c'est du tout venant

lundi 11 novembre 2019

Jeu du Goût : Du bonheur de la toilette.

http://le-gout-des-autres.blogspirit.com/media/01/01/2443420521.jpg

Quand j'étais petite, nous habitions un logement de fonction dans une école, au premier étage d'une vieille maison. Le rez de chaussée était partagé en deux appartements où vivaient deux demoiselles. Les commodités étaient au fond de la cour. On se lavait à la cuvette. Une fois par semaine, on m'asseyait dans la cuvette ; mes parents, eux, sortaient un tub pour la grande toilette. Je n'ai jamais vu ce tub dont ma mère m'a parlé très récemment.
Plus tard, dans le nouveau logement de fonction, il y avait tout le confort moderne : chauffage central à air pulsé, toilettes et salle de bain. Avec une baignoire sabot. Le luxe. On prenait le bain, une fois par semaine, le dimanche matin. Pas avant la messe, on n'allait pas à la messe. Chez mes parents, le dimanche matin, on attendait le camarade qui vendait "l'Humanité dimanche".

Après, à l'internat, dans le dortoir, il y avait 4 douches pour 50 élèves. Alors, j'ai continué à faire ma toilette au lavabo.

Bien sûr, dans les logements que j'ai occupés, adulte, il y a toujours eu soit une douche, soit une baignoire. Mais, j'aime faire ma toilette au gant devant le lavabo.
Je me sens propre après m'être étrillée.

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


lundi 14 octobre 2019

Jeu du Goût : Rupture

Aldo Balding.jpg

Aldo Balding

Certaines explications sont nécessaires, voire indispensables, voire inévitables. Pas agréables. Mais il faut s'expliquer. Qu'importe l'endroit, sur un pont, dans un jardin, dans un café pourvu que l'espace soit ouvert, la fuite possible. Quand les émotions débordent comme le lait, il faut pouvoir partir, laisser refroidir et faire le ménage après.

Ce n'est pas drôle de dire à des gens qu'on aime que la relation ne convient plus. Qu'elle laisse un goût amer à chaque rencontre.
On le dit, le plus gentiment possible et on s'en va.

Sur un pont, c'est symbolique : chacun rejoint sa rive pour continuer sa vie.

 

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 28 août 2019

Il faut aimer.

Nous sommes allés nous balader à Nancy. Nous avons passé 2 nuits dans une chambre d'hôtes chez un vigneron. Nous avons visité les musées pour lesquels nous avions fait le déplacement.

Sans vouloir plagier Heure-Bleue : " C'était bien."

 

IMG_7434

IMG_7433Autoportrait à la coupe : Il faut aimer.

Posté par Berthoise à 14:30 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

lundi 26 août 2019

Jeu du Goût : Lilas.

 

devoir de Lakevio Lilas Manet.jpg

J’aime le lilas.
Et vous ?
Qu’avez-vous à raconter sur le lilas ?
Je vous demande ça parce que justement un souvenir m’est revenu à propos de lilas.

 

Lilas, c'est un joli prénom. On rencontre des Marguerite, Jacinthe, Rose, Violette, Flore et même des Fleur.

Je trouve que Lilas est un joli prénom qui sent bon le printemps. Pourquoi diable faut-il qu'il soit si mal porté ?

Je connais une Lilas. Oui j'ai cette chance. Enfin... chance, attendez la suite, on reparlera de chance après.

Lilas est une copine. Une collègue. Une connaissance.
C'est surtout une emmerdeuse. Jalouse, un peu sournoise, franchement mauvaise. Du genre à faire un esclandre en réunion parce que vous ne l'écoutez pas jacasser. À faire les poubelles derrière vous pour vérifier vos rebuts. Une emmerdeuse, je vous dis. Pourtant toute miel quand vous la croisez. Comme ce matin à la supérette du coin.

Comme le lilas, le parfum est enchanteur mais veillez à ne pas garder le bouquet trop longtemps, il empuantira la pièce rapidement.

 

Lu : La pension Vanilos d'Agatha Christie
Au petit bonheur, la chance d'Aurélie Valognes

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 22 août 2019

Photo et téléphone.

Mon appareil photo rend l'âme. Il ne zoome plus. J'en suis fort marrie.

Mon téléphone peine à recevoir les messages trop lourds. Pourtant, je fais le ménage régulièrement.

IMG_7296


Alors, j'ai décidé d'acheter un nouveau téléphone. Le cahier des charges était simple : un appareil photo avec lequel je puissse téléphoner. J'ai consulté l'internet, comparateurs et toutim. J'ai interrogé mes amis. Je me suis déplacée dans quelques boutiques. J'ai pris conseil auprès du Grand.  Et puis, j'ai arrêté mon choix. C'est le chinois qui a gagné. Allez, c'était la Chine, la Corée ou les USA. Je serais bien restée fidèle à la Finlande, j'avais envie mais le Grand m'a convaincue.

 

Bientôt, je repars en Bretagne. Oui, encore, je ne m'en lasse pas. Je pars avec les copines retraitées de cette année. Avec une amie de Port-Manech nous allons leur faire découvrir la région. Ce sera bien.

Photo1801

Lu " Au petit bonheur la chance"  AUrélie Vallognes.

Posté par Berthoise à 14:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


lundi 12 août 2019

Le jeu du Goût : Digression - son & lumière

école.jpg

Il est un âge où avoir une dent qui bouge est une fierté.
Plus tard, bien plus tard, avoir une dent qui bouge est une calamité.

Question de temps. Saviez-vous que la musique, c'est du temps compté ? C'est la définition que nous en avait donné un chef.

Dans le même esprit, j'ai découvert que le dessin, la peinture c'est la lumière.

IMG_7176

IMG_7168

IMG_7167

IMG_7163

Demain, à l'aube, je pars en Bretagne pour quelques jours. Je ne viendrai commenter chez vous que plus tard.

 

 

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 4 août 2019

Petit jeu d'Heure-Bleue

Quatre emplois que vous avez faits dans votre vie.
Quatre films que vous regarderiez encore et encore.
Quatre lieux où vous êtes allé(e) en vacances.
Quatre endroits où vous avez vécu.
Quatre choses que vous faites chaque fois que vous allez sur le net.
Quatre endroits où vous aimeriez être en ce moment.
Quatre personnes à qui vous allez refiler le bébé :

 

- Animatrice en centres de vacances. Mono en colo, pour faire simple.
- Vendeuse de tissus, lors de braderies pour une amie commerçante. Plusieurs années de suite, j'aimais bien, c'était assez festif. Et puis les tissus, je préfère à la charcuterie.
- Employée dans une librairie-papèterie pour une rentrée.
- Instit, une carrière complète qui prendra fin officiellement le 14 novembre 2019, date à laquelle je serai radiée des cadres pour invalidité.

 

- "Quand Harry rencontre Sally"
- "Le bon, la brut et le truand"
- "Le père Noël est une ordure"
- "Quatre mariages et un enterrement"

 

- Concarneau, of course.J'y retourne mi-août et aussi début septembre.
- Ganeshpuri, Maharastra, India. Il y a longtemps.
- L'île du Levant.
- Tarbes, pour y voir des amis.

 

J'ai toujours vécu dans l'Oise :
- Neuilly en Thelle
- Chambly
- Beauvais
- Compiègne
Vous me permettez de garder pour moi où je vis depuis 35 ans.

 

- Je relève mon courrier et je vire les pubs.
- Je vérifie mes comptes.
- Je regarde la météo.
- Je joue.

 

Ce sont les lieux fantasmés où je ne suis jamais allée mais que j'aimerais visiter :
- L'Irlande
- L'Écosse
- Florence
- Les chutes du Niagara

 

Je refile le bébé à Walrus, Adrienne, Val et celui ou celle qui voudra.

 

Lu "Éclair d'été" Tamara MacKinley

" Le fil des souvenirs" de Victoria Hislop.

 

Posté par Berthoise à 13:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 19 juillet 2019

Pivoines

Foin des coquelicots, ils fleurissent partout sur la toile, sauf dans les champs, en ce moment. Quoique, je trouve qu'on en voit plus cette année.

Non, penchons nous plutôt, si votre dos le permet, sur les pivoines. Oui, je sais, elles ne sont plus de saison, m'en fous.

P1030481-001

Déjà, ça sent bon et en plus elles sont le symbole de la beauté féminine et de l'amour en Chine.Résultat de recherche d'images pour "pivoine estampe"

Si c'est pas chouette pour une fleur.

 

J'ai un pied de pivoines dans le jardin. Je veille à couper un bouquet avant que la pluie ne fasse verser les grosses têtes. Je me suis laissée prendre plusieurs années de suite. Depuis, je surveille la floraison comme le lait sur le feu.

fleur15

Photo1272

Lu "La maison des hautes falaises " de Karen Viggers

" La délicatesse " de David Foenkinos

Posté par Berthoise à 15:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 4 juillet 2019

Été

fleur14

Je m'occupe. Je lis. Je n'écris plus guère. C'est que j'ai d'autres choses à faire. Comme repeindre les toilettes. Aménager ma chambre. Tondre la pelouse. ...Et les tâches de la vie quotidienne.

Oui, oui, je vais mieux. Je fais plein de choses mais à mon rythme et je me repose après. Bref, j'ai appris à vivre au ralenti.

Je pense à vous souvent, un peu penaude de vous laisser en plan. Allez, demain je regarde si ce que Lakévio propose m'inspire.

À bientôt.

Vu " MIB III"
Écouté Nicolas Dautricourt et Dimitris Saroglou( violon & piano), "Sisters in crime" ( soprano, contralto, piano) au Festival du Vexin
          la fête de la musique à Concarneau

Vu le musée de la faïence et la faïencerie Henriot à Quimper
Lu " La sorcière" de C.Läckberg
    " Salina" de Laurent Gaudé
    " Parfum de glace"&" Hôtel Iris" de Yôko Ogawa
    " Délires mortel" de Kathy Reichs

Posté par Berthoise à 12:04 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 27 mai 2019

Un tableau, une histoire de Lakévio : Faune, Flore et Kairos


Je me souviens de mon émerveillement devant mon premier champ de lin. J'étais déjà grandelette puisque c'était un samedi après-midi, quand j'étais à l'École Normale. J'étais partie me balader seule en voiture. J'avais posé ma 4L dans un petit bled dont je ne me souviens plus le nom. Aucune importance. Le nom de ce village n'a aucune importance. Toute ma mémoire est focalisée sur l'émotion devant le champ de lin. C'est un bleu tendre presque aérien qui flotte au-dessus d'un vert tout aussi enchanteur.

fleurs0509 025

Je n'en avais jamais vu auparavant, mais en le voyant je savais que c'était du lin. Peut-être parce que mes parents avaient évoqué devant moi la splendeur des fleurs de lin. Peut-être, mais je n'en suis pas sûre. C'est ce que je pense aujourd'hui. À l'époque, je suis restée en admiration devant le champ en sachant que c'était du lin, en sachant que c'était la première fois que j'en voyais, sans me poser la question de l'origine de cette connaissance. Le lin n'est pas encore en fleur. Les champs vert pomme tranchent au milieu du bleu des blés en herbe.


C'est le printemps. Le printemps est la saison des amours chez les grenouilles. Et elles le font savoir.

GrenouilleIA190506_7338

Le bourg est au milieu des marécages. Quand je descends à pied, je traverse des zones humides. Ça rallonge un peu le chemin. Mais je veux voir les grenouilles, les entendre, m'assourdir de leurs coassements. C'est même un but de promenade : on va écouter les grenouilles.

Sur le chemin, je longe également un jardin avec une basse cour. Je crois que tout le jardin est la basse-cour. Des poules, un coq, des oies s'y promènent en liberté. C'est aussi un joyeux concert.

 

aquarelle trevor waugh

Il y a des beautés de la nature que j'ai rencontrées tard. Je ne me suis prise d'amitié pour les oiseaux que récemment, depuis  quelques années. Avant, ils faisaient partie de mon paysage sans que je leur prête très attention. Depuis quelques années, je les aime. Je les regarde, je les écoute, j'espère leur chant, je guette leurs couleurs, j'apprécie leur présence.

P1000214La sensibilité à la faune et la flore qui m'entourent va croissante avec les années. Il est bon de renouveler ses motifs de plaisirs.

 

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 13 mai 2019

Un tableau , une histoire de Lakévio : Plic, ploc, brrr.

bo fransson olive

Sur ce modèle, créez un poème en losange

en vous inspirant du tableau proposé.

 ( mais jusqu'à dix pieds pour la ligne du milieu,

 car nous ne sommes plus au cours élémentaire !)

