lundi 23 juillet 2018

Un tableau, une histoire de Lakévio : Bain de mer

 Tracey Sylvester Harris   Votre histoire devra être "étoffée" autour de la phrase suivante : "Ah ! qui n'a pas eu envie d'un pastis après un bain de mer pris en Méditerranée ne sait pas ce qu'est un bain de mer pris le matin en Méditerranée."   Devant cette consigne, je me suis demandée : " Suis-je concernée ?" Ai-je déjà pris un bain de mer en Méditerranée le matin  ? Je suis une femme de l'Atlantique, de la Bretagne et ses rias." La mémoire, mon Dieu, la mémoire est capricieuse. Bien sûr, en y... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 30 avril 2018

Un tableau , une histoire : Travailleuse, travailleur

Yuri Bosko Travailleuse, travailleur, on vous ment, on vous spolie. Souvent, je suis allée à la fête de LO à Presles à la Pentecôte. Et j'ai écouté Arlette. Et j'ai chanté l'Internationale le poing levé. "Debout ! les damnés de la terre ! Debout ! les forçats de la faim ! La raison tonne en son cratère, C’est l’éruption de la fin. Du passé faisons table rase, Foule esclave, debout ! debout ! Le monde va changer de base : Nous ne sommes rien, soyons tout !" J'y ai tenu des stands, j'avais... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 19 mars 2018

Un tableau, un histoire de Lakévio : cent pour sang chaud

  Cent pour sans...   Centième devoir, chers amis !   Saurez-vous raconter une petite historiette sur ce tableau coquin, en cent mots exactement, pas un de plus, pas un de moins ?...   Pour assouvir une de ses envies. J'ai joué les soubrettes en goguette, J'ai porté des dentelles jolies, Me suis amusée comme une follette.   Je maniais le plumeau, Me baissais pour astiquer. Il regardait le coquin tableau Qui semblait l'émoustiller.   J'eus le geste attendu D'ôter ma culotte blanche. ... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 19 février 2018

Un tableau, une histoire de Lakévio : Le mélomane

 Anne-Françoise Couloumy   "Il ne faut jamais éclaircir le mystère. De toute façon, un écrivain ne le pourrait pas. Et même s'il cherche à l'éclaircir de manière méticuleuse, il ne fait que le renforcer. Patrick Modiano     N'ayez pas peur ! Je ne demande pas une dissertation en trois paragraphes sur la citation de Modiano ! Mais simplement d'écrire, à partir de la toile du jour, une histoire un peu, beaucoup, passionnément ... ONIRIQUE,  ETRANGE, MYSTÉRIEUSE...   Et le mystère... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 4 décembre 2017

Un tableau, histoire de Lakévio : La marquise

Décidément, je n'aime pas ce costume. Il m'oblige à me serrer la taille dans un corset de tortionnaire. Allez prendre votre soufffle avec un tel engin. La couleur bleuit mes joues qui vraiment n'ont pas besoin de ça. D'accord le col montant cache ma pomme d'Adam. Mais non, j'ai beau faire des mines devant le miroir, prendre un air retenu qui me donne des allures de gourde, ça ne va pas, ça ne va pas. Hermosa mérite mieux que cette marquise attendant cinq heures pour sortir prendre le thé. Quelle idée a habité le metteur en scène ?... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 2 octobre 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : Cet été-là

André Kohn    Jeu des Papous 1) Commencez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Ça a débuté comme ça." (emprunt à Louis-Ferdinand, qui voyage au bout de la nuit.) 2) Terminez impérativement votre texte par la phrase suivante : "En fait, Madame Polant déléguée par la famille avait seule suivi le corbillard." (emprunt à Maurice des Grandes familles.) Entre les deux, casez ce que vous voulez !   Ça a débuté comme ça : la mer, le sable, le soleil et des hommes. Nus, les hommes. Nus au... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 25 septembre 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : Rendez-vous

Paul Rafferty On s'était donné rendez-vous en haut de l'escalier du parc. Discuter en marchant lentement à l'ombre des grands arbres permettrait de mettre les choses au clair.Je lui avais envoyé mon tapuscrit la semaine précédente. On avait convenu de se voir en extérieur. Elle me dirait si, à la première lecture, elle jugeait la chose suffisamment intéressante pour qu'on s'y attarde et entreprenne la relecture et les corrections qui s'imposeraient fatalement. J'avais mis de moi dans le roman. Forcément. J'avais peur. Comme... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
lundi 4 septembre 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : Une si jolie veste.

  Je les ai vus. Enfin ! Je savais où ils avaient rendez-vous et à quelle heure. J'y suis allée un peu en avance, l'histoire de repérer les lieux, de ne pas être prise au dépourvu quand il faudra agir. Elle, elle a eu un peu de retard. Il a attendu. J'ai grincé devant la veste en velours, celle qui va bien, qui lui fait une silhouette de rêve. J'en ai cherché une comme ça. Chou blanc, je n'ai rien trouvé qui m'aille. Évidemment pour elle, c'est plus facile. Elle est fine. Élégante aussi avec son bun et sa nuque dégagée. Je... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
lundi 7 août 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : Jaune de Naples

Jaune de Naples, cyan, une pointe de rose, de la lumière, des imprimés fleuris, un chat pingouin, tout devrait me plaire, me parler. Mais. Mais les postures m'indisposent. Trop précieuses. Je ne suis pas de ces gens-là. La conscience de classe exacerbée, héritée de ma mère, fille de domestiques, me dit que ce monde m'est fermé, inaccessible. Je me souviens avoir été invitée à un concert privé. Y être allée. Avoir vu l'endroit, les autres privilégiés. Avoir dit à l'amie qui m'accompagnait que non : ce n'était pas possible.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 16:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
lundi 10 juillet 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : On y va ?

Tu vois, chéri, je me suis faite belle. Alors on y va ! J'ai repassé mon corsage, mis ma jupe qui danse, crêpé mes cheveux, assorti mes lèvres à mes chaussures. Pour toi. On y va !? Quoi ? Tu ne les aimes pas, mes chaussures ? Trop hautes, on ne pourra pas danser. Trop neuves, elles vont me filer des cloques aux pieds. Trop tape à l'œil, on ne voit qu'elles. Dis-donc, c'est l'hôpital qui se fout de la charité ! Tu as vu tes arpions ! Ah ! c'est ça, je comprends, tu as peur qu'elles abiment tes nouveaux souliers. C'est vrai... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,