vendredi 3 février 2012

Aurore sur mare gelée

J'ai pas mal de boulot. Il ne fait pas bien chaud. Le soir, je suis fatiguée. Le matin, j'ai à faire. Bref, je suis peu présente sur la toile par les temps qui courent. Mais tout va bien. Juste que la vie est très prenante.
Posté par Berthoise à 19:32 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 13 mai 2011

Le Vexin en mai

  Cette année, il ne vous aura pas échappé qu'il fait beau et étonnament sec pour la saison. Si l'agriculture souffre, si les cultivateurs pestent, c'est bien dommage et je ne nie pas qu'un peu d'eau serait la bienvenue. Mais franchement, regardez comme la campagne est belle en cette saison. J'en entends dire que c'est très plat. D'accord, c'est plat. C'est plat mais c'est beau. Je suis chauvine ? Oui, certainement un peu. Mais c'est un gage de bonheur que d'admirer l'endroit où l'on habite. Et la vallée de la Troësne a... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 20:53 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
lundi 2 novembre 2009

Noble suite

Nous habitons en province. En province, pour peu qu'on y prenne garde ou bien qu'on ait des habitudes, on rencontre souvent les mêmes gens. Nous faisons nos courses dans un supermarché, toujours le même, le samedi midi. Nous y croisons les mêmes têtes. Il y a des personnages qui m'intriguent. Je suis plutôt curieuse et aime regarder les gens. Ils sont trois qui arrivent en fourgonnette blanche immatriculée dans la Seine Maritime. Devant marche le plus grand, c'est lui qui conduisait. Sec, décharné, très droit, le visage tanné... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 15:08 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 17 juin 2009

La Troësne

  Mère Castor, je ne connais pas Virdoule. Aude, la mer est un peu loin. Martin, la Seine est trop large et célèbre pour moi.Mes eaux coulent au gré de la Troësne. C'est une petite rivière qui traverse le Vexin d'est en ouest pour se jeter dans l'Epte en Normandie. Elle est calme et disciplinée même si toute sa vallée est marécageuse. Elle a fait fonctionner quantité de moulins ; parmi les multiples tanneries qui longeaient son cours, il en reste une en activité.Ses eaux ne sont pas très polluées et on peut boire l'eau de... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 17:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
samedi 31 janvier 2009

Les toits

Quand on monte au château, on voit de jolis massifs fleuris.On voit des amoureux qui marchent main dans la main.On voit des vieux qui promènent leur chien.Poulette dit aussi qu'on y croise tout son lycée.On pouvait, il n'y a pas encore si longtemps grimper au donjon avec de bonnes jambes et un souffle d'athlète, maintenant, on peut encore mais il faut payer le guide. On ne peut plus voir les caves, ni les cachots, ni les murs gravés. C'est dangereux, qu'ils disent. Quand je monte au château, moi je vais voir les toits. Et je regarde... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:40 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 30 octobre 2008

Thierceville

C'était un vieux château de briques. J'y avais une petite chambre, toute petite chambre avec une grande fenêtre. Elle jouxtait le dortoir où dormaient les 15 gamins dont j'avais la charge avec les deux monos garçons qui se partageaient une chambre un peu plus grande à l'autre bout. J'ai aimé cette chambre dès mon arrivée, je pouvais m'y tenir debout, mais pas y faire plus de 3 pas, j'ai aimé ne pas avoir à la partager, j'ai aimé la place du lit même s'il n'était pas bon, j'ai aimé la petite table et la chaise et j'ai aimé surtout la... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:42 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 27 août 2008

Au pré

Au fond de la galerie commerciale, loin, très loin de l'entrée, dans un recoin, entre le local des pompiers et le couloir qui mène aux vestiaires des caissières, on n'entend plus que vaguement les appels de la caisse centrale et la musique sirupeuse diffusée par radio-pigeon « je t'endors, tu achètes », et on se croit ailleurs. Ici, il y a une échoppe sombre, étroite et pleine d'odeurs enivrantes de colle, de cuir, de métal travaillé ; neuf mètres carrés, à tout casser, la largeur du comptoir et la place du portillon, à droite la... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 07:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 6 août 2008

Distinction et discrétion

Les bonneteries sont parfois des lieux raffinés, où on parle à voix basse comme à confesse.A la maison des bas, deux vieilles dames vous recevaient avec beaucoup de retenue, s'inquiétaient de vos désirs. Elles vous menaient à un boudoir à l'étage et vous demandaient votre taille.Elles prenaient vos mesures à l'aide d'un mètre de couturière qui ensuite reprenait sa place autour de leur cou. Elles vous apportaient ensuite l'objet en prenant soin de frapper à la porte. Pendant les essayages, elles se faisaient discrètes, ne s'imposaient... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 18:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 1 août 2008

Le Vivray

Hier, en regardant la vitrine d'une agence immobilière ( je ne sais pas si chez vous, c'est comme ici, mais ici, il y a : 1 boulanger, 1 boucher, 1 charcutier, 1 supérette, 2 pharmaciens, 2 fleuristes mais .... 5 agences immobilières et aussi 5 banques), j'ai  vu que la maison du Vivray était en vente. C'est la maison des têtes. Perdue au milieu des marais, elle est un peu mystérieuse de par son emplacement et par ces étranges pierres sculptées qui sont disséminées sur toute sa façade. Ces pierres ont dû être volées sur les... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 21:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
samedi 7 juin 2008

La Bertichère

Dans le bois de Gomerfontaine sur le chemin qui va de Chaumont à Trie-Château, juste après le domaine de la Bertichère, il y a une allée couverte, à gauche, un peu en hauteur. Bien à l'abri sous la futaie, les grosses pierres semblent attendre un culte ancien et oublié. Les enfants y jouent à des jeux éternels et toujours renouvelés où il est question de belle à sauver, de méchants à combattre et de courage et d'amitié. Au printemps, on passe devant pour aller aux morilles, vers où exactement, ça, je ne vous le dirai pas, il est des... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 19:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :