jeudi 26 mars 2020

26/03

Retour à la maison pour diverses raisons : confinement, isolement, risques de contamination...

Je suis rentrée lundi. Et c'est dur. Je suis très fatiguée, très fatigable, sans doute fatigante aussi. La tonne de briques que je porte sur mes épaules s'est un peu allégée mais si peu. Malgré tous les opiacés que j'avale, je ne suis bien qu'allongée. Complètement allongée, comme pour dormir. Pas facile pour lire, écrire ou même regarder la télé. 3 semaines, ça fait 3 semaines que j'ai été opérée et je suis encore allongée 18h sur 24. Et encore je crois que c'est plus.

Je ne vous montre pas la cicatrice, il me reste un peu de pudeur et j'ai pitié des âmes sensibles. Elle fait 15 cm. Du cuir chevelu (rasé) jusqu'au debut du dos, La chir a raboté 5 vertèbres, élargi le canal cervical et les foramens.

En bref, je déprime un peu, j'ai envie qu'on me plaigne et qu'on porte le fardeau avec moi.
Je sais que vous ne le pouvez pas , bien sûr, mais j'ai hâte de retrouver allant et bonne humeur.

IMG_20200311_101826

IMG_20200312_181045

IMG_20200321_105313

IMG_20200323_071616

IMG_20200315_065530

Posté par Berthoise à 13:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur 26/03

  • Eh bien ma belle, je comprends que tu déprimes ! Ce cumul de tes propres ennuis et de la sombre affaire du coronamachin.
    Je te plains de tout mon cœur et si je peux prendre l'une ou l'autre brique...
    Je pense bien à toi et t'embrasse bien affectueusement !

    Posté par Walrus, jeudi 26 mars 2020 à 20:35 | | Répondre
  • Courage! Courage! Les grosses interventions chirurgicales c'est l'enfer mais c'est pour une cause utile. Patience et courage!

    Posté par Olivier, jeudi 26 mars 2020 à 20:35 | | Répondre
  • Comme je comprends ce besoin d'être plainte !
    Comme je te comprends, je sais bien ce que c'est comme situation.
    Si si, je t'assure, je sais bien ce que c'est.
    Moi aussi il m'est arrivé de vouloir qu'on me plaigne.
    Je le sais bien : J'ai eu un rhume.
    Tu sais bien que le rhume chez un homme est pire que n'importe quelle avanie chez une femme...
    Tout de même, je te plains pour autre raison : Je sais ce que c'est davoir été bidouillé du côté des vertèbres cervicales, coincé pendant 75 jours dans un carcan de plastique, forcé de dormi assis dans un fauteuil.
    Alors je peux te dire que le pire, quelle que soit la durée de ton emprisonnement, ce seront les 8 ou 15 derniers jours.
    Bises

    Posté par le_gout_des_aut, vendredi 27 mars 2020 à 09:14 | | Répondre
  • De tout coeur, je te plains, Berthoise ... C'est une rude épreuve mais ce mal finira par passer, comme tout le reste. Le réconfort de la blogosphère t'aidera. Patience.

    Posté par Filo Filo, vendredi 27 mars 2020 à 10:39 | | Répondre
  • Le Goût plaisante, il a des vis dans deux vertèbres cervicales, il est resté dans un carcan 75 jours, alors je te plains, je te plains vraiment.

    Posté par heure-bleue, vendredi 27 mars 2020 à 14:37 | | Répondre
  • je te plains aussi, puisse-tu reprendre un peu de forces ! Bises.

    Posté par merecastor, vendredi 27 mars 2020 à 16:00 | | Répondre
  • Je suis de tout coeur avec toi, ma Berthoise. Je compatis à ta douleur, même si je ne sais pas ce que c'est, comme le Goût.
    Et merci pour ces belles photos d'abbaye. Elle est très chouette. C'est où ?
    Gros bisous empathiques
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Posté par celestine T, vendredi 27 mars 2020 à 18:22 | | Répondre
  • Je comprends que tu ne supportes plus ta situation et que tu déprimes ! et puis l'ambiance n'est pas à la joie en ce moment dans le monde.
    Alors courage chère Berthoise, je t'embrasse.

    Posté par brigou, vendredi 27 mars 2020 à 19:48 | | Répondre
  • que dire ou écrire pour te remonter le moral ? que ça ira mieux bientôt ? oui sûrement mais bof
    s'il n'y avait pas eu cette pandémie je t'aurais envoyé du chocolat anti déprime
    là on est bloqués
    donc on pense à toi (même si mes passages ici étaient rares) et on croise les doigts bises confinées

    Posté par zigmund, vendredi 3 avril 2020 à 16:23 | | Répondre
  • je te plains de tout coeur, parce que vraiment tu passes des moments très douloureux, quasi sans fin
    Courage, de tout coeur courage!

    Posté par Coumarine, mercredi 8 avril 2020 à 15:57 | | Répondre
  • Je compatis à ta douleur, vraiment. Je ne peux que te dire "courage" et c'est si peu ...mais je te le dis quand même du fond du cœur. Je t'embrasse.

    Posté par colettemoi, mardi 5 mai 2020 à 18:11 | | Répondre
Nouveau commentaire