dimanche 25 octobre 2009

Procrastination

Il y a des gens qui remettent au lendemain ce qu'ils devraient faire le jour même. Procrastination, c'est comme ça que ça s'appelle. On ajourne la corvée, on traîne des pieds devant l'effort. Je ne fais pas exception, là, regardez, je devrais être en train de faire mon sac, je pars ce soir. Et puis non, je lambine, je flâne, je musarde au lieu de plier soigneusement mon petit linge. Mon mari et le Grand m'accompagneront à la gare ce soir, Poulette est déjà chez ses copines, ils auront la larme à l'œil, surtout mon mari, qui n'aime pas... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 14:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

jeudi 22 octobre 2009

Ça ira

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Demain est une très lourde journée. Bon.Et après, c'est les vacances. Je pars quelques jours voir plus loin si le ciel est aussi beau qu'on le dit. Je pars sans enfants. Sans mari. Avec mon billet de train et ma valise. Vous serez sans nouvelles de moi quelques jours. Allez, n'ayez pas peur, ça va bien se passer. Il faut parfois se séparer, les retrouvailles n'en sont que plus chaleureuses. Quand je rentrerai, j'aurai... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 22:13 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
mercredi 21 octobre 2009

Conf' ped' second round

Les vieilles pierres chères à Gérard de Nerval. Je le savais qu'on ne dessinerait pas, je le savais. J'avais emporté ma boîte, mon bloc, mes pinceaux et mon enthousiasme. Que dalle ! Ils ont causé. On a écouté.Il ne faut pas voir tout en noir. J'ai appris plein de trucs sur la classification de Linné, la classification phylogénique, la taxinomie. Le parc où Jean-Jacques Rousseau herborisa à la fin de sa vie. On a visité aussi les lieux sous la houlette d'un petit monsieur, charmant petit monsieur, un amour de petit monsieur... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
mardi 20 octobre 2009

Conf' péd'

Demain, je pars à l'aube. Ce n'est pas difficile, il fait jour de plus en plus tard et je n'ai jamais de souci pour me lever. Demain, je vais suivre une conférence sur les herbiers et la pratique de l'aquarelle. C'est alléchant comme intitulé, vous ne trouvez pas ? Bon, c'est pour le boulot. Je vais apprendre ce qu'est un dessin scientifique. À l'aquarelle. Je trouve ça plutôt sympa, mais je ne vois pas trop comment je vais pouvoir mettre en œuvre dans ma classe avec mes 26 rigolos. Mais demain soir, quand je rentrerai, je serai riche... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:05 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
dimanche 18 octobre 2009

Saint Luc

Prax fête les saints du calendrier à sa manière, c'est à dire coquine, grivoise, crue. Ce 18 octobre, nous fêtons les Luc, comme tous les 18 octobre. Et moi, Luc, c'est un prénom que j'aime bien.  À la manière de Prax, sans l'égaler mais en tentant d'approcher la perfection de son art : Il fait reluire son vit, LucQuand avec envie, il reluque De Sylvie, la tendre nuque. Mes plus plates excuses pour m'être essayée à une pratique que je ne maîtrise pas. Nadège qui est très joueuse aussi s'y est collée. Madame de K est... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 07:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
vendredi 16 octobre 2009

La vie des bêtes

On m'a envoyé, pour me faire plaisir, quelques photos d'araignées. N'y voyez pas un quelconque message morbide, pas du tout. J'aime bien les petites bêtes. Mais j'ai une peur bleue des chiens. Petite quand j'en voyais un dans la rue, je restais paralysée, n'osant plus bouger par crainte d'attirer son attention. La technique de la statue est une mauvaise technique. Invariablement, le cabot venait vers moi en aboyant. Maintenant, quand j'en croise un, je me raisonne, et j'avance bravement. La technique du brave est une mauvaise... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

mercredi 14 octobre 2009

Aux doigts d'or

Certains soirs de lassitude, j'ai envie d'être mercière. Je m'imagine dans une petite boutique habillée de bois, avec des tiroirs où sont bien rangés les cartons de boutons, de toutes formes et de toutes tailles, les bobines de fils, coton, laine, lin, de plein de couleurs, les agrafes, les pinces, les œillets. Pendent, accrochées à une tringle, les fermetures à zip, en ordre croissant de taille, les longues derrière, celles pour les robes, les courtes devant, celles qui ferment les poches. J'ai aussi, dans un tiroir, des canevas avec... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 07:35 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
dimanche 11 octobre 2009

Janis / Nina, c'est Nina qui gagne

Bon, c'est sûr, je n'aime pas Janis Joplin. C'est pas faute d'avoir essayé, d'avoir persévéré, avoir écouté moult avis et conseils éclairés. Je vous le dis tout net, j'aime pas. J'aurais voulu faire plaisir à Madame de K et puis aussi à mon mari. Mais, je peux pas, j'aime pas la voix. Y'a de l'émotion soit, mais ça me défrise l'oreille. Pourtant les voix travaillées à l'alcool, au tabac et autres substances illicites me plaisent. Tom Waits n'a pas la voix claire et limpide d'un  petit chanteur à la croix de bois, mais là, je ne... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
samedi 10 octobre 2009

Les histoires de voiture sont souvent des histoires d'orgueil

Cet été, j'ai cassé la voiture. La grosse voiture familiale, haute, large, longue, qui ressemble un peu à un camion.( ce n'est pas un 4x4). Nous avons une grosse voiture car nous ne voyageons jamais léger, nous emmenons régulièrement avec nous d'autres enfants que les nôtres et il faut bien de la place pour les caser.Cet été, j'ai cassé la voiture. Je suis pourtant bonne conductrice. Avant d'être mère de famille, je roulais vite. Mais depuis, je suis prudente et je manœuvre assez bien. Il n'empêche que cet été, j'ai cassé la voiture.À... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 10:34 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
mercredi 7 octobre 2009

Triste damoiselle

Giacometti Elle n'est pas jolie. Mon Dieu, qu'elle est vilaine ! Tout son visage est tiré vers le bas, les lèvres pincées, les paupières tristes, le nez légèrement busqué. Son corps est sec, sans forme, comme une fillette qui aurait trop grandi : pas de seins, pas de fesses, pas de hanches ni de ventre, une enfant mal nourrie. Et jamais elle ne sourit. Elle pleure souvent. Arrêtée pour une infraction au code de la route, elle proteste en larmoyant, essaie de négocier, écope le maximum. Elle ne se remet pas de tant d'injustice.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 17:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]