vendredi 30 décembre 2016

Trucs, machins, bidules etc...

Je voulais dire un truc intelligent. Une réflexion sur l'actualité, je crois. J'ai oublié. Pas grave, vous vivrez très bien sans savoir.

Demain, je prépare un rôti de veau Orloff aux champignons avec des brocolis et une écrasée de pommes de terre. Ça devrait être bon. Ce matin, avec mon mari, on a briqué la maison pour recevoir dignement nos convives.

J'avance dans mes carrés. 28. J'en ai fait 28. Mon mari s'inquiète : Que vais-je donc en faire ?  Un plaid pour recouvrir mon fauteuil club dont le cuir craquelle. Il est pourtant récent, 4 ans, mais il est derrière une fenêtre orientée au sud et sans rideau. Le cuir n'aime pas le plein soleil. Je le cire pourtant de temps en temps. Alors, un plaid en coton le protégera peut-être.

La semaine prochaine, je n'aurai pas l'infiltration attendue. Il n'y a plus d'Altim dans les pharmacies. Depuis mi-novembre. Cette pénurie n'entraîne pas de risque vital, on ne meurt pas d'avoir mal au dos. S@nofi a ses labos en Chine ou en Inde, avec des problèmes récurrents de fabrication. Et puis des soucis à venir avec la Dép@kine. Bref, j'ai cherché dans toutes les officines des environs, pas d'Altim. Je vais rester avec mes douleurs.

 

 

Posté par Berthoise à 15:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Trucs, machins, bidules etc...

    C'est toujours pareil avec ces labos pharmaceutiques, font de leurs pieds et de leurs mains pour nous mettre sous médicaments, puis ils tombent en rupture de stock et on doit trouver ça tout naturel... quand ils ne jugent pas que le machin n'est plus assez rentable et qu'ils arrêtent la production du jour au lendemain, ça s'est vu.

    Posté par Walrus, vendredi 30 décembre 2016 à 16:50 | | Répondre
  • Ce ne sont pas des problèmes de fabrication qui nous privent de certains médicaments (j'ai connu la même pénurie avec le Levothyrox dont je NE PEUX pas me passer !) et, ainsi, j'ai su que les laboratoires ne vendent pas leurs produits aux mêmes prix dans tous les pays. Quand les tarifs font qu'il est plus intéressant de vendre en Italie, aux Etats-Unis ou en Russie, toute la production prend ces routes pour plus de profit au simple compte du laboratoire fabricant. Quand les prix chutent à nouveau, nous sommes de nouveau approvisionnés en France !!! Il existe soi-disant une direction de contrôle des laboratoires qui devrait réagir devant ces comportements mais il y a de tels avantages à avantager les laboratoires que c'est sans réaction.... Mon médecin (un très bon ami de surcroit) me disait comme il est "arrosé" grassement par les laboratoires qui n'hésitent pas : week end au Maroc tous frais payés, voyage aux Etats-Unis ou croisière en Méditerranée. Les labos rincent pour placer leurs produits le plus souvent possible. Alors, à effet égal, pourquoi pas tel médicament plutôt que tel autre ? Pour le médecin, joindre l'utile à l'efficace n'est pas pêcher !!! Et pour le patient, rien à regretter si le résultat est le même. N'est-ce pas ?
    En tout cas, je te plains sincèrement car j'ai une intervention chirurgicale qui avait, un jour, était déprogrammée (une heure avant mon arrivée à l'hôpital) et je me rappelle comme cela m'avait contrariée. On se prépare psychologiquement et quand, en plus, il y a promesse de soulagement, devoir différer rend les douleurs moins tolérables encore.
    Je te souhaite bon courage pour supporter tes douleurs dorsales en attendant que l'on veuille bien mettre l'infiltration à ta disposition. Bon courage pour supporter les douleurs, bon courage pour supporter la colère qui peut t'envahir, ce ne serait que très normal. J'espère que l'attente sera de courte durée.

    Posté par mimiweb, vendredi 30 décembre 2016 à 17:16 | | Répondre
  • ces pénuries sont révoltantes et inacceptables et si je lis bien ce qu'écrit mimiweb, j'en suis encore plus convaincue...
    ce qui concerne la santé publique ne pourrait pas être "une marchandise" comme une autre
    bon courage
    bises et bon réveillon

    Posté par Adrienne, vendredi 30 décembre 2016 à 17:29 | | Répondre
  • J'ai une petite vidéo aux petits oignons (si tu tiens bon les trois premières minutes)
    A montrer à tes convives entre la poire et le fromage ^^
    ¸¸.•*¨*• ☆

    https://www.youtube.com/watch_popup?v=AM4c9ckSy9M#tÂ

    Posté par celestine T, vendredi 30 décembre 2016 à 19:57 | | Répondre
  • Tu croyais quoi ?
    Que les soins étaient un droit dûment payé avec tes cotisations ?
    Que la santé était un bien précieux qu'il fallait préserver ?
    Ben non, la santé est un marché, le médoc un produit et le malade un client...

    Posté par le_gout_des_aut, vendredi 30 décembre 2016 à 22:13 | | Répondre
  • On ne meurt pas du mal de dos mais ça gâche bien la vie.
    Je t'embrasse.

    Posté par heure-bleue, samedi 31 décembre 2016 à 10:34 | | Répondre
  • J'espère qu'ils seront bien vite approvisionnés ! bon réveillon et à plus tard pour les vœux !

    Posté par colettemoi, samedi 31 décembre 2016 à 22:06 | | Répondre
  • Je pourrais répéter le commentaire d'Heure-Bleue. Bien du courage!

    Posté par Livfourmi, jeudi 12 janvier 2017 à 17:25 | | Répondre
  • Mêmes soucis avec les hormones , il y aurait trop de demandes !

    Posté par Brigitte, vendredi 13 janvier 2017 à 09:29 | | Répondre
Nouveau commentaire