mardi 20 décembre 2011

Causerie

On va causer. Vous permettez qu'on cause. Baissez la voix, ce n'est pas une question, c'est une affirmation. Nous causerons de choses et d'autres pour attendre le Printemps. Oui, une majuscule à Printemps, car Printemps est le petit nom de mon prince charmant. Une histoire de prince charmant que j'attends, allongée dans une robe longue qui a l'air d'un déshabillé, prête pour le long baiser qui me réveillera des torpeurs de l'hiver. L'hiver m'endort, comme le bon vin. ♪ Oui, le bon vin m'endort, l'amour me réveille, le bon vin m'endort, l'amour me réveille encore.♪ Et le Printemps comme l'amour me donne des fourmis dans les jambes. J'ai mis un air  de renouveau dans ma maison. J'ai forcé un bulbe de jacinthe. Je suis comme ça. Si ça ne vient pas, je force. J'ai dit bulbe de jacinthe, c'est plus joli que dire d'une fleur qu'on lui a forcé l'oignon. Et pan, chassez le naturel, il revient au galop avec ses gros sabots. Je voulais faire léger, parler petite fleur, et je retombe dans mes travers, et énonce des grivoiseries. En plus, je fais mine de m'excuser. Mais non, je ne m'excuse pas. Prenez-moi comme je suis, le cœur rose-bonbon et la tête à la gaudriole.

Posté par Berthoise à 16:17 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


Commentaires sur Causerie

  • Oui. Le processus est excellemment décrit et maîtrisé, encore une fois c'est superbe.

    Posté par rose chiffon, mardi 20 décembre 2011 à 20:57 | | Répondre
  • Ben... chapeau !
    Mais où vas-tu chercher tout ça ?

    Posté par teb, mardi 20 décembre 2011 à 21:42 | | Répondre
  • Ok, compris, tu passes par Paris pour aller faire des achats au Printemps (c'est encore ouvert ?).

    Posté par joye, mercredi 21 décembre 2011 à 00:15 | | Répondre
  • j'aime ...effectivement ça démarre sérieux puis petites fleurs et le bouquet (presque) final est grivois juste ce qu'il faut pour faire sourire

    Posté par zigmund, mercredi 21 décembre 2011 à 01:02 | | Répondre
  • Le cœur rose-bonbon et la tête à la gaudriole, tu es née sous le signe du printemps.

    Posté par caro.carito, mercredi 21 décembre 2011 à 07:57 | | Répondre
  • Caro > Printemps, avec une majuscule, s’il te plaît.

    Zigmund > Tu as souri ? Yep !

    Joye > À cette saison, mieux vaut éviter les grands magasins.

    Teb > Ben, justement Teb, je ne cherche rien. Ça vient naturellement. Dès qu'une grivoiserie est possible, tu peux être sûre qu'elle ne m'échappe pas. C'est ça, mon drame.

    Rose Chiffon > Tu parles, y'a rien de maîtrisé, rien que du naturel. Oui, je suis d'une nature très olé-olé. J'étais partie pour parler quête du printemps et tu vois, elle m'a menée.

    Posté par Berthoise, mercredi 21 décembre 2011 à 09:59 | | Répondre
  • Avec ton amour du vin, ce sera certainement le prince Sarment qui te réveillera !

    Posté par Walrus, mercredi 21 décembre 2011 à 10:54 | | Répondre
  • Ton drame, peut être, mais notre plaisir
    Comme quoi... le malheur des uns....etc

    Posté par teb, mercredi 21 décembre 2011 à 11:33 | | Répondre
  • ça ne fait rien, Berthoise, si expression grivoise il y a, je ne l'ai ni vue ni comprise, je ne la connais pas
    (bienheureux les coeurs simples etc etc car ils se consolent comme ils peuvent )

    Posté par Adrienne, mercredi 21 décembre 2011 à 14:15 | | Répondre
  • Ben c'est comme ça qu'on t'aime de toute façon ;-D

    Posté par Sandrine, mercredi 21 décembre 2011 à 16:28 | | Répondre
  • Belle causerie Berthoise,
    Demain, c'est l'hiver, mais bonne nouvelle, les jours commencent à rallonger.
    En route pour le Printemps, ton Printemps !!!
    Très bon pour ton cœur rose-bonbon !!!
    C'est pas une bonne nouvelle ça ?

    Posté par SklabeZ, mercredi 21 décembre 2011 à 20:06 | | Répondre
  • Tu ne changes pas... C'est magnifique! Quel plaisir d'arriver chez toi! J'ai tout d'un coup eu besoin de venir prendre de tes nouvelles... J'ai été bien inspirée parce que naturellement tu m'as fait rire...
    Bonnes vacances Berthoise! (Ici, elles commencent seulement vendredi...)

    Posté par tilleul, mercredi 21 décembre 2011 à 20:56 | | Répondre
  • M'est avis qu'il y en a plus d'un qui est prêt à te prendre comme tu es, alors...bienvenue au club! ce n'est quand même pas pour rien que je m'appelle Célestine Troussecotte: les gens adorent les contrastes, et les filles qui ont à la fois de la conversation...et de la conversation! (comprenne qui pourra)

    Posté par Célestine, jeudi 22 décembre 2011 à 00:34 | | Répondre
  • Célestine > Et pour la conversation, crois-moi, je n'en manque pas.

    Tilleul > Bonjour, bonjour Tilleul. Me dire que je ne change pas est un compliment qui me fait très plaisir. Et je jubile de t'avoir fait rire.

    SklabeZ > C'est bien de le savoir, que les jours rallongent. Aujourd'hui, je mets une robe à fleurs. Pour fêter le Printemps. Qui va bientôt arriver.

    Sandrine > mais t'es gentille, viens donc que je te fasse un bécot. Tu as de la chance, à cette heure, je n'ai pas encore de rouge à lèvres.

    Adrienne > Je ne vais pas t'expliquer. C'est assez osé. Et j'ai ma pudeur. Si, si.

    Teb > Bon, c'est un drame très relatif. ici, je me lâche. Dans la vie, je n'émaille pas mes propos de " crudités". J'ai un discours plutôt " fleur bleue".

    Walrus > Et bien, Walrus, il y a quelque années, j'aurais été d'accord avec toi. Mais maintenant, je suis plutôt fana de la bière. La pils. Tu sais, légère et amère.

    Posté par Berthoise, jeudi 22 décembre 2011 à 07:56 | | Répondre
  • ha ha !
    je ne regrette pas d'être passée par ici ;-D

    Posté par Madame de K, vendredi 23 décembre 2011 à 12:00 | | Répondre
  • adidas f50 adizero

    I long to alleviate the evil, but I cannot, and I too suffer. cheap soccer shoes has been my life. I have found it worth living, and would gladly live it again if the chance were offered me. http://www.ussoccercleat.com/ CF

    Posté par nike mercurial s, vendredi 2 mars 2012 à 02:08 | | Répondre
Nouveau commentaire