remettre debout ! Foi de Coco

    Posté par lucm.reze, mercredi 19 octobre 2016 à 10:07 | | Répondre
    • Nous remttre debout et nous rendre le sourire.

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:28 | | Répondre
  • Bon courage, alors !

    Posté par Joe Krapov, mercredi 19 octobre 2016 à 15:37 | | Répondre
    • Merci, Joe. Tu arrives jusqu'ici malgré ton rejet de la chose médicale ( j'ai oublié le nom du truc ).

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:30 | | Répondre
  • Je te pensais te partageant entre les derniers beaux jours, tes remplacements et tes vocalises... et vlan !
    Fais attention avec ton "pied mort". J'ai même perdu une chaussure qui n'avait pas de bride de maintien et failli m'étaler, alors que j'étais en rééduc après l'opération d'une hernie discale .
    Comme je me souviens bien, je te plains et j'espère que tu pourras supporter le voyage, Dax n'étant pas précisément la porte à côté !!

    Posté par Sophie, mercredi 19 octobre 2016 à 16:00 | | Répondre
    • Ben non, je ne vais plus chanter, ni bosser, et je reste cloitrée malgré le soleil. Dommage. mais ça reviendra.

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:31 | | Répondre
  • au moins en cure on va te bichonner... j'espère. Les médecins devraient écouter les gens qui sentent que ça va mal tourner, ça m'a toujours agacée aussi. Je te fais des grosses grosses bises.

    Posté par merecastor, mercredi 19 octobre 2016 à 19:04 | | Répondre
    • Merci Mère Castor.
      Moi aussi je t'embrasse.

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:31 | | Répondre
  • Ne cours quand même pas trop vite t'inscrire aux jeux paralympiques !

    Posté par Walrus, mercredi 19 octobre 2016 à 19:09 | | Répondre
    • Heuresement que tu me fais rire. Tues indispensable, Walrus.

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:32 | | Répondre
  • Bon courage et j'espère que tu auras ton temps aménagé. On n'a pas un boulot de tout repos. Profite bien de la cure.

    Posté par seringat, jeudi 20 octobre 2016 à 23:29 | | Répondre
    • Merci Seringat. J'en ravais de cette cure mais pas dans ces conditions. Mais on verra, ça me fera sûrement du bien.

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:33 | | Répondre
  • J'ai rajouté ta belle photo à mon florilège de belles photos du dimanche 16.
    Un impardonnable oubli.
    Gros bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, vendredi 21 octobre 2016 à 10:11 | | Répondre
    • Merci Célestine.
      Bizoci.

      Posté par Berthoise, vendredi 21 octobre 2016 à 13:34 | | Répondre
  • Et ce cher Sarkosy qui pense que les profs ne travaillent pas beaucoup , où il a vu ça ?

    Posté par Brigitte, samedi 22 octobre 2016 à 19:25 | | Répondre
  • J'attendais des nouvelles mais je ne savais pas qu'elles seraient si difficiles. j'espère que tu as pu gagner Dax sans douleur mais un long voyage en souffrant, c'est terrible. A présent, on va te bichonner, c'est sûr et tu en auras du profit.
    Encore un métier qu'on déglingue à tout va !... Pensées pour mes amis enseigants.

    Posté par lakevio, lundi 24 octobre 2016 à 12:32 | | Répondre
  • Te voilà donc à Dax depuis samedi, j'espère que cette cure (3 semaines je suppose) va t'apporter un soulagement le plus durable possible. Bon courage.

    Posté par Praline, lundi 24 octobre 2016 à 19:24 | | Répondre
  • mademoiselle Berthoise, bienvenue dans le club des travailleurs handicapés ! moi j'ai la chance d'être handicapée mais sans douleur... jespère que tu vas mieux !
    Bizzzzz

    Posté par Mme de K, mardi 25 octobre 2016 à 13:04 | | Répondre
  • Je ne peux que te souhaiter une bonne cure, la récupération des sensations au niveau de la jambe/pied et que tu nous reviennes toute ragaillardie.

    Posté par Livfourmi, dimanche 6 novembre 2016 à 14:46 | | Répondre
  • Bon alors cette santé ? Ça va mieux ?
    Tu nous manques !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, samedi 12 novembre 2016 à 01:22 | | Répondre
  • Tu as toujours mal ?

    Posté par le_gout_des_aut, lundi 14 novembre 2016 à 07:58 | | Répondre
Nouveau commentaire