mercredi 8 octobre 2008

Je traîne, je regarde, et je bave....

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Comme je n'ai rien à faire à part mon boulot, ma maison, mes enfants.....je me balade pas mal sur les blogs( celle qui revient chez vous 50 fois par jour, cherchez plus c'est moi ), je visite, je lis et parfois je m'émerveille. C'est assez facile de provoquer chez moi l'émerveillement, j'ai gardé mon âme d'enfant. Bref, à mesure que je découvre,( je vous rappelle qu'il y a encore un an,... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:40 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

lundi 6 octobre 2008

La vieille

Vous entrez. Elle est vieille, petite, voussue. Elle marche à petits pas. Elle se retient aux meubles, prend appui au dossier d'une chaise, pose sa main sur le chambranle de la porte. Elle tremble. S'asseoir à ses côtés, c'est courir de risque de ne pouvoir boire sa tasse sans la renverser, tant ses tremblements sont profonds. Elle parle doucement, fait tourner sa langue dans sa bouche et replace son dentier. Un peu de salive s'échappe parfois, formant un fin filet. Elle ne vous reconnaît pas et vous appelle par un autre prénom que... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:35 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
mardi 30 septembre 2008

Mon oncle

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Jacques était un homme gentil. Quand on parlait de lui, on disait : il est gentil. Pas il est « gentil », en appuyant sur le gentil pour faire sentir qu'il était un peu niais. Il était gentil. Ouvrier aux tuileries, dès son plus jeune âge, pas bien grand, un peu maigre, de santé fragile, il souriait. Accompagné de sa maîtresse-femme, qui parlait fort, qui décidait, qui régentait, il ... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:25 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
samedi 27 septembre 2008

Défi 28

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Nouveau défi ici. Allez-y voir. Voici la consigne : Visite au musée. O, joie, votre billet d'entrée comporte un numéro qui vient d'être tiré au sort et vous gagnez le droit d'emporter l'œuvre que vous voulez ! Laquelle choisirez-vous et pourquoi ? Le choix du musée reste libre pour chaque participant. Au Musée des Beaux-Arts... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mercredi 24 septembre 2008

Mon piano

L'accordeur est là. Il ausculte le  ventre de mon piano et lui fait dire son histoire. C'est un Mussard, un des derniers. Il date de 1929, un an avant la disparition de la maison Mussard. Il est en noyer très sombre presque noir. Les marteaux ont été changés et le clavier en ivoire remplacé par un en galatite en 1969. L'année où mes parents l'ont acheté. Ma mère était allée à Paris, rue Poncelet, chez  Monsieur Gabriel Jochum, pour chercher cet instrument qui représentait plusieurs mois de leurs salaires. Je prenais des... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 19 septembre 2008

Humeur du soir

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Pourquoi se souvenir ? Pourquoi écrire ? Pourquoi coucher sur le papier ou plutôt hisser sur un écran ces bribes de vie ? Ont-elles une importance autre que celle que je veux bien leur prêter ? Ont-elles un intérêt pour qui les lit ? J'aime manier les mots, les tourner, les assembler, les faire sonner et leur faire dire parfois autre chose que ce qu'on attend d'eux. J'aime les... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

lundi 15 septembre 2008

Le Slow-Club

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Il y avait rue de Rivoli, une cave où on prenait prétexte à écouter du jazz pour faire frotti-frotta, dans la fumée et l'obscurité. Une enseigne lumineuse indiquait l'endroit : deux danseurs de bibop en néons bleu et rouge, très hauts sur le mur. L'escalier descendait raide et la fumée vous prenait à la gorge à mi-hauteur. En bas, le comptoir où on s'acquittait de son droit de passage. Et on entrait : d'abord, le bar... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:20 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
samedi 13 septembre 2008

Le défi du samedi : Un petit mari

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> J'ai participé à un jeu d'écriture. La consigne était 'vouloir quelque chose ou quelqu'un'.L'incipit : 'On m'a souvent demandé...' Et les autres textes sont là : http://samedidefi.canalblog.com/         On m'a souvent demandé: « Qu'est-ce qu'on mange ? » Le soir , sur le coup de... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 00:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
lundi 8 septembre 2008

Terminal 2

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> J'attends. L'avion a du retard. J'attends assise sur l'escalier, à gauche du panneau d'affichage. J'attends et je regarde. Le service de sécurité est renforcé, des militaires à béret, l'arme en diagonale sur leur ventre, font les cent pas à trois de front. Une dame traîne ses pas et sa fatigue et un chariot pour nettoyer et ramasser les restes des voyages. Des gens... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
jeudi 4 septembre 2008

Dernier soleil avant l'automne

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Après un printemps terne et triste et un début d'été pluvieux, le temps s'était nettement radouci. Elle avait trouvé des fleurs pour fleurir son jardin et le climat était tendre et clément. Pas d'orages, ni de brusques coups de vent ; pas non plus cette chaleur torride qui assoiffe et grille à petit feu, le temps avait cette douceur qui alanguit, qui ralentit un peu les... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 22:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]