c'est du tout venant

mardi 20 septembre 2016

My name....

J'ai laissé tomber la chorale de l'école de musique du bourg et me suis inscrite au conservatoire de la ville voisine.
Je m'ennuyais à la chorale, je m'ennuyais et leurs chaises sont très inconfortables et quand on a mal au cul, le confort, ça n'a pas de prix. Je suis prête à souffrir pour la bonne cause mais pas pour me fader un répertoire qui gave. Alors je me suis fendue d'un mail pour avertir de mon départ ( ça faisait 13-14 ans que j'y allais ) et leur souhaiter bonne route.

Je me suis donc inscrite au conservatoire en atelier lyrique. Et là, je ne m'ennuie pas. Pas encore, peut-être. On est tout le temps debout, je ne sais pas comment sont leurs chaises et je n'ai pas mal au cul. Ça me demande de la concentration, un peu de travail à la maison, et je suis contente.

Je vous avais dit que j'ai repris le boulot ? ...Il faut bien gagner sa croûte.
Aujourd'hui, c'était bien sympa, dans une toute petite école, bientôt, il n'en restera plus des comme ça. Le village était merveilleux. C'est bizarre, je suis pourtant déjà venue plusieurs fois remplacer là, mais je n'avais jamais pris le temps de me balader. Aujourd'hui, l'air était doux, et le soleil me poussait dans le dos. J'ai marché dans les rues, il n'y avait pas un bruit, ou plutôt si, l'aboiement d'un chien, le roucoulement de tourterelles, le pépiement des moineaux, l'Aunette qui chantait près du lavoir. C'était beau, ni magnifique, ni inoubliable, juste simple et beau.

 

Demain est un autre jour ( on se croirait chez James Bond ). Et demain, ce sera, je pense, beaucoup plus sportif (comme chez James Bond ) et bien moins champêtre.

Demain, je vais dans une usine à gosses. Faut y aller, c'est mon boulot mais je vous prie de croire que ça me fait nettement moins rigoler.

Posté par Berthoise à 20:59 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,


lundi 12 septembre 2016

Un tableau, une histoire de Lakévio : George & Edith

james ormsbee chapin George Marvin and his daughter

 George Marvin and Daughter Edith, James Ormsbee Chapin

Il attend.
Il ne sait pas quoi en penser. Bien sûr, s'il écoute Edith, il est merveilleux, sérieux, ambitieux, délicieux. Mais peut-on se fier au jugement d'une amoureuse ? Il attend. Il se fera son idée quand il l'aura vu.
Elle, Edith, elle attend aussi. Elle l'attend. Elle est confiante. Il est si merveilleux qu'il saura l'éblouir. Il est si sérieux qu'il saura le rassurer. Il est si ambitieux qu'il saura le flatter. Il est si délicieux qu'il saura le séduire.
Lui, George, il sent une lourde responsabilité lui peser sur le dos. Il doit donner son consentement. Il est seul à pouvoir le faire. Si encore Margaret avait été là, à ses côtés, elle aurait pu l'aider. Elle savait si bien sonder les gens, elle voyait leur âme. Mais il est seul maintenant et l'avenir d'Edith, son bonheur ne dépendent que de lui.

Depuis que Margaret est morte, depuis cette satanée phtisie, Edith est devenue une femme malgré son jeune âge. Elle avait soigné sa mère, tenu la maison quand Margaret n'avait plus pu quitter le lit. Elle avait organisé les obsèques. Abattu comme il l'était, il ne lui avait pas été d'une grande aide. Edith est une femme. Et une femme attire les hommes. Elle est jolie avec ses yeux clairs, son air sérieux, et ses joues pleines de jeunesse. Elle a certainement d'autres appâts qu'il ne connaît pas, qu'il ne voit pas, il est son père. Elle peut ravir un homme. Mais cet homme, il faut qu'il soit à sa mesure, qu'il la mérite. Il veut bien perdre sa fille. C'est le lot de tous les pères. Il veut bien la perdre mais pour son bonheur à elle, pas pour leur malheur à tous les deux.

Il attend. Quand il l'aura vu, il ira promener son chien et son fusil, pour réfléchir : il ne tire jamais.

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

samedi 10 septembre 2016

Saints d'été

IMG_4363Bidarray

IMG_4471Landerneau

IMG_4465Landerneau

IMG_4464Landerneau

IMG_4523Cucuron

Photo0596Marseille

J'aime bien les églises. On y voit de jolies statues.

Posté par Berthoise à 16:08 - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 5 septembre 2016

Jeu d'Adrienne

Adrienne a joué avec ce texte d' Édouard Levé.

Adolescent, je croyais que La Vie mode d'emploi m'aiderait à vivre, et Suicide mode d'emploi à mourir. J'ai passé trois ans et trois mois à l'étranger. Je préfère regarder sur ma gauche. Un de mes amis jouit dans la trahison. La fin d'un voyage me laisse le même goût triste que la fin d'un roman. J'oublie ce qui me déplaît. J'ai peut-être parlé sans le savoir avec quelqu'un qui a tué quelqu'un. Je vais regarder dans les impasses. Ce qu'il y a au bout de la vie ne me fait pas peur. Je n'écoute pas vraiment ce qu'on me dit. Je m'étonne qu'on me donne un surnom alors qu'on me connaît à peine. Je suis lent à comprendre que quelqu'un se comporte mal avec moi, tant je suis surpris que cela m'arrive : le mal est en quelque sorte irréel. J'archive. J'ai parlé à Salvador Dali à l'âge de deux ans. La compétition ne me stimule pas. Décrire précisément ma vie me prendrait plus de temps que la vivre. Je me demande si, en vieillissant, je deviendrai réactionnaire. Assis jambes nues sur du skaï, ma peau ne glisse pas, elle crisse. J'ai trompé deux femmes, je leur ai dit, l'une y fut indifférente, l'autre pas. Je plaisante avec la mort. Je ne m'aime pas. Je ne me déteste pas. Je n'oublie pas d'oublier. Je ne crois pas que Satan existe. Mon casier judiciaire est vierge. J'aimerais que les saisons durent une semaine. Je préfère m'ennuyer seul qu'à deux. J'arpente les lieux vides et je déjeune dans des restaurants désolés. En matière de nourriture, je préfère le salé au sucré, le cru au cuit, le dur au mou, le froid au chaud, le parfumé à l'inodore. Je ne peux pas écrire tranquillement s'il n'y a rien à manger dans mon frigidaire. Je me passe facilement d'alcool et de tabac. Dans un pays étranger, j'hésite à rire lorsque mon interlocuteur rote pendant la conversation.

édouard levé.jpg

Si Adrienne joue, je joue aussi.

 

Adolescente, je croyais qu'on était vieux à 30 ans, et que je n'arriverais jamais à cet âge canonique. J'ai passé trop peu de temps l'étranger. Je préfère regarder là où je mets les pieds. Je n'ai plus beaucoup d'amis. La fin d'une relation amicale, amoureuse me bouleverse. J'oublie ce qui me déplaît et aussi malheureusement beaucoup d'autres choses bien plus importantes. J'ai parlé avec beaucoup de monde, peut-être y-a-t-il parmi eux des assassins, des voleurs, des poètes. Je regarde les gens ; dans le métro, ça me joue des tours. Je n'ai pas peur de la mort, la vieillesse m'inquiète beaucoup plus. Je n'écoute pas toujours ce qu'on me dit. Aux États Unis et en Inde, j'ai été appelée par un autre nom que celui que m'ont donné mes parents. Je comprends rapidement quand quelqu'un se comporte mal avec moi et je fuis, j'ai horreur des conflits mais je n'aime pas être maltraitée. Je ne sais pas jeter, j'entasse. Je me rappelle  Salvador Dali et le chocolat Lanvin. J'ai participé à des compétitions sportives avec plaisir. Décrire précisément ma vie n'aurait d’intérêt pour personne. Je m'inquiète qu'en vieillissant, je devienne réactionnaire. J'ai un fauteuil club, j'aime le contact du cuir sur ma peau. Je n'ai jamais trompé mon mari. Je plaisante avec mauvais goût, je mens avec mauvaise foi. Je m'aime plus qu'à 15 ans ou à 20. Je déteste mon manque de courage. Je m'en veux d'oublier. Je ne crois pas que Satan existe, mais je crois qu'il y a des êtres malfaisants. Mon casier judiciaire est vierge. J'aimerais que les saisons oublient l'automne. Je préfère m'ennuyer seule qu'à plusieurs, à deux j'aime bien. La solitude ne m'effraie pas, la foule non plus. En matière de nourriture, tout fait ventre, je suis très gourmande. Je ne suis pas tranquille s'il y a du vent . Je me passe facilement d'alcool et de tabac, et de toute autre substance illicite. Dans un pays étranger….il y a bien trente ans que je ne suis allée dans un pays étranger.

 

Posté par Berthoise à 18:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

samedi 3 septembre 2016

Sages comme des images

Photo0604

Ce n'est pas moi qui me suis amusée à ranger mes playmobils, mais la fille d'une collègue. J'ai trouvé ça drôle. Elle a bien voulu que je photograpieses jouets.

Photo0605

La rentrée, c'est fait.
L'incription au conservatoire, c'est fait aussi. En lyrique, puisque j'ai la voix pour.
Avec une copine, on a fixé le jour de piscine. Le jeudi de 18h30 à la fermeture.

 

Voili, voilà, l'année peut se dérouler.

Il fait encore beau et j'aime ça.

Sur le parking du super marché, j'ai vu ce midi un bel oiseau gris. Fin, élégant. Inattendu au milieu des voitures.
Tout à l'heure, au bord de la troësne, pendant ma balade, il y avait une foulque ou un grèbe. Je confonds. Je trouve les deux mots très jolis.... les oiseaux aussi. Après recherche, c'est une foulque.

Afficher l'image d'origine

Photo piquée sur le net, c'est pas bien, mais si Aurélien vient à passer par là et me demande de retirer la photo , je le ferai illico sans sourciller.

Afficher l'image d'origine

Pareil pour Callie, si tu ne veux pas, j'enlève.

Demain, on fera notre première foire à tout de la saison.

Posté par Berthoise à 19:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 30 août 2016

Pendant l'été

Aujourd'hui, dernier jour des vacances, un bilan s'impose.

Nous avons beaucoup bougé, vu des coins que je ne connaissais pas. Nous avons visité des copains qu'on voyait toujours dans d'autres circonstances. Ils nous ont accueillis avec gentillesse et nous ont montré leurs villes avec enthousiasme.

IMG_4512

Photo0595

Après 3 infiltrations, mon dos va un peu mieux. Un peu. Mais je ne suis pas guérie. Je sens que c'est très fragile et que je dois faire attention. J'ai reçu un tapis de fakir dont j'attends du soulagement. Ça parait barbare mais ce n'est pas si douloureux que ça en a l'air.

J'ai vu deux superbes expos. Une à Tarbes, au Carmel, Magi Puig. Petite expo, une vingtaine de tableaux. Assez pour découvrir ce peintre catalan.

 

Afficher l'image d'origine

 

 Et à Landerneau, Chagall. Chagall qu'on ne présente plus. Là, il y avait beaucoup, vraiment beaucoup de tableaux, d'aquarelles, de céramiques. Une expo riche dans un lieu immense. En province, ce qui veut dire que, s'il y avait foule, on ne se marchait pas sur les pieds. Il y avait, malgré tout, l'inévitable dame en capeline. À chaque expo, j'en vois une. Une emmerdeuse. Mais là, comme les salles sont très grandes, on pouvait l'éviter.

IMG_4427J'ai aussi, début juillet, fait un stage de chant. Très sympa. Où j'ai appris que j'étais toujours en voix de tête. Même quand je parle, ce qui me permet de ne pas me fatiguer. Je peux parler longtemps, longtemps, ma voix ne se fatigue pas. C'est bien utile quand on est bavarde. Mais quand on veut chanter du jazz, c'est beaucoup plus gênant.  Allez, c'est pas grave, si j'avais dû faire carrière comme chanteuse, il y a belle lurette que ça se saurait.

On est allés sur la côte varoise. Du monde, trop de monde. Tant de monde, que je ne suis  pas allée à Grasse que j'avais pourtant envie d'aller sentir. On ne m'y reverra pas en cette saison.

J'ai un peu lu, pas beaucoup. Rien d'inoubliable. J'ai regardé des séries en streaming ( Grandchester, Meurtres à Sandhamn).

Je reprends, demain, sans grand enthousiasme, sans déplaisir non plus. On commence par une réunion avec le chef, je parie qu'il va nous parler sécurité. Je vous tiens au courant.

 

 

Posté par Berthoise à 16:38 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 26 août 2016

Aujourd'hui, jour de marché

Un vieil homme, ancien rebelle, avec son pantalon à chaînes, ses breloques, son panier au bras et sa femme que j'aurais voloniers appelée Bobonne à l'autre. Mon mari et moi avons souri et puis avons souri d'avoir souri en les voyant.

Une vieille femme en voile et en pleurs au téléphone. Elle était assise à l'ombre sur un banc au bord de l'Epte. Je ne sais quelle nouvelle elle apprenait mais elle semblait bouleversée.

On a pris des fraises. Ce n'est plus la saison. Elles sont encore un peu parfumées mais ce sont les dernières qu'on achète. Des oignons, du brocoli, une grosse courgette ; le vendredi, c'est le jour des petits producteurs locaux.

J'ai déposé le tabouret du piano pour le faire retapisser. C'est Poulette qui a choisi le tissu. Je fais aussi recouvrir les deux gros coussins d'un fauteuil. La couturière est une ancienne maman d'élève et j'ai eu aussi sa petite fille en classe. Bientôt, j'aurai des troisièmes générations. Il faut que je me sauve avant.

Il fait chaud, on reste dans l'obscurité, volets et fenêtres fermés. Je regarde des séries sur l'ordi. La Suède, l'Angleterre...
J'ai lu pendant les vacances un recueil de nouvelles sympa : "L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush " de Kenneth Cook, ça m'a bien dépaysée.

Photo0577Marseille

Photo0559Bayonne

Posté par Berthoise à 19:05 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

mardi 23 août 2016

Oiseaux des vacances

IMG_4408

IMG_4481

IMG_4419Je n'ai pas pris en photo les tourterelles de Saint Raphaêl qui venaient picorer nos miettes à chaque repas.
Les blogs ne sont pas encore en odorama. C'est dommage, j'aurais pu partager avec vous le cyste, les pins, les géraniums rosats, l'eau de fleur d'oranger.

IMG_4310Voilà, je suis revenue avec des parfums, des images plein la tête.

Posté par Berthoise à 20:39 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 22 juin 2016

Constat

Il semblerait que ces temps-ci, je n'ai plus trop la tête à bloguer, non pas que je broie du noir et aie quelques terribles chagrins qui me fassent me terrer au fond des bois. Non simplement, j'ai d'autres trucs à faire.

Je reviendrai, je reviens toujours. Mais là, et pour une durée qui dépendra de mon bon vouloir, je vais voir ailleurs.

Je vous embrasse et vous souhaite à tous un bon été.

IMG_4236

Posté par Berthoise à 16:23 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 17 juin 2016

Projet

Aujourd'hui, j'étais en PS-MS, 4-5 ans, à cette période de l'année. On parle, on discute, on fait connaissance. Kélian, 5 ans, me dit que quand il sera grand, il sera footballeur.
- Bien, bien-bien. Tu aimes le foot ?
- Non, mais je veux m'acheter une Ferrari rouge ou une Bugatti Chiron bleue.
Bugatti Chiron : le patron - Vidéo en direct du Salon de Genève 2016
La maîtresse a bien fait son boulot, il connait ses couleurs.

Posté par Berthoise à 17:20 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

lundi 13 juin 2016

Romance sans paroles

Week-end musical.

Samedi : jazz-salsa, bien sympatoche dans la salle des fêtes d'un petit bled de Normandie où un copain batteur jouait avec ses potes.

Dimanche, le bien plus prestigieux festival du Vexin dans l'église du bourg. J'ai découvert les romances sans paroles de Mendelssohn avec beaucoup de plaisir. Pour les autres morceaux, je trouvais qu'il y avait trop de notes et pas assez de sentiments : la virtuosité, moi ça me fatigue un peu. Mais Mendelssohn, vraiment j'ai aimé.

Sinon, j'aurais bien participé au jeu de Lakevio, cette semaine. Des histoires de cœur et de fesses, j'aime bien en raconter. Mais je n'ai vraiment pas eu le temps. Il fut même un temps où je tenais avec des potes un blog rien que pour ça.( clic)

On arrive dans le dur de l'année scolaire. Le foot n'arrange rien. Dans les cours de récréation, tous les garçons de CM2 n'ont que le foot en tête et se prennent tous pour Zlatan.
Je viens de demander au syndicat une simulation de pension pour un départ en retraite en juin 2018.

Posté par Berthoise à 20:53 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 8 juin 2016

Fleurs et autres...

J'ai compté le nombre de pieds d'orchidées dans le jardin cette année.
15.
Vous vous rendez compte, 15 orchidées, fleurs protégées poussent dans mon jardin, uniquement parce qu'elles s'y trouvent bien. Je suis très fière même si honnêtement, je n'y suis pas pour grand' chose.

IMG_4302

IMG_4294

Hier, on annonçait de forts orages. Je me suis dépêchée de rentrer après l'école pour cueillir mes pivoines. Elles commencent à fleurir et chaque année, c'est pareil. Elles fleurissent, il pleut et je pleure mes jolies fleurs. Alors, j'ai fait un bouquet, l'histoire d'en profiter un peu. Ce matin, elles embaumaient la maison.

IMG_4318

Le week-end dernier, nos deux enfants sont venus nous souhaiter nos anniversaires. Moi le 5, 55 ans, de mariage le 8, 25 ans, mon  mari le 13, 66 ans. On a soufflé les bougies et mangé le biscuit de tante Anna. C'était bien, ainsi que le dit Heure-Bleue.

IMG_4305Ce matin, j'écoutais la radio. Comme souvent le matin. Des gréviste disaient que le foot était moins important que leur condition de travail. C'est alors que j'ai fait ce constat désolant : avant, on faisait grève pour améliorer ses conditions de travail ou pour demander une augmentation, en ce moment, on fait grève pour conserver ses conditions de travail et pour que son salaire ne baisse pas. On n'arrête pas le progrès.

Posté par Berthoise à 16:36 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 6 juin 2016

Un tableau, une histoire de Lakevio : Elles

Palmer Pauline - Girl with flowers
Pauline Palmer
Elle, je ne la connais pas. C'est la première fois que je la vois. Mais elle m'évoque d'autres fillettes que j'ai bien connues.
Petite fille à la gerbe, Pierre-Auguste Renoir
Elle, elle m'a regardée dormir pendant des années. Son portrait faisait face à mon lit dans ma chambre d'enfant. Ma mère avait acheté l'image à un représentant qui passait dans les écoles. Je l'aimais bien. Mais je ne l'ai pas choisie.

IMG_4292
Marthe, G.Péchon

Elle, c'est mon arrière grand-tante. La sœur de ma grand-mère, sa petite sœur chérie, morte à 5 ans de la tuberculose. Il y avait cette photo retouchée chez Tatine, dans sa salle à manger. Enfant, je passais de longs moments à la regarder, je la trouvais très belle. Ma fille porte le même prénom. Quand ma grand-mère est morte, il a paru évident à tout le monde, mes tantes, mes cousines, que le portrait de la petite Marthe me revenait de droit. Elle est dans ma salle à manger. Et les visiteurs, sans rien savoir de son histoire, s'étonnent de la ressemblance avec ma fille.

J'ai déjà parlé d'elle ici, il y a longtemps.

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 2 juin 2016

La pluie : mon choix

 

 

Prenez 6-7 minutes pour écouter.
La pluie nous mine le moral. C'est vrai. Mais elle inspire de jolies chansons.

Je vous fais des bises mouillées.

Et si vous avez des suggestions d'odes à la pluie, musicales ou poétiques, n'hésitez pas à m'en faire part.

Posté par Berthoise à 18:49 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

lundi 30 mai 2016

Un tableau, une histoire de Lakevio : Petit matin

Lia-Kloppel Amber - array

 Lia-Kloppel Amber

- Tu veux ma photo !
Oui, je sais, je suis rentrée tard hier soir. Je t'ai réveillé ? Non. Alors, fous-moi la paix !
Qu'est-ce que tu as encore à me regarder ?
J'ai l'air fatiguée ? Hé, c'est que je le suis. Laisse-moi finir de prendre ma douche.

