jeudi 29 octobre 2015

On t'attend ce soir.

En écho à ce billet du Goût. En 1970, j'étais en CM1 dans la classe de Mme Gonier. Mme Gonier menait sa classe à la cosaque, c'est à dire à coups de pied dans le cul. Elle avait fort à faire, il est vrai. En 1970, pour la première fois depuis des lustres, l'école Conti accueillait en son sein, des garçons. Et parmi ces garçons, il y avait Albert Monnier, 12 ans, fils de gendarme, la tête près du bonnet et terreur des récréations. Je me souviens très bien de lui : sec comme un coup de trique, brun à la peau blanche, peau souvent... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 08:29 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

lundi 12 octobre 2015

Comme une passoire

Je crois que j'ai oublié. Il y a tant de choses que j'oublie. C'est une vertu, l'oubli. J'oublie les gens que je croise. J'oublie les mots qu'on m'a dits, les mots que je dis. J'oublie. Ce gamin qui se plante devant moi avec un grand sourire, tout content de me dire bonjour. Je ne sais pas qui c'est, ni d'où il vient.Cette dame qui me regarde avec insistance. Bien sûr qu'elle me connaît. Sûrement que je la connais aussi. Sans doute. Assurément. Mais j'ai oublié qui elle est. Je m'excuse, je demande pardon, je plaisante, j'argumente... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:50 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 11 octobre 2015

Le temps qui va

L'autre jour, on est monté au château. La semaine dernière, je crois. Les jours s'enfilent comme les perles d'un collier, tous ressemblant au précédent. J'ai du mal avec le temps qui passe. Déjà les vacances. Enfin bientôt. Je suis bloquée sur un congé de maternité. Plus de brigades. Ce qui veut dire que l'année va être tendue, si dès octobre, il n'y a plus de remplaçants longs congés pour les congés de maternité, autant vous dire qu'en décembre, les grippes, extinctions de voix et autres laryngites ne seront pas remplacées.... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 10:38 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 29 septembre 2015

Bulles et macarons

Ce midi, dans la salle des maîtres où nous étions toutes devant nos gamelles, ça causait cuisine. Cuisine, pâtisserie, petits plats et grandes recettes. J'ai appris du vocabulaire : macaronner et croûter. Oui, parce que, une des collègues est fine pâtissière. Elle excelle dans l'art du macaron. Le saviez-vous ? Pour réussir des macarons, il faut séparer les blancs des jaunes d'œufs trois jours à l'avance, et puis sortir les blancs du frigo quelques heures avant de se lancer. Rien que ça, ça m'épate. J'exprimais mon admiration, moi... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:34 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 23 septembre 2015

23 septembre

C'est l'automne. Vous le savez. Évidemment que je sais que vous savez.L'automne m'emmerde. Oui, les jolies couleurs, les jolies lumières, les jolies balades dans le sous-bois qui craque à chaque pas. Oui mais non. L'automne m'emmerde. Aujourd'hui, c'est l'équinoxe. Ce qui veut dire qu'à partir d'aujourd'hui, les jours seront plus courts que les nuits. Et ça, tous les ans, ça me plombe. J'ai sorti ma lampe magique mais aucun djinn n'est venu me demander quels sont mes souhaits. Puisque qu'il ne me l'a pas demandé, à vous je vais le... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 17:06 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 10 septembre 2015

Les tuileries

Victor Hugo, Les Tuileries Nous sommes deux drôles,Aux larges épaules,De joyeux bandits,Sachant rire et battre,Mangeant comme quatre,Buvant comme dix.Quand, vidant les litres,Nous cognons aux vitresDe l’estaminet,Le bourgeois difformeTremble en uniformeSous son gros bonnet.Nous vivons. En somme,On est honnête homme,On n’est pas mouchard.On va le dimancheAvec Lise ou BlancheDîner chez Richard.On les mène à Pâques,Barrière Saint-Jacques,Souper au Chat Vert,On dévore, on aime,On boit, on a mêmeUn plat de dessert !Nous vivons sans... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 2 juillet 2015

Dans l'escalier.

Ils étaient 12. Sur 30. 18 absents donc. Voyez comme je compte bien. Et c'est tant mieux, plus ç'aurait été trop. Parce que crénom, rien qu'à 12, ils étaient pénibles. Et ce soir, certains sont partis en disant qu'ils ne reviendraient pas demain. Allez bon vent, les affreux. C'est une vieille école, qui date de Jules Ferry. J'en ai habité quelques-unes comme ça et j'ai retrouvé l'odeur. Je suis montée à l'étage déposer mon casse-croûte et en gravissant l'escalier, je pensais à Mme Bert, notre voisine quand j'étais petite, avant qu'on... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:40 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :
mardi 30 juin 2015

C'est l'été.

Il fait chaud. Oui, je sais que vous savez. Il fait chaud et les troènes embaument. On est plutôt au nord par chez nous, bien qu'au sud de l'Oise, c'est pourquoi les troènes embaument maintenant. La rivière qui passe au bourg s'appelle aussi la Troësne. Ça se prononce pareil. La Troësne est très habitée. Quand il fait chaud et que les troènes embaument, c'est l'été. Le vrai, celui des vacances. Vendredi soir, mais d'ici là, il me faudra affronter les CM1-CM2 d'un petit bled et je sens que ça va être un grand moment de bonheur. Ils... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 17:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 25 juin 2015

Boucan, plomb et sandales

J'ai fait les soldes. Je me suis commandé sur le site de Berk en stock une paire de mules. J'adore les mules Berk en stock, j'en porte depuis 30 ans et je ne m'en lasse pas. D'accord ce n'est pas à la pointe de l'élégance parisienne, mais je m'en cogne, je vous rappelle que j'ai aussi quelques paires de Doc. Alors l'élégance parisienne, quand en été j'ai les pieds qui gonflent, je laisse ça aux midinettes. Hier soir, c'était le repas de la chorale. Yep ! Notre doyenne, 90 ans, était de la partie. C'est gai et très bruyant, on voit... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:26 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 11 juin 2015

Réflexions du soir, bonsoir

Où l'on apprend que le père de Colette Magny était capitaine de gendarmerie en Bourgogne. Il a fait chaud. Vous avez vu ? La classe l'était un poil trop pour moi. On a donné à boire aux enfants en rentrant. Mais l'après-midi fut bonne. Courte et bonne. Alors je suis allée rendre des livres à une copine. Quand je l'ai appelée, elle était encore en classe. Mon après-midi si courte m'avait fait oublier que d'autres travaillaient encore. C'est un des côtés très chiants de cette réforme. Chaque école a un horaire, une répartition des... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:37 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,