samedi 14 avril 2018

Prévert, Dusquesne, de Gaulle

IMG_5431

IMG_5432

IMG_5540

IMG_5539

Quartier libre

J’ai mis mon képi dans la cage
et je suis sorti avec l’oiseau sur la tête
Alors
on ne salue plus
a demandé le commandant
Non
on ne salue plus
a répondu l’oiseau
Ah bon
excusez moi je croyais qu’on saluait
a dit le commandant
Vous êtes tout excusé tout le monde peut se tromper
a dit l’oiseau.

 

 

En ces temps où souffle un vent belligérant, je me surprends à relire ce poème de Prévert. J'aimerais que dans le bleu du ciel, on ne voit que des oiseaux à plumes et non ces oiseaux de mort qu'on appelle " missiles".

 

Posté par Berthoise à 16:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Prévert, Dusquesne, de Gaulle

    tu as raison, et cette rhétorique de guerre me déplaît profondément

    Posté par Adrienne, samedi 14 avril 2018 à 18:22 | | Répondre
    • On a un président qui dans la fougue de sa jeunesse s'imagine que rien ne lui résiste.
      Misère !

      Posté par Berthoise, samedi 14 avril 2018 à 20:07 | | Répondre
  • Oh comme je te comprends...
    Quelle connerie la guerre, comme disait icelui.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, samedi 14 avril 2018 à 19:01 | | Répondre
    • Je me suis demandé : vent belligérant, vent belliqueux ?
      Le vent qui porte les armes fait partie des combattants, alors j'ai dit belligérant, mais je suis pas sûre.

      Posté par Berthoise, samedi 14 avril 2018 à 20:11 | | Répondre
  • Tu as réussi à associer mon groupe favori et mon animal totem dans ton appel au calme... c'est cool, contrairement aux missiles des va-t-en guerre.

    Posté par Walrus, samedi 14 avril 2018 à 19:49 | | Répondre
    • Je ne comprends pas les va-t-en guerre, mais je ne suis qu'une femme.

      Posté par Berthoise, samedi 14 avril 2018 à 20:21 | | Répondre
      • Je ne suis pas une femme, mais je ne les comprends pas plus que toi pour autant...

        Posté par Walrus, samedi 14 avril 2018 à 20:30 | | Répondre
  • Quelle connerie, la guerre.
    Pourvu qu'il ne pleuve sur Brest que de l'eau.
    Je viens de voir que Célestine se rappelle Barbara, elle aussi...
    Bref, on pense tous à la même chose.
    Et moi à mon père.

    Posté par le-gout-des-autr, dimanche 15 avril 2018 à 10:00 | | Répondre
    • Oui, au moins ici, on est tous d'accord.

      Posté par Berthoise, lundi 16 avril 2018 à 17:15 | | Répondre
  • Ah Dieu que la guerre est jolie a dit ce couillon d'Apolinaire que j'aime bien pourtant.

    Posté par la_consolante, dimanche 15 avril 2018 à 10:33 | | Répondre
  • J’adorerais être un oiseau pour chier sur la tête des généraux et accessoirement, pour voler.
    Bon printemps chère Berthoise.

    Posté par lucm.reze, lundi 16 avril 2018 à 16:49 | | Répondre
    • Ceux-là ne s'en privaient pas.

      Posté par Berthoise, lundi 16 avril 2018 à 17:09 | | Répondre
Nouveau commentaire