lundi 16 avril 2018

Conf' musicale (bis)

Je ne veux plus être assise à côté de la vieille qui ronfle. Jambes écartées, tête renversée, bouche ouverte, elle ronfle.
Quand la musique s'emballe, et chez Ravel, la musique s'emballe souvent, elle sursaute, ouvre les yeux, se redresse un peu. Mais très vite, elle replonge dans le sommeil.

Ravel, c'est pas follement gai. Il est souvent en colère.

Il y a des subtilités de musicologue qui m'échappent. Comme dans le concerto " Anti", celui en sol majeur, où je ne sais pas faire la différence dans le rôle du piano avec un autre concerto. Mais, on s'en fout.

Maman était contente que je l'accompagne. On se pelait dans la salle du centreQ, mais elle était contente.

Scan

Posté par Berthoise à 17:42 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Conf' musicale (bis)

    joli dessin et belle musique

    Posté par Adrienne, lundi 16 avril 2018 à 18:27 | | Répondre
  • Tu dessines super bien !
    Mais ce morceau me met le blues je ne sais pas pourquoi...
    Bisous belle journée
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, mardi 17 avril 2018 à 09:10 | | Répondre
    • C'est pas follement gai non plus. Mais c'est joli.

      Posté par Berthoise, mardi 17 avril 2018 à 14:21 | | Répondre
  • Ravel me rend mélancolique ... souvent !
    Dis donc, beau coup de crayon !
    (le mieux, au concert comme au théâtre, c'est mieux d'être en bord d'allée, mais comme il y a des inconvénients aussi à être dérangée ...

    Posté par Sophie, mardi 17 avril 2018 à 09:36 | | Répondre
    • J'étais derrière pour pouvoir me lever sans gêner personne. Je n'ai pas gêné ma voisine, c'est sûr. Elle a pu faire sa sieste tranquille.

      Posté par Berthoise, mardi 17 avril 2018 à 14:22 | | Répondre
  • Doux moment mélancolique en écoutant Ravel !
    Joli portrait

    Posté par brigou, mardi 17 avril 2018 à 09:43 | | Répondre
    • Merci Brigou. Mélancolique oui, c'est le mot.

      Posté par Berthoise, mardi 17 avril 2018 à 14:23 | | Répondre
  • je ne te connaissais pas ce talent . C'est très beau
    Je ne connais pas bien Ravel Il y a certaines compositions difficilement audibles et quelques joyaux J'aurais voulu partager des concerts avec Ma qui aimait la musique ça n'a pas été possible et Pa qui n'a jamais trop aimé la musique est un peu faible pour tenir un concert .

    Posté par zigmund, mardi 17 avril 2018 à 15:21 | | Répondre
    • Mais je suis une femme aux multiples talents, tu ne le savais pas ?
      Ce n'est pas un concert mais une série de conférences où on te parle de la vie du compositeur et des extraits ( assez longs ) de ses œuvres les plus représentatives.

      Posté par Berthoise, mercredi 18 avril 2018 à 11:17 | | Répondre
  • Tu dessines drôlement bien et tu dépeins parfaitement la scène avec la vieille qui ronfle... Pour Ravel, à part le Boléro, j'avoue ne pas bien le connaitre...

    Posté par sous mon tilleul, mercredi 18 avril 2018 à 22:21 | | Répondre
    • Moi pareil, je ne connaissais que le boléro. J'avais entendu parler de" l'enfant et les sortilèges"sans avoir poussé plus loin.

      Posté par Berthoise, jeudi 19 avril 2018 à 09:22 | | Répondre
  • J'aime Ravel.
    (et je trouve que tu dessines bien)

    Posté par le-gout-des-autr, jeudi 19 avril 2018 à 08:33 | | Répondre
    • Apprendre à connaître permet d'appécier. Il y a des pièces que j'ai aimées à la première écoute, d'autres qui nécessiteraient une plus grande connaissance.

      Posté par Berthoise, jeudi 19 avril 2018 à 09:26 | | Répondre
  • Joli dessin ! As-tu lu Ravel de Jean Echenoz ? j'avais bien aimé, court, pertinent, bien écrit.

    Posté par merecastor, jeudi 19 avril 2018 à 08:55 | | Répondre
    • Non, non, je n'ai pas lu. Je ne lis plus grand chose. ):

      Posté par Berthoise, vendredi 20 avril 2018 à 10:45 | | Répondre
  • La vieille qui ronfle, tu racontes bien, Monet aussi, je vais essayer d'y conduire le Goût un jour de grève, les musées eux aussi sont presque vides.

    Posté par heure-bleue, jeudi 19 avril 2018 à 10:11 | | Répondre
    • Elle est terrible. C'était pareil, mêmes ronflements pour Scriabine et Tchaikovski.

      Posté par Berthoise, vendredi 20 avril 2018 à 10:44 | | Répondre
Nouveau commentaire