vendredi 6 janvier 2017

On y va

Je venais justement de me dire qu'il fallait que je trouve quelque chose à vous raconter quand j'ai lu le commentaire de Goût me rappelant à mes devoirs de blogueuse.

Alors que vous dire ?

Ce matin, je faisais le constat que la vie d'inactive ne me valait rien. Quand je serai en retraite , ce sera différent, je crois, mon inactivité sera légitime. En ce moment, j'ai l'impression de tirer au flanc. C'est vrai, je ne suis pas malade, je boîte et jai mal au dos. Je dis ça tout en sachant très bien que je résisterais difficilement à une journée de classe. Voyez les idées qui m'occupent, c'est gai, enjoué, léger.

 

La vie de retraitée sans l'être, à la maison sans avoir le droit de faire grand chose, n'est pas passionnante. Par effet domino, je suis un poil suceptible et comme au billard à trois bandes, le résultat le plus évident est qu'on se pouille pas mal, mon mari et moi. Je suis mal en point soit, mais pas retournée en enfance pour autant et encore capable de faire les choses sans qu'on me dise de les faire. Ça m'agace et quand je suis agacée, je peste, je râle, je grogne.

 

J'ai la date d'admission au centre de rééducation. Je commence mardi. Donc, mardi après-midi, mercredi après-midi et vendredi après-midi, je serai occupée. Pendant 3 mois. C'est une très bonne chose.

 

Mon fils m'a offert pour Noël un coffret vidéo de " Sur écoute" une série policière déjà ancienne. Ancienne peut-être mais sacrément prenante. Je regarde en crochetant. Comme ça, j'ai moins l'impression de perdre mon temps. Il y a 65 épisodes d'une heure. J'ai le temps de faire un couvre-lit. Le générique est cette vieille chanson de Tom Waits que j'aime beaucoup. D'accord, c'est pas très olé-olé, mais franchement vous avez vu le temps. Comment avoir la tête au printemps quand il fait un froid de canard.

Posté par Berthoise à 17:56 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur On y va

    Un froid de canard ? Prends les magrets et ouvre un bocal de cerises !
    Bises

    Posté par Walrus, vendredi 6 janvier 2017 à 18:50 | | Répondre
    • Avec des cerises ?
      Moi je le sers plutôt avec des pêches.

      Posté par Berthoise, vendredi 6 janvier 2017 à 19:14 | | Répondre
      • Si tu retrouvais la pêche, ce serait la cerise sur le gâteau !

        Posté par Walrus, samedi 7 janvier 2017 à 12:47 | | Répondre
  • Va pour le couvre-lit, puisque le printemps est encore loin... Tom Waits, excellent, toujours excellent. Bise !

    Posté par merecastor, vendredi 6 janvier 2017 à 18:51 | | Répondre
    • En fil de coton, ça ne va pas être bien chaud. Si je vais au bout....

      Posté par Berthoise, vendredi 6 janvier 2017 à 19:13 | | Répondre
  • tu me fais rire quand tu écris "Je regarde en crochetant. Comme ça, j'ai moins l'impression de perdre mon temps."
    j'ai l'impression que toute la famille va se retrouver avec des couvre-lits
    (je reconnais cette impression d'inactivité "illégitime", c'est dur de s'autoriser à être absente pour cause de maladie)

    Posté par Adrienne, vendredi 6 janvier 2017 à 20:00 | | Répondre
  • Adrienne, as -tu déjà fait un couvre lit au crochet ?
    C'est plus de 100 heures qu'il faut, alors je suis loin du compte.

    Posté par Berthoise, vendredi 6 janvier 2017 à 20:07 | | Répondre
    • oui oui! j'en ai même fait deux, un avec uniquement des carrés blancs (lol) et un multicolore
      grand format, je précise, pour lits à deux places et débordant de trois côtés!

      Posté par Adrienne, samedi 7 janvier 2017 à 13:20 | | Répondre
  • Je t'imagine bien en train de crocheter et les yeux fixés sur l'écran J'espère que ce froid de canard ne t'empêche pas de sortir ... parce que prendre l'air c'est bien aussi !

    Posté par brigou, vendredi 6 janvier 2017 à 20:16 | | Répondre
    • Je ne sors pas beaucoup. Je ne marche pas vite alors j'ai vite froid.

      Posté par Berthoise, samedi 7 janvier 2017 à 11:51 | | Répondre
  • "Quand je serai en retraite , ce sera différent, je crois, mon inactivité sera légitime"

    L'inactivité, pour les retraités, ça n'existe pas ! Nous on n'a jamais autant bossé que depuis l'obtention de ce privilège. Mais c'est pour notre plus grande joie qu'on bosse ou qu'on a un agenda de ministre. C'est pourquoi je te souhaite de décrocher ce Graal le plus vite possible !

    Posté par Joe Krapov, vendredi 6 janvier 2017 à 20:41 | | Répondre
    • Alors c'est l'inactivité des malades qui me pèse.

