dimanche 28 octobre 2012

Amour maternel ( bis)

Puisque j'ai décidé de donner dans la guimauve, allons'y gaiement, vautrons dans le miel et le lait d'amande. Poulette a un amoureux. Non pas le même que celui de la dernière fois. Le nouveau, je ne vous en ai jamais parlé. Poulette raconte beaucoup. À sa mère ( moi donc ), à son père ( mon mari ). Elle nous explique avec force détails que le nouveau est exceptionnel, prévenant, attentif, généreux, responsable, quelqu'un de bien. Son père et moi, on écoute. On hoche la tête au bon moment. Moi je suis vaguement inquiète, le prince... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 07:54 - - Commentaires [43] - Permalien [#]

samedi 20 octobre 2012

De l'aube claire

Je suis d'une humeur de chien. De chien méchant qui aboie, grogne et mord. Fatiguée sans doute. Et puis quelques contrariétés. D'abord, l'autre matin j'ai bingué la voiture. Oui, ma jolie petite voiture rouge. Oh rien de grave, j'ai accroché le portail en sortant en marche arrière. Il faisait nuit, il pleuvait ( comme souvent ces jours-ci), et je ne voyais rien dans les rétros latéraux. Autant vous dire qu'après je ne risquais plus de voir grand chose dans le rétro droit. En pièces détachées, qu'il était. J'ai tout remonté comme j'ai... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:55 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
samedi 13 octobre 2012

Les noms de secours

Fabriqué ici. Le croiriez-vous, je ne me suis pas toujours appelée Berthoise ? J'ai un prénom assez courant sans être révélateur de ma génération. Classique. Un peu régionaliste. J'ai un prénom que mon mari utilise, que ma famille et mes amis utilisent. Pas mes élèves. À mes élèves, quand ils me demandent comment je m'appelle, je le leur donne  en disant que ce sont mes amis qui m'appellent comme ça, qu' eux ne sont ni mes amis, ni ma famille, et qu'ils peuvent m'appeller madame ou maîtresse. Et je suis légèrement agacée... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 15:20 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
dimanche 7 octobre 2012

Méfions-nous

Mon mari est le père de mes enfants. En tant que père de ses enfants, il a une mission : faire d'eux des adultes responsables de leurs actions et de leur corps. Mon mari prend cette mission très au sérieux. Mon mari n'est pas très gourmet, il aime manger quand il en ressent le besoin mais ne va jamais au-delà. Il s'extasie devant un plat de pâtes quand la faim le tenaille. C'est bien pratique car si mon mari ne cuisine jamais, il ne critique jamais non plus ce qu'il a dans son assiette. L'autre soir, alors que nous étions tous les... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 13:32 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 30 septembre 2012

Comme un air de famille

Hier samedi, nous étions à une cousinade, la première jamais organisée dans la famille. Les cousins germains de ma mère nous avaient conviés à un repas au resto. Nous étions 50. Si peu. 50. La famille de ma mère vivait un peu sous un régime de matriarcat. Ma grand-mère Tatine régentait son monde. Ma maman( Marie-C) est maintenant la plus âgée de sa génération, il lui reste une sœur( Marie-J) de 10 ans plus jeune qui lui ressemble comme 2 gouttes d'eau. Elles avaient aussi une sœur aînée( Marie-H) qui avait 4 filles, qui se ressemblent... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 17:46 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 16 septembre 2012

Opération TURBOT

- "Une affaire, maman, 10 € les 4 kilos, une affaire. Ça a le même goût que la sole. T'aimes bien la sole. Tu me dis pas merci." Vous auriez vu la tête de la mère devant le cadeau. Une poule devant un couteau. - " Si, si, ma chérie, merci. Quelle bonne idée !" Ne jamais décourager la prise d'initiatives chez le jeune adulte. Poulette a acheté à une de ses collègues dont le mari est pêcheur, des turbots. - " Tu vas voir, c'est simple, tu coupes la tête, la queue, les nageoires et tu fais cuire à la poële. Pas trop longtemps, sinon ça... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 12:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

samedi 8 septembre 2012

C'est encore l'été

Je crois que sur cette photo, l'horizon n'est pas horizontal. Et ça donnerait même envie de retourner à la mer. Mais ce n'est pas au programme. Au programme, lettre de motivation de Poulette pour son stage prépro. Poulette entame sa dernière année d'école d'infirmières et elle commence à  prospecter pour le stage de fin d'année. Après le diplôme, elle veut faire de l'intérim pour continuer à voir des choses différentes et aussi parce qu'elle se trouve trop jeune pour se fixer. Au programme, quelques papiers à remplir avec le... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 08:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 9 mai 2012

À la volette

Avant de partir en Bretagne, j'ai trouvé, sur le balcon, cet oisillon. Sans doute était-il tombé du nid. Mais de quel nid ? Je ne vois pas. Je l'ai trouvé bien joli avec sa houppette et son dos vert. Plus tard, il avait disparu. Il avait peut-être réussi à prendre son envol. Je crains plus sûrement qu'il n'ait servi de dessert au chat.   Ma mère était instit', eh oui, ça doit être pour ça que je suis de gauche. Mais tel n'est pas mon propos. Ma mère était instit' en classe spécialisée, en perf', classe de perfectionnement qui... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :
samedi 5 mai 2012

Vivement demain

C'est vrai, je n'en peux plus de la campagne. Pas celle qui ondoie sous la bise glaciale de mai et qui verdoie sous la pluie chiante de mai. Non, la campagne électorale. Ça fait 3 semaines qu'on n'a pas vu Poulette, le Grand a voté pour elle, il y a 15 jours, et ce soir, tout le monde est là : le Grand, mon mari, Poulette et moi, enfin moi, je suis dans le bureau et je sens que je vais bientôt fermer la porte. Ça crie, ça discute, ça refait le débat, ça affûte les arguments. Et pourtant, ils sont tous d'accord. Moi, ça m'épuise. Et... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
vendredi 4 mai 2012

Simili

Simili est une vieille dame de 83 ans. Une grande vieille dame. Toujours en pantalon. Simili n'a jamais été mariée, elle a été novice dans un couvent, et cadre dans une très grande entreprise de cosmétiques. Simili est syndicaliste, féministe, catholique et gourmande. Simili a vécu aux États-Unis, elle parle anglais, en Allemagne, elle parle allemand. Elle prend régulièrement le train pour aller rejoindre ses amis allemands. Elle ne conduit plus et n'y va plus en voiture. Ce n'est pas raisonnable, dit-elle. Elle marche, va au... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]