samedi 24 février 2018

Brr, grrr, plouf !

Il fait un froid de gueux. Je ne suis pas très originale en disant ça. Mais les banalités ont du vrai. Qu'est-ce qu'on se caille !

Je peine sur mon roman " Dans l'ombre". C'est pas que c'est pas bien, c'est bien, mais je rame. Après, je lirai les " Brèves de métro " de Poupoune. Je les ai reçues aujourd'hui. Vous parler d'elle m'a donné envie de les lire ou les relire pour certaines car je crois qu'elle les avait publiées dans son blog.

Une amie devait venir passer le WE avec nous, elle a décommandé. Malade.

Vendredi, j'irai à Paris avec une amie, celle de Beaubourg l'autre jour. Elle fait du pastel dans un atelier avec un prof. " L'art du Pastel de Degas à Redon", devrait lui plaire.

Demain nous irons peut-être au cinéma ou à la piscine. Ça dépendra de moi. Dure journée. Une humeur de chien, sans vouloir vexer Jackie. Hier aussi, c'était dur. Mais j'étais moins hargneuse. Ou irritable, ce serait plus juste. Vous voyez la nuance. Hargneux, on cherche, irritable on ne supporte pas. C'est différent. Aujourd'hui, j'étais irritable. Et fatiguée. J'ai fini par aller me coucher.

Demain, si tout va bien, nous irons voir " La forme de l'eau" ou bien nous irons à la piscine. De toute façon, ce sera aquatique.

Vendredi, dans la salle d'attente de ma généraliste, j'ai croisé un ancien élève et sa mère. J'ai été catastrophée. Pas parce qu'il a fait mine de ne pas me reconnaître, je ne suis pas inoubliable, non. Il avait 13 ans. Il doit en avoir 17 ou 18. Il était déjà grand et fort, si grand et si fort qu'il lui était difficile de se bouger. Il est devenu...je ne trouve pas de qualificatif. Il m'a fait peur. Sa vie est en danger, c'est terrible.

J'ai donc vu ma toubib. Encore des examens. L'histoire de mettre un nom sur ce qui me mine ( maladie de Lyme, fibromyalgie ?). Douleurs diffuses, non expliquées par les images, grande fatigue, sommeil perturbé, troubles de l'humeur, vous voyez le tableau. Je devais reprendre mi-mai, elle demande une prolongation.

Posté par Berthoise à 21:08 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Brr, grrr, plouf !

  • Bonjour Berthoise

    Oui il fait très froid.

    Deuxième chose: moi quand je râle avec un livre, je change de lire et j’y reviens quand je suis dans un autre état d’esprit.

    Pour l’eleve : peut-être qu’il a fait semblant de ne pas te reconnaître car gêné dans son corps. Peut-être lui aussi est-il malade et ne fait pas exprès de mettre sa vie en danger?

    Sinon, je connais la maladie de lyme et la fibromyalgie. Ce sont des maladies sournoises. Je te souhaite beaucoup de courage.

    Bises

    Posté par Val, samedi 24 février 2018 à 21:40 | | Répondre
    • TU vois j'ai légèrement changé mon texte. je ne voulais pas laisser penser que je le jugeais.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 14:53 | | Répondre
  • Tu as raison pour l'élève, je pense qu'il est bien malade et depuis longtemps. Et sa mère aussi.

    Posté par Berthoise, samedi 24 février 2018 à 22:02 | | Répondre
  • T'inquiète, irritable ou hargneux, moi je cumule, alors...
    Bises !

    Posté par Walrus, samedi 24 février 2018 à 23:29 | | Répondre
    • Oh je sais qu'on peux être le deux. Ça m'arrive aussi.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 14:54 | | Répondre
  • l'élève aura préféré éviter la conversation, car que dire, dans une salle d'attente, avec sa mère à ses côtés en plus... parfois certains vont si mal qu'ils espèrent qu'on ne les verra pas
    je te souhaite une belle journée chaude et aquatique et de bonnes réponses à toutes ces questions de santé!

