dimanche 4 octobre 2009

Ah, l'automne !

Je vous ai dit déjà dit mon désamour pour Noël et ses préparatifs à rallonge mais vous ai-je déjà parlé de ma détestation pour l'automne ? Bon, ça relève un peu du même argument. En automne, les jours sont courts et moi je n'aime pas quand c'est court. Non, je galèje, bien sûr : certaines plaisanteries ne sont drôles que parce que l'on sait qu'elles ne vont pas durer. Regardez mon présent remplacement, je ris tous les jours que le petit Jésus m'accorde parce que c'est un remplacement, ça ne va pas durer toute l'année. Là, on est déjà... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:02 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

samedi 3 octobre 2009

Défi 75

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } H2 { margin-bottom: 0.21cm } H3 { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } --> Les petits bruits de la maison la nuit vous tiennent compagnie ... Rassurants ou bien inquiétants ? Racontez-nous. Veuillez glisser dans votre récit le mot DIPLODOCUS. Merci ! Vos envois ... Toujours à la même adresse :... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
mercredi 30 septembre 2009

Sportive

Tilleul me dit que je suis sportive parce que je vais nager et que je skie une fois par an en famille.Tilleul, j'étais sportive, je ne le suis plus vraiment.Le sport a été très important pour moi à l'adolescence. Je l'ai découvert au collège grâce à un prof qui devint rapidement mon entraîneur d'athlétisme. J'aimais le sport. J'aimais l'effort, le dépassement, l'explosion. Je pratiquais l'athlétisme et la natation ( étrange combinaison). Dans la semaine, j'enchaînais trois entraînements d'athlé et deux de natation. Il y avait en plus... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:06 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
lundi 28 septembre 2009

Vrai coup de blues

Professionnel.Des soucis qui ne sont pas les miens mais qui prennent toute la place. Une fois n'est pas coutume, je vais vous raconter. Ce matin, un élève que nous appellerons Alfred n'a pas l'air dans son assiette. Je suis assise à sa place et il est debout tout près de moi." Eh bien, Alfred, qu'est-ce qui ne va pas ?"" Rien, maîtresse, ça va." répond-il d'une voix chevrotante." Vraiment, on ne dirait pas, tu es sûr que tout va bien ?"" C'est mon papa qui est à l'hôpital, j'ai peur pour... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:12 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
samedi 26 septembre 2009

Quatre sous

Avertissement : ne prenez pas pour argent comptant tout ce que je raconte. C'est valable pour ici comme pour ailleurs. - C'est dur, mon Dieu, que c'est dur !- De quoi te plains-tu ? T'as tout. Une maison, un boulot, un mec.- Ben, t'as tout compris, c'est ça qui est dur.- Arrête de te plaindre, y'en a plein qui voudraient être à ta place.- Je la leur laisse, ma place. Venez'y, elle est tout chaude.- Et pourquoi ne changerais-tu pas ? - Et changer quoi ?- Ben je ne sais pas : changer, changer de lieu, changer de boulot, changer de mec,... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 22:57 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 25 septembre 2009

Les trois grâces

Quand j'étais à l'École Normale, nous étions une promotion très nombreuse, plus de 150. Il y avait donc des styles, des genres, des façons d'être très différents. Il y avait en particulier trois jeunes filles, je suppose qu'elles étaient jeunes filles, ingrates, terriblement vieux jeu et mal dans leur peau.  Avec la gentillesse qui fait honneur aux  potaches et la tolérance qui caractérise les étudiants, nous les avions surnommées les trois Grâces. Rien de bien original, c'est vrai. Je crois que si j'avais à les fréquenter... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 05:46 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

mercredi 23 septembre 2009

Gris

Allez savoir pourquoi quand je cherche du gris, il y a beaucoup de photos de Bretagne.Et des vieilles pierres. Les églises m'ont toujours plu. Il parait que petite, je ne pouvais passer devant une sans vouloir y entrer. Peut-être que déjà, je savais que ça emmerdait mon père. Ce n'étaient pas des caprices, j'aime toujours les églises et j'y entre maintenant sans emmerder personne.Bon, c'était vraiment pour faire plaisir à Zigmund, et je ne suis pas certaine d'avoir répondu à sa consigne, ce que je raconte n'est pas très gai.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
mardi 22 septembre 2009

Bleu

Il y a eu le jaune, mais il y a aussi le bleu qui court ici ou là sur la toile. Je vous sers donc une tranche de bleu. En ce début d'automne où nous allons sombrer dans le gris pour quelques mois, ces souvenirs de lumière me gardent le cœur au chaud. Le bleu. Je ne porte plus que rarement du bleu bien que je sache qu'il me sied. J'en ai trop porté enfant. Ma mère m'habillait en bleu ciel. Les blondinettes aux yeux clairs sont jolies en bleu. Le bleu, j'en ai soupé jusqu'à plus soif. Moi, j'aime les couleurs qui pètent, qui... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:10 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
dimanche 20 septembre 2009

Pas de baiser

Je viens de lire dans une réponse que Valérie faisait à un com, qu'elle réservait ses bises et câlins à ses enfants et son mari. Valérie, je suis comme toi, je n'aime pas embrasser à tout va.Je n'embrasse pas mes collègues le matin. Je lance un bonjour à la cantonade si tout le monde est assemblé. Si je les croise individuellement, je les salue en les nommant. Je n'embrasse pas mes élèves. Je ne suis pas là pour ça. Il y a des écoles où on me le reproche. Qu'à cela ne tienne, je reste ferme sur mes principes. Pas de bisou. Bien avant... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:33 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
vendredi 18 septembre 2009

Pleine de bon sens

Je n'ai pas pleuré quand j'ai laissé le Grand mercredi soir. Non, je suis une femme courageuse, raisonnable, de bon sens. Je sais maîtriser mes émotions. Je n'ai pas pleuré. Je suis montée dans la voiture. Comme prévu, j'ai glissé un disque dans le lecteur, " Cécilia Bartoli : Maria ". Et j'ai taillé la route. Comme une grande, courageuse, raisonnable, et pleine de bon sens. J'ai rejoint le périph'. Et j'ai avancé, droit devant. À la porte de Clichy, je me suis dit : " Tiens, c'est peut-être là que je devrais sortir. " Mais s'arrêter... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 23:54 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :