samedi 18 décembre 2010

Défi 128

Regrets Création française :1969.J'avais 8 ans. Yvan Rebroff me  faisait vibrer. Je l'avais vu à la télé. Je l'écoutais à la radio.  J'avais noté le titre du spectacle : " Un violon sur le toit ". J'avais  demandé à mes parents de m'emmener le voir à Paris. Mais nous n'étions pas riches,  enfin pas assez pour nous permettre cette sortie. Je ne suis pas allée  écouter Yvan Rebroff chanter " Ah, si j'étais riche...".  
Posté par Berthoise à 00:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

mardi 14 décembre 2010

Dans l'air du temps

Je n'aime pas le froid. Je n'aime pas le chaud non plus. Mais en ce moment, c'est le froid qui me tracasse. Le froid ne me quitte pas. Je me lève le matin, j'ai froid, je me réchauffe un peu sous la douche, mais dès que j'en sors, j'ai froid et après dans la journée, je me caille. Et je ne vous parle pas de la nuit, où malgré les insomnies, je n'ose sortir du lit. Dans la classe, tant qu'il y a des élèves ça va à peu près, mais quand ils ne sont pas encore arrivés ou déjà partis, la température baisse, et j'ai froid. Je... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:34 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
dimanche 12 décembre 2010

quelques modif'

Dès que je t'ai vu mon coco, dès que je t'ai vu, je me suis dit :" Toi, tu es pour moi. Tu ne le sais pas. Pas encore. Mais moi, je n'en doute pas. Tu es à moi." T'aborder ne fut pas difficile, le lieu s'y prêtait. Vous savez, ces boîtes poisseuses de sueur et d'alcool où même au cœur de l'hiver, on se 'y sent étouffer. On y bouge beaucoup malgré tout, sur de la musique démodée. On se colle, on s'émoustille, on s'amourache. Je t'avais vu avant que tu ne me voies. Je t'ai guetté du coin de l'œil. Et q Quand tu es venu vers moi, j'ai... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 13:18 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
jeudi 9 décembre 2010

Marquage à la culotte

Le titre, c'est pour satisfaire certains des visiteurs pour qui la culotte faisait partie de mes charmes ( Prax ne vient plus, mais ce n'est pas une raison pour l'oublier). Et en ces temps de grands froids, il fait bon se réchauffer. Dès que je t'ai vu mon coco, dès que je t'ai vu, je me suis dit :" Toi, tu es pour moi. Tu ne le sais pas. Pas encore. Mais moi, je n'en doute pas. Tu es à moi." T'aborder ne fut pas difficile, le lieu s'y prêtait. Vous savez, ces boîtes poisseuses de sueur et d'alcool où même au cœur... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 07:16 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
lundi 6 décembre 2010

Le retour du fugueur

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, le Grand est accepté en stage à 30 bornes de chez nous, chez un prothésiste, tout comme il voulait.
Posté par Berthoise à 18:36 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
samedi 4 décembre 2010

En cherchant Minou

J'ai parcouru le jardin en appelant, en sifflant. J'ai ouvert les appentis, j'ai regardé partout. Avec mon mari, on est allés sur les routes et dans les rues pour voir. Rien.
Posté par Berthoise à 20:45 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

samedi 4 décembre 2010

Le temps, défi 126

Voici la consigne et voilà où sont les autres participations. "Si j'avais le temps ..." combien de fois répétons-nous cette petite phrase !!! Mais oui si vous aviez le temps ... que feriez vous ??? C'est là notre nouveau défi ! Si j'avais le temps, je participerais. C'est un peu court, n'est-ce pas ? Mais le temps court, s'enfuit, jamais ne pause. Et moi qui cours après le temps qui court,  je ne me pose jamais, c'est ça l'ennui. Si j'avais le temps, je ferais des vers. Je rimaillerais, je béerais aux ... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 2 décembre 2010

Avis de recherche

Voici un portrait du fugueur.Chat-pingouin noir à pattes et ventre blancs,Au poil doux, très douxChaufferette de premier choixFroussard, indifférent ( comme le sont souvent les chats).Chasseur, très bon chasseur. Bon, on ne va pas en faire une histoire, mais je l'aime bien ce chat et son absence me turlupine.
Posté par Berthoise à 18:04 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
jeudi 25 novembre 2010

Appelez-moi Madeleine.

Ce soir, on a mangé des pâtes au bouillon. J'avais fait un pot au feu hier soir, c'est de saison, ceci dit sans vouloir vous refaire le coup de la foutue saison,  et ce soir j'ai allongé la sauce en faisant des pâtes au bouillon. Ici, pas de vermicelles, ni de cheveux d'ange, on mange des pâtes au bouillon( prononcez " patobouillon" en un seul mot). Ma mère faisait des petites lettres, mais moi je sers le bouillon dans un bol, alors les petites lettres n'ont aucun intérêt. Allez écrire votre prénom sur le... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:41 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
mercredi 24 novembre 2010

C'est de saison

Je préfère Balzac à Zola. Balzac, c'est confiné, à Zola le grand air. Ces temps, je préfère le coin du feu.Je bois la bière avec plus de plaisir que le panaché pourtant je cède plus facilement au panaché qu'à la bière.Je suis frileuse. Je porte des châles, des écharpes, des étoles et j'ai encore froid. Foutue saison.Je ne supporte pas la chaleur. Le cagnard sans ombre, c'est ma hantise. Mais je ne suis pas menacée par la canicule avant les 8 mois à venir.Mon frère est allé faire le beau devant notre président et son collègue ... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 09:26 - - Commentaires [16] - Permalien [#]