 

Je 1

me suis 2

penchée sur 3

le  devoir dur  4

de  la  semaine. 5

J'ai réfléchi longtemps. 6

J'ai travaillé patiemment. 7

Le  résultat  fut  décevant. 8

Une vague histoire de printemps, 9

des  oiseaux  bavards  voletant  au  vent, 10

des  feuilles  qui  bruissent  doucement, 9

un ruisseau d'eau claire murmurant. 8

Des   amoureux   soupirant , 7

ėchangeant des serments. 6

Le temps est changeant. 5

Froidure et pluie 4

arrêtèrent 3

L'élan . 2

Ploc ! 1

 

 

 

 

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 26 avril 2019

billet fourre-tout

Résultat de recherche d'images pour "notre dame de paris"

photo du net

Comme beaucoup, comme chacun, j'ai été anéantie par l'incendie de Notre-Dame. J'avais ressenti ce même chagrin lors de la destruction des Bouddhas de Bâmiyân.

Image associée

Comme beaucoup, j'ai des souvenirs de la cathédrale. Une messe de Noël en 1987 avec une amie, chère amie perdue de vue, une promenade en bateau-mouche avec mes enfants quand ils étaient enfants, les 15 ans du Grand que nous avions fêtés avec les 30 ans de ma belle-sœur dans un resto et la balade qui avait suivi.

IMG_6932

 

IMG_6931

 IMG_6945

Voici des graffitti photographiés lors de mes balades.

 

J'ai vu une belle expo au musée de l'orangerie " Macke et Marc". C'est coloré, vivant.

IMG_6959

IMG_6989Puisqu'on en est au chat roux. J'en ai dessiné un aussi pour Poulette qui partage sa vie avec Eddy, un chat roux un peu fêlé du ciboulot.

Photo1613

Et puis, je continue ma série de vieux. Voici Frederick Wiseman. Toujours d'après une photo de Télérama.

id2

 

Lu " La fleur de l'illusion" de Keigo Higashino.

Vu " Marc et Macke " et la collection " Walter et Guillaume" à l'Orangerie.

Vu " la compagnie du silence " dans Feydeau, Courteline et Guy de Maupassant.

Posté par Berthoise à 18:37 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 4 avril 2019

Erri, Yann-Franch et Marcin

erridelucaC'est Erri de Luca. Un écrivain que je n'ai jamais lu, mais qui a une bonne tête. J'ai vu sa photo dans Télérama et il m'a plu, j'ai toujours aimé les vieux, c'est un vice que j'ai. J'ai lu aussi l'article, je crois me souvenir d'une histoire de poésie. Je ne peux rien affirmer, j'ai oublié. Pas grave.

Le dessin, la peinture, les cours m'occupent bien. On œuvre dans la joie et la bonne humeur. Ça me plait.

Ce qui me plait moins, c'est le traitement que me fait subir depuis une semaine mon kiné chéri, celui que je considère comme mon sauveur. Il décolle les fascias des muscles de mes jambes avec une ventouse. C'est horrible. Je n'ai qu'une envie, lui mettre mon poing dans la figure. J'ai une bande bleue, une bande de bleus, le long des cuisses. Il parait que ça va libérer mes muscles et empècher l'apparition des crampes, contractures et autres manifestations douloureuses qui m'empoisonnent depuis des mois.
Ça fait mal et ce qui m'a fait mal aussi la dernière fois, c'est qu'il m'a dit que j'étais douillette. Mon poing dans la figure, je vous dis.

Sinon, c'est le printemps, les petits oiseaux, les arbres qui bourgeonnent, les fleurs dans les jardins. J'ai fait des semis. Pour l'instant, rien ne lève.

" Tes laitues lèvent-elles ?
Si tes laitues lèvent, mes navets naitront." Dites ça à autre voix rapidement, vous verrez, c'est rigolo.

 

 

Lu " Snjór" de Ragnar Jónasson.

Écouté  Concert'thé Marouan Mankar-Bennis " Pièces de caractère" de Jean-François Dandrieu.

Vu " Les Nabis et le décor" musée du Luxembourg

Posté par Berthoise à 11:31 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

lundi 18 mars 2019

Un tableau, une histoire de Lakévio : Pic et pic et colégram.

"Il est des hommes, lorsqu'on les aborde, avec lesquels les approches, les temps morts qu'exigent les règles de politesse, n'ont pas de sens, parce que ces hommes vivent en dehors de toute convention dans leur propre univers et qu'ils vous attirent aussitôt."

extrait de  Le Lion de Jodeph Kessel

 

 

 

Admiration, fascination, amour, amitié...

 

Vous inclurez la phrase citée dans le portrait de votre choix.

 

 

-joshua-miels-1

Toile de Joshua Miels

"Frédéric ! Il est des hommes, lorsqu'on les aborde, avec lesquels les approches, les temps morts qu'exigent les règles de politesse, n'ont pas de sens, parce que ces hommes vivent en dehors de toute convention dans leur propre univers et qu'ils vous attirent aussitôt."

C'est ce que m'avait dit Brigitte avant de me présenter Frédéric. Frédéric, Frédéric. Elle n'avait plus que ce mot à la bouche. Elle en pinçait furieusement pour un artiste brillant récemment rencontré et m'avait entraînée à un vernissage où l'élu de son cœur devait assister. C'était le copain de Joshua Miels, et il ne pouvait rater l'évènement qui consacrerait son pote.
Ce genre de pince-fesses n'est pas trop mon truc. Beaucoup de sourires, de paroles creuses, de compliments hypocrites. Mais Brigitte, c'est comme ma sœur, quand elle me demande quelque chose, je ne résiste pas bien longtemps. Alors, je me suis pointée à ce que je croyais être l'heure dite devant la galerie. Petite galerie, toute petite galerie. Ou alors c'est qu'il y avait foule. Toujours est-il qu'un troupeau se massait devant la porte. Ça fumait, ça buvait, ça parlait fort. À tous les coups, j'étais en retard et avais manqué le début, les discours et le toutim. Acte manqué fichtrement réussi. Bon, j'étais là, Brigitte me pardonnerait.

Elle se précipita à ma rencontre, des étoiles plein les yeux. " Viens vite que je te présente."
Elle me prit par la main, et bousculant, poussant, tirant, réussit à nous faire entrer dans la galerie.
Quand je vis Dominique, je me mis à jurer intérieurement. " Qu'est-ce qu'il fout là, ce con ?" Dominique, c'était de l'histoire ancienne mais pas celles qu'on évoque vaguement attendri. Quand je pensais à lui, revenaient rancœur, hargne et humiliation.

Brigitte se dirigea droit vers le coin où il pérorait en compagnie d'autres Brummel. Ces messieurs prenaient des poses, élégants raffinés, sûrs de leur bon goût. J'avais envie de fuir. L'idée de me retrouver face à ce bourreau des cœurs me donnait la nausée. Mais Brigitte toute à son enthousiasme ne remarquait rien et me tenait fermement. Elle se dirigea vers Dominique et se tourna vers moi rayonnante : " Frédéric, Isabelle. Isabelle, Frédéric. "

Frédéric ? Frédéric.

" Brigitte, tire-toi. Ce con n'est pas fait pour toi, il n'est fait pour personne. Il te brisera le cœur, l'âme, le corps. Tire-toi ma belle tant qu'il est temps. Tu tiens encore debout, il te reste de l'amour propre, va-t'en. Quand tu en seras à ramper comme une larve pour quémander un regard, il sera trop tard. Tire-toi, Brigitte."

- " Enchantée."

 

Vu " Qui m'aime me suive"

Vu " La dame à la licorne" Musée Cluny

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 25 février 2019

Coucou me revoilou.

IMG_6802

IMG_6840

IMG_6873J'étais partie. Je suis revenue.

J'ai vu de jolies choses que je ne connaissais pas. J'en ai revu d'autres dont je ne me lasse pas.
Je suis allée au cinoche, au musée, au resto, à la piscine. Je me suis achetée une jolie tenue pour pas cher. J'ai joué les gourmandes bec sucré.

Je suis rentrée, prête pour le train-train du quotidien. Lundi : kiné, mardi : balnéo et atelier, mercredi : kiné et cours de dessin, vendredi : balnéo. Ça occupe bien.