    Posté par Adrienne, dimanche 25 février 2018 à 08:23 | | Répondre
    • Tout compte fait pas aquatique, on a vu autre chose.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 14:54 | | Répondre
  • Je pencherais aussi pour le fait que l'élève est très mal dans sa peau, gêné, à un âge difficile en plus.
    La fibromyalgie a été "reconnue" sur ma fille, après toute une batterie d'examens. C'était il y a deux ans et là en ce moment elle n'en souffre pas, je crois que cette malade se manifeste par poussées, mystérieuse en tout cas, j'ai des doutes...
    Bon dimanche au chaud.

    Posté par Praline, dimanche 25 février 2018 à 08:58 | | Répondre
    • Pour ce que disent les dernières rcherches, c'est une maladie neurologique, le cerveau interprète mal les messages envoyés par les nerfs. On a vu ça avec des Irm.
      Avec certains stimuli, des zones de la douleur s'activent chez les fibromyalgiques et pas chez ceux qui ne sont pas malades.
      Voilà ce que j'en sais. Avec aussi le fait que c'est une maladie reconnue par la CPAM depuis l'été 2017.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 14:58 | | Répondre
  • Délicatement, tu ne nous dis pas ce dont souffre ce jeune homme, mais bien sûr on a compris. Ce que j'en retiens, c'est qu'il en a pris conscience et se soigne. Hélas, tout cela ne vient pas toujours d'une alimentation anarchique.

    Irritable ou hargneuse ? A chacun son caractère et tes ennuis justifient ces deux états d'esprit. Moi, ce serait plutôt dépressive ou fataliste, ce qui n'est guère mieux.

    Attention au grand froid. Quand on est en situation de faiblesse, ça peut engendrer des dangers.

    Pour la lecture, j'en ai entamé trois et ils ne me passionnent pas dès les premières pages. Il faudrait que je recherche une bonne bluette !!!!

    Bonne journée.

    Posté par Sophie, dimanche 25 février 2018 à 10:20 | | Répondre
    • Le mot qui m'est venu n'était pas délicat du tout parce qu'il m'a vraiment fait peur.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 14:59 | | Répondre
  • La maladie de Lyme, le seul examen qui n'a pas été fait à ma belle fille et pourtant... Dommage pour vendredi, je me demande comment occuper les filles avec ce froid, je sature des dessins animés.

    Posté par heure bleue, dimanche 25 février 2018 à 12:56 | | Répondre
    • Sachant que l'examen français n'est pas fiable et qu'il y a peu de traitements pour la maladie de Lyme.

      Un atelier crêpes à la maison, ça peut être sympa, non ?
      Les gamins aiment bien faire la cuisine. Elles font le menu en cherchant des recettes, on fait les courses pour trouver les ingrédients, et ensuite au fourneau. Bon ce n'est pas de tout repos, mais ça les occupe.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 15:03 | | Répondre
  • Je ne sais pas si c'est un film pour les Français, mais je n'ai rien lu de bon à propos de "The Shape of Water". Par contre, j'ai pu voir "Three Billboards outside Ebbing, Missouri" et c'est vraiment exceptionnel.

    Je te répète ma formule pour combattre les humeurs maussades : fais quelque chose de sympa ou de charitable pour quelqu'un d'autre. C'est vrai que cela marche mieux s'il s'agit d'un inconnu. Comme ça, on ne s'attend à vraiment rien en retour.

    Posté par joye, dimanche 25 février 2018 à 15:29 | | Répondre
    • Le problème Joye, c'est que je suis malade. Je souffre physiquement, je ne peux pas rester debout très longtemps, ni rester assise. Je fatigue très vite, j'ai du mal à tenir une conversation, à me concentrer sur un livre. ALors oui, il n'y a pas d'enjeu vital, mais ayant déjà une crise paralysie qu'il m'a fallu un an pour soigner, et j'ai encore des séquelles, je suis très attentive à ne pas trop me fatiguer.
      Pour l'intant, il m'est très difficile de m'occuper des autres.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 15:36 | | Répondre
      • Je parlais du genre de choses que tu fais déjà, comme promouvoir les livres de poupone ; répondre gentiment à des commentaires ; laisser un mot sympa pour les autres.