- Je t'aime.

 

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 24 mai 2016

C'est de saison

Samedi, on va à un mariage.
On est à l'âge où on perd nos parents. C'est triste mais c'est la vie. C'est ainsi, on passe tous un jour. Mais avec la mort de nos parents, viennent les soucis de succession et autres joyeusetés notariales. Du coup, on réfléchit au sens de la vie .....tout ça. Et on pense qu'il serait bon de protéger la personne avec qui on dort depuis de nombreuses années.
Alors, cette année, on est de mariage. 2. Les heureux convolants ont passé la cinquantaine, des enfants adultes, et aussi une maison qu'ils veulent garder. Alors, ils se marient et nous, on va aller se rincer la glotte, bouffer à l'œil, rigoler avec les copains. C'est chouette.


Cette fin d'année scolaire, je vois partir en retraite une bonne copine. Encore une bonne raison pour boire un coup et voir les potes.

Ma région est très marécageuse. Avec toute la flotte qui nous est tombée dessus ces derniers jours, c'est vert. Et c'est la fête à la grenouille. Dans la Troësne, elles chantent à tue-tête.

Voilà, c'est tout pour ce soir.

Posté par Berthoise à 20:50 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 19 mai 2016

Petites fleurs des côtes picardes

IMG_4092

IMG_4093

IMG_4144

IMG_4169

IMG_4176


Ni lotus bleu, ni jasmin, ni rose mais des joncs, des aulnes, des iris, des aubépines et du sureau. Je ne suis pas snob, j'aime.

Posté par Berthoise à 17:28 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

mardi 17 mai 2016

Pentecôte ornithologique : à chacun sa colombe

 

IMG_4156

IMG_4159

IMG_4151

IMG_4078

Posté par Berthoise à 20:58 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 16 mai 2016

Un tableau, une histoire de Lakevio : Une maison jaune

 

William-Chadwick-House-by-the-Stream-1917-600x495

On m'avait menti. Sur toute la ligne.
On m'avait dit que c'était une maison bleue. On m'avait parlé de collines. On m'avait vanté la convivialité des occupants. J'avais cru aux rêves d'amour libre et de musique.

Voilà, j'étais paumée au milieu des marais. Les voisins les plus proches, de vieux fermiers, j'ai rien contre l'agriculture, mais ceux-là étaient sacrément réacs et culs bénits, je me voyais mal leur proposer de nous enlacer en nous roulant dans l'herbe. La nuit, les moustiques en bataillons rangés prenaient d'assaut le moindre centimètre carré de peau découverte et les grenouilles, j'espérais que c'étaient des grenouilles et pas des crapauds, menaient grand train.

Et pour comble de malchance, c'était une zone blanche, pas moyen d'envoyer le moindre SMS, ni de regarder " Games of Thrones" en streaming. L'horreur !

Posté par Berthoise à 06:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 8 mai 2016

.....et ton cœur et mon cœur sont repeints au vin blanc

Hier, on a vu  Mr Holmes. On a bien aimé. C'est un film, qui selon mon mari manque de sexe, de violence et d'action, lent, prenant et qui m'a fait verser une larmichette.


Ensuite on a marché dans la ville. Ça sentait la glycine, un vrai bonheur. Sur la place, qui a bien changé depuis la dernière fois, on a vu un groupe assis.
"Tiens, a dit mon mari, des vieux hippies qui font un sit-in."

Sur le retour, on est passés près d'eux et on a reconnu deux copains qu'on est allés saluer. " C'est nuit debout ". Ce à quoi j'ai répondu pleine de l'humour qui me caractérise que ça ressemblait plutôt à "nuit assis". On a discuté un moment puis on est repartis main dans la main.

Dans le jardin, je n'ai pas de glycine. J'ai du lilas, c'est commun mais ça sent bon quand même. J'ai aussi quelques narcisses, je dois me baisser pour les sentir. J'aurai un jour prochain du muguet et près de la gloriette, des iris.

IMG_4059

IMG_4061

IMG_4062

IMG_4068

IMG_4064

IMG_4063

Posté par Berthoise à 14:18 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,