 

Vu " Alita " et " Vice"

 

Posté par Berthoise à 13:56 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 10 février 2019

Jean-Thomas ( 28/11/1931-09/02/2019 )

Résultat de recherche d'images pour "tomi ungerer"
Il fait partie des classiques des écoles. À tout âge, on peut trouver un ouvrage à savourer.
Bien souvent, j'ai utilisé ses livres en classe.
J'avais mes favoris :
Résultat de recherche d'images pour "le géant de zéralda"
Résultat de recherche d'images pour "pas de baisers pour maman".
Voilà, Tomi Ungere était un vieux monsieur. Il a eu une vie bien remplie qu'on pourrait écrire. Son œuvre est multiple et prolifique.
Il ne créait pas que pour les enfants.
Résultat de recherche d'images pour "tomi ungerer black and white"
Résultat de recherche d'images pour "tomi ungerer"
Il est mort hier.

 

Posté par Berthoise à 18:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 30 janvier 2019

Pivoine

Photo1558Vu " Qu'est qu'on a encore fait au bon dieu ?"

lu " Déjà dead" Kathy Reichs

Posté par Berthoise à 12:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 20 janvier 2019

Devoir et sapin

Une fois par semaine, écrire ici. Ce n'est pourtant pas un défi insurmontable. Il faut croire que c'est encore trop. Alors , je vais me fixer une fois par quinzaine. Le tableau et le sujet de Lakévio, ne m'inspirent pas cette semaine, il va donc falloir que je me creuse la tête pour aller jusqu'à 10 lignes.
Je pourrais vous parler du sapin du jardin que nous avons pris la décision d'abattre. C'est un sapin de Noël que les précédents propriétaires ont replanté , il y a longtemps. Nous sommes dans la maison depuis 2000 et il était déjà haut. Il ne nous génait pas mais quand il y a du vent, nous avons peur qu'il casse et tombe sur la maison des voisins. Mon mari avait pensé à l'étêter, on avait craint qu'il ne fusse vraiment vilain. Alors, un bûcheron viendra l'abattre, le dessoucher et emporter le bois.

IMG_5357Il est beau mais dangereux. En plus, il génère beaucoup de mousse.

Allez, je ne suis pas loin du contrat que je me suis fixée. À bientôt.

Posté par Berthoise à 12:09 - Commentaires [14] - Permalien [#]

vendredi 4 janvier 2019

Une année dans les musées

IMG_5296Janvier, Derain à Beaubourg.

IMG_5434Février, les Hollandais à Paris au petit Palais.

IMG_5476Mars, le japonisme à Giverny.

IMG_5482

Avril, musée de Pont-Aven.

IMG_5743Mai, cœur de ville, au Carmel de Tarbes.

IMG_6119Juin, château de Trévarez.

IMG_6225Juillet, Corot et ses modèles, Musée Marmottan.

IMG_6351Août, le Mont Saint Michel.

Photo1435Septembre, Musée Régional de Haute Normandis, Château de Martainville.

IMG_6535

Octobre, Miro au Grand Palais.

IMG_6610Novembre, Mucha au musée du Luxembourg.

IMG_6683Décembre, Picasso au musée d'Orsay.

 

Bon, l'année commence avec une intoxication alimentaire gratinée, on se traîne du lit au canapé et du canapé au lit. Ma tablette est en panne. Ça ira mieux demain.

 

lu "Voyage fatal" de Kathy Reichs

Posté par Berthoise à 14:41 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 1 janvier 2019

Promenade au fil de l'an passé.

Photo0976

Janvier, l'Epte dans le parc à Gisors.

IMG_5357Février, le sapin enneigé dans le jardin.

IMG_5451Mars, le jardin du Grand Palais.

Photo1075Avril, le château sous le soleil à Gisors.

Photo1187Mai, le square Auguste-Lucien Vérité à l'ombre de la cahédrale de Beauvais.

IMG_6018Juin, sur les rives de l'Adour à Dax.

IMG_6184Juillet, sur les remparts de la ville-close à Concarneau.

IMG_6480Août, le port de Trévignon.

Photo1398Septembre, les jardins du château de Villarceaux.

Photo1445Octobre, la fête de la pomme à Saint Clair sur Epte.

IMG_6621Novembre, en longeant le jardin du Luxembourg.

Photo1517Décembre, la Troësne gelée.

 

 

 

Bonne année !

Posté par Berthoise à 13:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,