        Même un petit , c'est faire quelque chose de sympa pour quelqu'un d'autre.

        Posté par joye, lundi 26 février 2018 à 00:36 | | Répondre
  • Je trouve que tu te bats avec beaucoup de courage contre ce qui te mine.
    Et je voulais te dire mon admiration sincère. Tu ne te laisses pas aller, et ça c'est déjà formidable.
    Tu sais que notre complicité bloguesque fait de toi une de mes plus anciennes et fidèles commentatrices ? Ça m'émeut.
    Je t'embrasse fort
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, dimanche 25 février 2018 à 18:14 | | Répondre
    • Je te remercie Célestine. Je fais ce que je peux.
      Ça fera bientôt 10 ans que je tiens ce blog. Il m'aide, vous m'aidez. Et c'est vrai que cette fidélité est importante. Vous êtes comme de la famille et vous en savez certainement sur moi plus que ma famille.
      La distance permet la bienveillance et c'est bien, ça réconforte.
      Merci encore Célestine.

      Posté par Berthoise, dimanche 25 février 2018 à 18:51 | | Répondre
  • Par ce froid, la piscine n'est pas une option pour moi.

    Maladie de Lyme? Il y a des tiques par chez vous?

    Posté par livfourmi, lundi 26 février 2018 à 10:36 | | Répondre
    • Oui, oui, dans les bois, les jardins.
      On n'est pas allés à la piscine. Au cinoche où on a bien ri.

      Posté par Berthoise, lundi 26 février 2018 à 13:38 | | Répondre
  • Un jour un médecin m'a dit qu' avec ce que j'avais eu... Je n'avais pas besoin de la fibromyalgie. (Bon, ok, les médecins sont encore fort sceptiques). Dans la clinique de la douleur on range les patients sous le label fibromyalgie quand il n'y a aucune autre pathologie...

    Lyme? As tu été piquée un jour par une tique?

    J'ai une amie qui fait de la mésothérapie depuis des années.
    Ça lui fait quand même du bien...

    Je n'ai pas de conseil à donner sinon de te faire plaisir autant que possible.

    Bises encourageantes.

    Posté par Pivoine, lundi 26 février 2018 à 11:36 | | Répondre
    • Oui j'ai été piquée plusieurs fois, pas de réaction à l'époque, mais sait-on jamais ?
      J'aurai quelques réponses ce soir.

      Posté par Berthoise, lundi 26 février 2018 à 13:39 | | Répondre
  • La vie, quoi. Avec ces bons et ces mauvais jours. Plus difficile encore lorsqu'on souffre et qu'on ne met pas de mots sur cette souffrance. Je te souhaite de bons moments de ciné ou de piscine ou au coin du feu (enfin près du radiateur ! Je ne te dis pas mes couches superposées de pulls et gilets et châle et couverture à manche...)
    Bises

    Posté par lakevio, lundi 26 février 2018 à 14:10 | | Répondre
    • Toi aussi, tu joues les oignons. Moi c'est comme ça que je lutte contre le froid, avec plein de pelures.

      Posté par Berthoise, mardi 27 février 2018 à 17:56 | | Répondre
  • Difficile quand on souffre de ne pas se laisser gagner quelquefois par la hargne ou de ne pas être irritable !! accorde toi ce "droit" de temps à autre
    Bises de réconfort

    Posté par colettemoi, lundi 26 février 2018 à 22:03 | | Répondre
    • De temps en temps, alors.

      Posté par Berthoise, mardi 27 février 2018 à 17:55 | | Répondre
Nouveau commentaire