Commentaires sur Abeille

  • Oh si, Berthoise, tant qu'il y a la vie, il y a de l'espoir.

    Promis.

    Quant au climat, oui, il est en train de changer, mais ;e 11 novembre 1911, aux États-Unis, on a vu des températures bizarres qui sont tombées plus de 40°F dans une seule journée. Dans une ville ce jour-là, il y avait une tornade suivie par une grosse tempête de neige (blizzard).

    Je suis contente pour ton abeille qui faisait sa B.A. (Berthoise Action).

    Posté par joye, dimanche 13 novembre 2011 à 00:19 | | Répondre
  • ben oui c'est bizarre un samedi 12 novembre de voir encore des mouches et des moustiques... et qu'il n'ait toujours pas gelé, malgré cette belle pleine lune
    bon dimanche au soleil!

    Posté par Adrienne, dimanche 13 novembre 2011 à 07:42 | | Répondre
  • Elles ont mis le temps mais elles ont fini par revenir dans notre jardin...
    Alors peut-être qu'à la longue et un jour ce ne sont plus les agro-industriels et les bourscoteurs qui feront la face du monde et de la nature... Moi je rêve sans me bercer d'illusion, juste qu'en une dizaine d'années j'ai vu des mentalités tout doucement commencer à changer... Y'a encore du boulot, mais bon...

    Posté par Sandrine, dimanche 13 novembre 2011 à 08:08 | | Répondre
  • Chez moi, des mouches. Une par pièce. Ce qui me rassure, c'est qu'il y en a chez les autres aussi. Je préfère les abeilles, qui restent dehors et sont plus charmantes.

    Posté par la Mère Castor, dimanche 13 novembre 2011 à 08:15 | | Répondre
  • Dans ma ville où le centre des îlots est occupé par des jardins plutôt que par des cours comme à Paris ce qui en fait un coin assez vert sans pesticides, les abeilles sont en pleine forme, contrairement au reste du pays.

    Posté par Walrus, dimanche 13 novembre 2011 à 09:47 | | Répondre
  • Puissions nous avoir confiance en la formidable capacité d'adaptation de notre espèce...

    Posté par rosaannoma, dimanche 13 novembre 2011 à 11:54 | | Répondre
  • Euh Rasaannoma je voudrais pas paraitre pessimiste mais le problème de notre espèce ce serait un brin l'égoisme et comme la générosité est prise pour une bêtise et que nul être humain (tout à fait normalement constitué) ne veut avoir l'air bête, j'ai comme dans l'idée que va falloir attendre un brin pour que NOTRE espèce s"adapte vers le mieux être, je m'inquiète vachement moins pour les abeilles !

    Posté par Sandrine, dimanche 13 novembre 2011 à 12:09 | | Répondre
  • Sandrine > ben moi je suis un chouya inquiète pour les abeilles.

    Rosa > Ouais, mais en ce moment, j'ai du mal à y croire.

    Walrus > j'ai entendu dire que les abeilles souffraient moins en ville qu'a la campagne.

    mère Castor > Hier soir , je me suis fait piquer, mais j’hésite, je crois bien que c'était une puce : cadeau du chat.

    Sandrine > je crois que lorsque les gens ont du mal à joindre les 2 bouts, la survie de la nature n'est pas la priorité. Dommage, mais compréhensible.

    Adrienne > Il faisait doux au soleil cet après-midi.

    Joye > moi aussi, j'étais très contente de la voir. Il est rare d'en croiser dans le jardin.

    Posté par berthoise, dimanche 13 novembre 2011 à 19:11 | | Répondre
  • c'est jaune et ça ne sait pas ...joli bouquet
    les abeilles et la plupart des bzzz j'aime moyen ...

    Posté par zigmund, dimanche 13 novembre 2011 à 21:52 | | Répondre
  • Vincennes ? Elle s'est échappée du zoo à côté ! A force de surveiller les gorilles, les gardiens sont moins attentifs à ce que font les petites bêtes. Tout ça, c'est la faute à Brassens !

    Posté par Joe Krapov, dimanche 13 novembre 2011 à 22:55 | | Répondre
  • Tiens donc, voilà que je viens voir ici et découvre quelqu'un qui vient jusque vers chez moi( j'habite Vincennes)...qui ait vu des abeilles cet automne en charente maritime

    Posté par marie-madeleine, lundi 14 novembre 2011 à 00:56 | | Répondre
  • moi qui ai vu... oh la faute!

    Posté par marie-madeleine, lundi 14 novembre 2011 à 00:56 | | Répondre
  • Compréhensible ou pas, je parlais pas des petites gens mais de ceux qui décident et envoient dans le mur sans penser à un projet global... Aujourd'hui y' des dérives écologiques parce que c'est devenu un marché, j'en ai une liste longue comme le bras. Bois FSC, commerce équitable. les dessous de table pas très joli, joli
    Je qui tout à fait consciente de faire partie des impuissants qui font ce qu'il peuvent tout en étant conscients d'avoir un trop gros impact sur la planète, mais pour l'heure on ne peut rien changer.

    Posté par Sandrine, lundi 14 novembre 2011 à 14:57 | | Répondre
  • mais j'en ai ras la casquette qu'on me fasse culpabiliser ! On dirait que l'écologie est une nouvelle forme de religion et qu'on ira griller en enfer si on ne s'y met pas. Il n'empêche qu'on laisse monsanto affamer la planète, le gaucho tuer les abeilles, les pesticides fichent des cancers aux agriculteurs en connaissance de cause... parce que ça fait du blé.

    Posté par Sandrine, lundi 14 novembre 2011 à 15:01 | | Répondre
  • Une abeille elle prend ses valoches pour aller s'installer ailleurs, un peu comme le coquelicot qui a fuit les champs trop pollué pour s'installer en ville, ils ont pas dix ans de crédit sur le dos. Je te passe le texte de Dagerman notre besoin de consolation est impossible à rassasier mais j'y ajouterai à ce texte qu'en plus on a pour beaucoup perdu la liberté de vivre selon ses convictions est perdue depuis belle lurette aussi.

    Posté par Sandrine, lundi 14 novembre 2011 à 15:06 | | Répondre
  • Sandrine > je vois que le sujet te passionne. J'aime bien les gens qui se passionnent.

    Marie-Madeleine > Nous avons une amie à Vincennes. Alors, nous y allons de temps en temps.

    Joe > Sais-tu qu'il n'y a plus de rocher au zoo de Vincennes. Tout fout le camp.

    Zigmund > En vrai bec sucré, j'adore le miel. Alors, les abeilles, je les aime.

    Posté par Berthoise, mercredi 16 novembre 2011 à 18:13 | | Répondre
Nouveau commentaire