lundi 1 novembre 2010

Une histoire ... épilogue n°2

    Niki DE SAINT PHALLE                   Nous n'aurons pas d'amours adultères. C'est comme ça, il n'y a pas y revenir. Ute est sérieuse, un point c'est tout. Mais Martin avait plus d'un tour dans son sac. Il sut la surprendre, l'emmena vers des pays encore inexplorés ( alors là, vous pouvez comprendre ce que vous voulez, même les choses les plus osées, c'est vous qui choisissez). Ute s'épanouit, rajeunit, embellit. Du reste, tout le monde lui disait :" Ute, tu... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:38 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

lundi 1 novembre 2010

Une histoire ... épilogue n°3

J'ai senti chez certains lecteurs de la déception devant la sagesse de Ute. Comme depuis le début de cette aventure, je prends plaisir à répondre à vos attentes, on va pimenter un peu le truc. Bonnard : Couple et paravent Malgré ses bonnes résolutions, malgré son analyse complète de la situation, Ute ne put se retenir de sauter le pas. Elle rencontra Gustave ( j'ai un goût marqué pour les prénoms anciens, et puis Gustave c'est suffisamment démodé pour qu'il soit impossible d'identifier le bonhomme). Ute rencontra Gustave. Il était... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 29 octobre 2010

Une histoire 6 ... césure et contrepoint

Terentius Neo et sa femme Pompéi, I s. Rappel des épisodes précédents : Ute, en couple installé avec Martin, se demande si y'aurait pas un loup dans leur relation. En gros et pour faire vite, on dirait qu'elle souffre de bovarysme. Moi personnellement, je crois que c'est l'ennui qui la faisait gamberger. Quand on est pris dans l'action, dans les soucis du quotidien, on n'a pas le temps de se demander si vraiment ..., et  pourquoi ...., et si ce serait pas mieux si ...  À noter, ce n'est pas quand ses enfants étaient... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:14 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 28 octobre 2010

Une histoire ... les premiers signes

      Marie Bermond(30 octobre 1859 Albi - 18 mai 1941 Albi)Portrait de couple Attention, on change de tonalité, on était en sol majeur, on passe en mi mineur. Allez voir là, vous comprendrez ce que je veux dire.                                                             Ça avait commencé comme ça. Ute ne pouvait plus manger face à... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 09:26 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 27 octobre 2010

Une histoire.....4ème épisode ( déjà 4 )

Edward Hopper, Room in New York 1932 Alors où en étions-nous ? Nous en étions au sexe. Est-ce une raison valable pour rester ensemble ? Je le crois et Ute et Martin aussi. Après, ils discutèrent, se découvrirent des intérêts communs, se chamaillèrent, s'aimèrent au-delà de leur attirance réciproque. Après ils décidèrent de lier leur destin, de faire un bout de chemin ensemble. Elle lui donna des enfants qu'ils avaient désirés ensemble. C'est mieux pour tout le monde quand les enfants sont désirés. Elle entretenait sa maison avec... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 14:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
lundi 25 octobre 2010

Une histoire...ça continue

The Jewish Bride,  Rembrandt, 1665Rijksmuseum, Amsterdam     Donc la suite. Madame de K. qui est une bonne copine me dit qu'il ne faut pas que je me loupe sur le pourquoi  du " on reste ensemble". Ben, tiens, ça met tout de suite à l'aise. Merci Madame de K. Je répondrai donc à cette pertinente mais néanmoins épineuse question. Pourquoi après s'être rencontrés ( on n'a pas bien saisi comment exactement, mais c'est pas grave, on va faire comme si ça n'avait aucune importance) Ute et Martin ont-ils décidé de se... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:37 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 20 octobre 2010

Une histoire ...la suite

Ute, nous appellerons la femme Ute. J'ai envie, j'ai eu une copine qui s'appelait Ute, elle était Suisse, toubib en Suisse, elle faisait plein de voyages, elle était passionnante. En hommage à Ute, mon héroïne s'appelle Ute. Et mon héros, comment je l'appelle ... Martin, ça vous va Martin ?  C'est sympa Martin, c'est universel, enfin surtout en France. Nos deux personnages s'appellent donc Ute et Martin. Quand ils se sont connus, rappelez-vous, je vous l'ai déjà dit, ils avaient un peu papillonné et n'étaient pas des adolescents.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
lundi 18 octobre 2010

Une histoire

J'avais une idée, une idée qui me plaisait bien. La base, le point de départ d'une petite histoire, d'un truc où j'avais à dire. Ça y est, ça me revient. Voilà la phrase qui tournait en boucle. C'était: " Des deux, j'ai le malheur d'être celui qui aime le moins."L'idée me plait bien, elle prend à rebours la généralité qui veut que, dans un couple, celui qui aime le plus est le plus malheureux. Il me faut donc planter un couple. Un couple installé, s'il s'agit d'une amourette, mon histoire n'est pas crédible, on se quitte et c'est... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
samedi 25 septembre 2010

Rien que ça

J'ai eu l'impression de raconter une bêtise, une énorme bêtise. Pas parce que ce que je disais était bête. Non, parce que l'autre, celui qui était en face de moi, roulait des yeux ronds en soufflant.J'ai compris rien qu'à ses yeux, que  je racontais une connerie. Je me suis tue. Je n'ai pas avancé d'autres arguments. Un torrent d'incompréhension nous séparait. C'est idiot, ce mec, je m'en fous. Il ne m'est rien, je ne suis même pas sûre de le revoir bientôt. Mais je me suis sentie mortifiée. C'est idiot de se laisser... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 09:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
jeudi 29 juillet 2010

Bleue (3ème partie)

Mais, bon, j'étais seule. Je préfère quand je suis seule. On m'avait dit d'avancer car je trouverais au fond, derrière la porte du fond, que je trouverais derrière la porte du fond l'objet magique qui me permettra de tout contrôler. Et j'en ai besoin. J'ai laissé tomber les pilules depuis quelques temps, je vois bien qu'elles me font du mal. Elles m’empêchent savoir, de voir et surtout d'entendre. Alors, j'ai arrêté. Je ne l'ai dit à personne. Ils sont jaloux de mes pouvoirs et veulent à toute fin me mettre sous cloche pour se... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 09:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]