lundi 12 octobre 2015

Comme une passoire

Je crois que j'ai oublié. Il y a tant de choses que j'oublie. C'est une vertu, l'oubli. J'oublie les gens que je croise. J'oublie les mots qu'on m'a dits, les mots que je dis. J'oublie. Ce gamin qui se plante devant moi avec un grand sourire, tout content de me dire bonjour. Je ne sais pas qui c'est, ni d'où il vient.Cette dame qui me regarde avec insistance. Bien sûr qu'elle me connaît. Sûrement que je la connais aussi. Sans doute. Assurément. Mais j'ai oublié qui elle est. Je m'excuse, je demande pardon, je plaisante, j'argumente... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:50 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 26 mars 2013

Ben quoi, on peut bien rêver

C'est le printemps.Viendras-tu bientôt me souffler à l'oreille des mots doux,Des mots tendres et veloutés ? J'attends la douce chaleur de tes promesses,Viens.Je saurai me parerJe saurai te charmer. Nous jouerons à nous plaire.C'est le printemps.
Posté par Berthoise à 19:08 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
mardi 6 novembre 2012

Un matin

Elle avait trente ans. Elle vivait seule. Elle se remettait doucement d'une rupture amoureuse. Elle avait trente ans et des envies de foyer, de famille se faisaient sentir. Elle voulait une famille. Elle voulait des enfants. Elle avait épousé un homme parce qu'il le voulait bien. Il lui avait fait deux enfants qui ne lui ressemblaient pas. Il n'était pas bien grand, même petit, un peu gras, pas gros, adipeux, comme trempé dans un bain d'huile. Il portait de grosses lunettes qui lui mangeaient la moitié du visage. Elle ne l'aimait pas.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 07:56 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
lundi 29 octobre 2012

Ire

Colère fictive, jeu de mots, une idée piquée au vol et délayée.   Tu m'as menti. Tu m'as dit qu'elle s'appelait Arlette, mais tu m'as menti, elle s'appelle Aline. Sur quoi d'autre, m'as-tu raconté des salades, quels bobards m'as-tu fait avaler ? Comment crois-tu que je vais te croire maintenant ? La confiance est rompue. Oui, je sais, c'est très pompeux, mais je ne crois plus un mot de ce tu me dis. Tout est sujet à caution. La vérité toute nue sortant de ton puits me paraîtra forcément drapée d'oripeaux. Je ne te crois plus.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:41 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :
mardi 9 octobre 2012

Lui

Bien sûr qu'il est beau ! Non, pas sûr qu'il soit beau. D'abord, il n'est plus tout jeune, mais je ne suis plus, non plus, de première jeunesse. Alors trouver du charme à un papy, c'est de mon âge. Et puis, j'ai toujours aimé les vieux, c'est un vice que j'ai. Bon il n'est pas très beau, mais il a du charme. Et il le sait. Forcément qu'il le sait, avec la cour qui tourne autour de lui comme des abeilles autour d'un pot de miel. Il a du charme. Il paraît que je n'en suis pas dépourvue. Mais je n'ai pas de cour autour de moi. Croyez... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 22:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
mardi 24 avril 2012

Intermède

J'ai l'idée, la forme, mais il va falloir attendre un peu pour la mise en œuvre, faut que je bosse un peu dessus. Vos commentaires m'ont bien fait rire. Merci.  
Posté par Berthoise à 09:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

lundi 23 avril 2012

Le lieu

On a notre héroïne, c'est bien. Maintenant il s'agit de la faire évoluer dans un cadre qui lui corresponde. Paris. Oui, Paris, elle est parisienne. Il n'y a qu'à Paris qu'on croise de telles femmes. Sûres d'elles sans être pimbêches, originales sans être ridicules. Alors Paris. Ou Bruxelles, si vous préférez, mais pour la description du lieu, ça va être plus difficile, et puis flûte, c'est moi qui décide, ce sera Paris. Quand on arrive au Jardin des Plantes par la rue Geoffroy saint Hilaire, on a la Mosquée de Paris derrière soi. Une... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 08:10 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
dimanche 22 avril 2012

Un personnage

D'abord un personnage. Une femme. Forcément. Les femmes, je les connais de l'intérieur. Je vis dans un univers de femmes où les hommes sont exceptionnels. Je veux dire par là qu'ils sont rares, pas qu'ils ont des qualités que nous, les femmes, n'avons pas. Les hommes, je ne suis sûre de les comprendre, ils me font souvent un peu peur. Je ne sais pas si je comprends mieux les femmes, mais une femme. Faut-il que je la décrive ? Une petite femme brune, menue, fluette à la silhouette de petite fille en dépit de sa quarantaine bien... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 09:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
mardi 17 janvier 2012

Trésor

J'ai retrouvé dans mes brouillons ce truc sans queue ni tête. Je me demande si je ne l'avais pas commencé pour un défi. Jamais fini, jamais envoyé. J'ai essayé de terminer, de toiletter un peu, voici le truc. Trésor, putain de trésor !Quand on m'en avait parlé, comme ça de loin, je n'y avais pas cru. Des fadaises pour amuser le chaland. Et puis Hector, un gars bien, avec la tête sur les épaules, avait dit d'une voix posée que lui, il y croyait. Aussi incroyable que cela puisse paraître, lui, il y croyait à ces histoires de trésor.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:49 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
mardi 20 décembre 2011

Causerie

On va causer. Vous permettez qu'on cause. Baissez la voix, ce n'est pas une question, c'est une affirmation. Nous causerons de choses et d'autres pour attendre le Printemps. Oui, une majuscule à Printemps, car Printemps est le petit nom de mon prince charmant. Une histoire de prince charmant que j'attends, allongée dans une robe longue qui a l'air d'un déshabillé, prête pour le long baiser qui me réveillera des torpeurs de l'hiver. L'hiver m'endort, comme le bon vin. ♪ Oui, le bon vin m'endort, l'amour me réveille, le bon vin... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 16:17 - - Commentaires [16] - Permalien [#]