lundi 30 avril 2018

Un tableau , une histoire : Travailleuse, travailleur

Yuri Bosko Travailleuse, travailleur, on vous ment, on vous spolie. Souvent, je suis allée à la fête de LO à Presles à la Pentecôte. Et j'ai écouté Arlette. Et j'ai chanté l'Internationale le poing levé. "Debout ! les damnés de la terre ! Debout ! les forçats de la faim ! La raison tonne en son cratère, C’est l’éruption de la fin. Du passé faisons table rase, Foule esclave, debout ! debout ! Le monde va changer de base : Nous ne sommes rien, soyons tout !" J'y ai tenu des stands, j'avais... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 19 avril 2018

La vague, Monet et le printemps

La semaine dernière, une bonne copine, que dis-je une amie est venue me voir( Soumarine pour les "anciens"). Je l'ai emmenée à Giverny qu'elle ne connaissais pas. Les jardins n'étaient pas très fleuris, il est encore tôt en saison. Dommage, mais l'avantage et il est de taille, c'est qu'il n'y avait pas beaucoup de monde. On a pu rester dans les pièces, prendre les photos qu'on voulait, admirer la déco, les estampes, tout. Après, on a vu l'expo " Le japonisme". Superbe expo. Encore une fois, pas trop de monde. Il faisait un... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 10:02 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 4 avril 2018

Zone : fleurs et portraits

En course, ce matin, j'ai acheté des géraniums zonals. Encore. Comme tous les ans. Je renouvelle. J'ai des pots qui ne supportent pas l'hivernage un peu rude que je leur fais subir. Ça permet de changer les couleurs.
Posté par Berthoise à 14:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 23 mars 2018

Dans les dunes de Trévignon

 
Posté par Berthoise à 20:41 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 19 février 2018

Un tableau, une histoire de Lakévio : Le mélomane

 Anne-Françoise Couloumy   "Il ne faut jamais éclaircir le mystère. De toute façon, un écrivain ne le pourrait pas. Et même s'il cherche à l'éclaircir de manière méticuleuse, il ne fait que le renforcer. Patrick Modiano     N'ayez pas peur ! Je ne demande pas une dissertation en trois paragraphes sur la citation de Modiano ! Mais simplement d'écrire, à partir de la toile du jour, une histoire un peu, beaucoup, passionnément ... ONIRIQUE,  ETRANGE, MYSTÉRIEUSE...   Et le mystère... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 23 janvier 2018

Paris, Derain, la pluie

Il ne vous a pas échappé que le temps est pourri depuis des lustres.Hier, il a fait aussi un temps pourri. On a mis 2 heures et demi pour arriver jusqu'au centre de Paris. Plein d'accidents, des embouteillages et la pluie violente. Mon amie conduisait. Prudence, prudence. Je ne suis pas à l'aise pour conduire dans Paris, bien que Tomtom me facilite la tâche. On n'a pas fait la queue pour l'expo, mon état de bancale m'offre ce pauvre avantage. Il n'y avait pas trop de monde, on pouvait s'arrêter, reculer, revenir en arrière, prendre... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 14:52 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 4 décembre 2017

Un tableau, histoire de Lakévio : La marquise

Décidément, je n'aime pas ce costume. Il m'oblige à me serrer la taille dans un corset de tortionnaire. Allez prendre votre soufffle avec un tel engin. La couleur bleuit mes joues qui vraiment n'ont pas besoin de ça. D'accord le col montant cache ma pomme d'Adam. Mais non, j'ai beau faire des mines devant le miroir, prendre un air retenu qui me donne des allures de gourde, ça ne va pas, ça ne va pas. Hermosa mérite mieux que cette marquise attendant cinq heures pour sortir prendre le thé. Quelle idée a habité le metteur en scène ?... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 2 octobre 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : Cet été-là

André Kohn    Jeu des Papous 1) Commencez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Ça a débuté comme ça." (emprunt à Louis-Ferdinand, qui voyage au bout de la nuit.) 2) Terminez impérativement votre texte par la phrase suivante : "En fait, Madame Polant déléguée par la famille avait seule suivi le corbillard." (emprunt à Maurice des Grandes familles.) Entre les deux, casez ce que vous voulez !   Ça a débuté comme ça : la mer, le sable, le soleil et des hommes. Nus, les hommes. Nus au... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 25 septembre 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : Rendez-vous

Paul Rafferty On s'était donné rendez-vous en haut de l'escalier du parc. Discuter en marchant lentement à l'ombre des grands arbres permettrait de mettre les choses au clair.Je lui avais envoyé mon tapuscrit la semaine précédente. On avait convenu de se voir en extérieur. Elle me dirait si, à la première lecture, elle jugeait la chose suffisamment intéressante pour qu'on s'y attarde et entreprenne la relecture et les corrections qui s'imposeraient fatalement. J'avais mis de moi dans le roman. Forcément. J'avais peur. Comme... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
lundi 4 septembre 2017

Un tableau, une histoire de Lakévio : Une si jolie veste.

  Je les ai vus. Enfin ! Je savais où ils avaient rendez-vous et à quelle heure. J'y suis allée un peu en avance, l'histoire de repérer les lieux, de ne pas être prise au dépourvu quand il faudra agir. Elle, elle a eu un peu de retard. Il a attendu. J'ai grincé devant la veste en velours, celle qui va bien, qui lui fait une silhouette de rêve. J'en ai cherché une comme ça. Chou blanc, je n'ai rien trouvé qui m'aille. Évidemment pour elle, c'est plus facile. Elle est fine. Élégante aussi avec son bun et sa nuque dégagée. Je... [Lire la suite]
Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :