mardi 27 décembre 2016

Le lait est un poison

  On me dit, je lis, on me conseille de ne plus boire de lait de vache. J'écoute, j'opine, mais n'en fais rien. J'aime le lait. Je ne suis pas sevrée. J'en bois quotidiennement. Pas un litre. Un quart de litre à peu près. "C'est trop, me dit la kiné, prends du lait de soja ou du lait de chèvre." Le lait de soja, c'est dégueulasse. Comme le tofu. Pas de soja chez moi. Et le lait de chèvre, dans le earl grey, c'est vraiment pas terrible. Quand j'étais petite, avant 6 ans, on allait chercher le lait tous les jours à la ferme. On... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:26 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

mercredi 9 mars 2016

Pas le temps

Adrienne dit qu'elle n'a pas le temps. Je ne vous étonnerai pas en disant que moi non plus. Pas le temps et pas grand chose à dire. On est allé voir le Grand dans son nouveau logement. Si vous avez trouvé Poulette jolie je ne doute pas que vous trouverez le Grand beau dans un festival d'écossais pour la nouvelle année. À bientôt.
Posté par Berthoise à 08:11 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :
mardi 1 mars 2016

C'était son anniv'

Vous ai-je dit que je devais aller à l'opéra avec Poulette ? Non...ça ne m'étonne pas. Ce n'est pas le genre de chose que j'annonce. Dimanche, pour fêter le 23 ans de ma Poulette, nous avons passé une journée rien qu'à nous. Resto ( c'est elle qui régalait ) et spectacle ( c'est moi qui offrais ). Poulette a eu 23 ans. Et c'est joli, une Poulette de 23 ans surtout quand elle sourit. On a mangé à l'arrosoir, à côté de la gare de Lyon. Elle a pris un brunch ( copieux ) et moi une salade pot au feu ( aux petits oignons, non il n'y... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:47 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 5 janvier 2016

Comme le temps, tristouille

J'ai repris le boulot. Car oui, j'ai un boulot. J'ai repris le boulot mollement. C'est bien que ce soit mou. Si. Parce que je suis fatiguée. Parce que je dors très mal, très peu. Pas assez. Je suis sujette aux insomnies. Comme ma mère. Je ne sais pas si sa mère aussi entendait les heures sonner au clocher du village. Moi, je n'entends plus les cloches. Elles sont trop loin. J'aimais bien quand on habitait en face de l'église. J'aimais l'angélus à 7 heures le matin. Ça faisait râler les Parisiens qui venaient le week-end. Mais moi,... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:12 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 29 décembre 2015

Poupées, baigneurs et doudous.

Petite, j'avais une poupée qui s'appelait Caroline. Elle était grande, et je n'ai jamais beaucoup joué avec. J'avais aussi une Françoise plus petite que ma mère habillait grâce aux patrons de " Mode & Travaux ". Celle-là, je l'aimais bien, et son petit frère, un baigneur appelé Jean-Michel. Je pense que c'est ma mère qui les avait baptisés ainsi. J'ai longtemps eu des poupées. Je crois bien que la dernière, je l'ai eue quand ma mère était enceinte de mon frère, j'avais donc 11 ans. Essayez maintenant d'offrir une poupée à une... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:39 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 30 novembre 2015

Figaro et le bonheur.

Avec Poulette, on va aller à l'opéra. Garnier. Yes. Voir un opéra. Yes. Le barbier de Séville de Rossini. Toutes les deux. Un dimanche après-midi. Il Barbiere di Siviglia     Le Goût parlait du bonheur. Et je lui disais que du bonheur, je ne savais rien. Non pas que je sois malheureuse, loin de là. Mais savoir pourquoi telle chose ou telle autre vous attriste, je ne sais pas. Tout en me demandant si la tristesse est le contraire du bonheur. Ce que je sais c'est qu'il vaut mieux pour goûter le bonheur être riche et bien... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:33 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 26 novembre 2015

Les petits gâteaux de Tatine

" Tiens, je savais que tu allais venir, j'ai fait des petits gâteaux. J'ai dit à Papa Léon, je fais des gâteaux, ça fera venir Berthoise." Parfois, j'étais accueillie comme ça chez mes grands-parents, du temps où on prenait les gens quand ils venaient parce qu'on n'avait pas le téléphone. Chez ma grand-mère, Tatine pour les petits-enfants, ça sentait. Ça sentait un peu le fioul, à cause du poêle, ça sentait un peu l'humidité, la maison n'était pas très bien chauffée, il n'y avait qu'un poêle dans la cuisine, on ouvrait la porte de... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 17:53 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :
samedi 21 novembre 2015

Un après-midi chez Poulette

Je suis allée voir Poulette chez elle à Paris. Je lui ai apporté ce qu'elle m'avait demandé : des trucs trop lourds et encombrants pour le train et le métro. Il a fait un temps de chien. Pluie, pluie, pluie. Mais on a mangé grec. Il y a un traiteur en face de chez elle. C'était bien bon. Poulette va emmener ses malades faire du ski. Dans le Jura. Du ski et du traîneau à chiens. Elle a trouvé la structure prête à les recevoir. Parce que je ne sais pas si vous savez, mais, les malades de Poulette sont fous. Fous à lier. Frappadingues.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:06 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 13 novembre 2015

Vendredi 13.

Aujourd'hui, vendredi 13 novembre 2015, nous fêtons un anniversaire. 28 ans. Vendredi 13 novembre 1987 ( vous pouvez vérifier c'était bien un vendredi 13 ), je suis allée danser avec une copine. J'avais le cœur en goguette, le feu aux fesses, et bien l'intention de lever un coquin. Et oui, j'étais comme ça dans ma jeunesse, un peu aventurière, avec une morale élastique. Je suis donc allée danser. Et je l'ai trouvé, et il m'a trouvée. Lui m'a pourtant dit que ce soir-là, il n'avait pas la bite sous le bras. En gros, et pour ceux que... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 17:59 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 11 novembre 2015

Madeleine ou biscotte, c'est comme vous voulez

Chez Joe Krapov, j'ai vu cette photo. Une tête de bergère. Comme quand j'étais petite. Toute petite. Quand on habitait le pays de Thelle. On se promenait. Avec ma mère. Elle devant, moi derrière. Ma mère est toute petite. Mais quand elle était jeune, elle marchait vite. Si vite que je devais trottiner pour rester à sa hauteur. Maintenant qu'elle a vieilli, elle est toujours aussi petite et je suis bien plus grande qu'elle, je marche bien plus vite qu'elle. Mais quand on marche toutes les deux, jamais je ne la sème. Parce que je... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 08:37 - - Commentaires [19] - Permalien [#]