      Posté par Berthoise, samedi 7 janvier 2017 à 11:52 | | Répondre
  • Je plussoie à mon oncle Joe...
    C'est un bonheur de vivre avec uniquement les contraintes qu'on se met à soi...quand on veut comme on veut !
    Mais si tu te disais que c'est juste une répétition générale que tu vis ?
    Sympa le vieux blues de Tom Waits.
    La série connais pas.
    Bisettes
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, vendredi 6 janvier 2017 à 21:38 | | Répondre
  • L'inactivité des retraités est une légende urbaine.
    Rien que les mômes et faire nounou gratos pour les petits-enfants suffit à te pourrir la tranquillité.
    Après il reste quand même le temps passé à aller traîner.
    Dans les musées, les rues, les döner, les expos, etc.

    Posté par le_gout_des_aut, samedi 7 janvier 2017 à 09:54 | | Répondre
    • Pas encore de petits enfants, ni prévus. Et traîner n'est pas encore d'actualité.
      Mais le 29 je vais à l'Opéra avec Poulette, ce sera le test.

      Posté par Berthoise, samedi 7 janvier 2017 à 11:55 | | Répondre
  • Comme ça lorsque tu seras à la retraite l'ajustement sera fait, j'ai mal au dos, le Goût veut toujours m'aider, je peste aussi, si je suis seule, je fais comment.

    Posté par heure-bleue, samedi 7 janvier 2017 à 10:54 | | Répondre
    • Les histoires de rythme sont difficiles. Mon mari est seul à la maison depuis 6 ans ( c'est ça d'avoir épousé un vieux ) et vit à un rythme qui ne me correspond pas du tout. mais on va s'y faire.

      Posté par Berthoise, samedi 7 janvier 2017 à 11:57 | | Répondre
  • Accepter une rupture de rythme, une rupture du corps lorsqu'elle ne relève pas d'un choix et que de surcroit elle est brutale ... se retrouver en exil de soi-même et "empêtrée" dans le rythme du prochain ... il faut reconnaitre que c'est violent. Rien à voir avec les retraités qui déambulent à leur guise en solo ou accompagnés selon leur gré. On nous a tellement seriné qu'il fallait être autonome, qu'on se sent dépossédé mais cela n'aura qu'un temps, vous allez vers une amélioration de votre état de santé et le projet de sortie à l'Opéra est un formidable moteur !
    Bonne galette des Rois (à moins que ce ne soit une brioche ou une spécialité locale)

    Posté par nicole 86, samedi 7 janvier 2017 à 14:13 | | Répondre
    • Merci Nicole pour cette analyse. C'est exactement ça. Je me sens dépossédée.
      Meilleurs vœux pour la nouvelle année.

      Posté par Berthoise, samedi 7 janvier 2017 à 17:02 | | Répondre
  • ça fait un bail que je n'étais pas passée et il s'en est passé des choses, Poulette enceinte... et le reste...

    Posté par caro_carito, samedi 7 janvier 2017 à 17:52 | | Répondre
    • Poulette enceinte ? Non, non. Pas à ma connaissance
      Bonne année Caro.

      Posté par Berthoise, dimanche 8 janvier 2017 à 08:12 | | Répondre
      • ah alors j'ai mal lu mais toi pas en forme... j'aurais aimé mal comprendre.

        Posté par caro_carito, mercredi 11 janvier 2017 à 23:26 | | Répondre
        • Là, tu ne trompes pas. J'ai eu bien des douleurs mais ça va mieux. Pourvu que ça dure.

          Posté par Berthoise, jeudi 12 janvier 2017 à 08:41 | | Répondre
  • Dis toi bien que ton inactivité est tout ce qu'il y a de plus légitime ! en être persuadée ne peut qu' être un plus pour aller de l'avant !! pas très clair ce que j'écris !!

    Posté par colettemoi, samedi 7 janvier 2017 à 22:13 | | Répondre
    • Si, si, c'est clair mais il y a un monde entre le dire et le vivre sereinement.

      Posté par Berthoise, dimanche 8 janvier 2017 à 08:12 | | Répondre
      • Tout à fait, je le sais bien ! mais peut être juste l'accepter sans se révolter .....

        Posté par colettemoi, dimanche 8 janvier 2017 à 17:35 | | Répondre
  • marrant:moi ma fille m'a offert Downtown Abbey, 4 saisons de 7 ou 8 épisodes chacune alors...j'ai entrepris une couverture avec des carrés de tricots de restes de laine !! Quant au mari à la maison, tu as un avant goût ...(qu'hélas je connais maintenant);

    Posté par Anguillette, mardi 10 janvier 2017 à 12:04 | | Répondre
    • Sais-tu que le lien vers ton blog ( si tu en as un ) ne marche pas.

      Posté par Berthoise, mardi 10 janvier 2017 à 17:00 | | Répondre
  • On va travailler de concert.

    Posté par Berthoise, mardi 10 janvier 2017 à 16:59 | | Répondre
  • Je suis tentée de dire que tes réactions sont humaines, frustrée que tu es, par un corps qui te trahit alors que tu as l'énergie et l'envie de faire plus de choses.

    Posté par Livfourmi, jeudi 12 janvier 2017 à 17:34 | | Répondre
    • Je pense que c'est normal mais pas toujours facile. On voudrait tellement être plus fort.

      Posté par Berthoise, vendredi 13 janvier 2017 à 07:10 | | Répondre
Nouveau commentaire