mardi 20 novembre 2012

Les joies de l'écriture

Parlons boulot.

En français, les majuscules cursives sont calligraphiées. Ce n'est pas toujours facile pour l'apprenti copiste de 7 ans qui sue sang et eau sur ses réglures Séyès. Et pour comble de malheur, certaines lettres ont deux, voire trois écritures possibles.

Je suis remplaçante. Je passe dans les classes avec mes habitudes, mes manies et ma manière de tourner les majuscules qui est parfois différente de celle du collègue que je remplace.

J'écris beaucoup au tableau et ce en dépit de la NCB qui me fait souffrir. J'ai une écriture de maîtresse, régulière et lisible, mais il arrive que les élèves butent sur certaines lettres qu'ils n'ont pas l'habitude de voir.

 

Cet après-midi, c'était le cas. Ils étaient pourtant grands. Quand pour la troisième fois, j'ai expliqué quelle était la lettre qui posait problème, un peu lassée, j'ai failli lancer :

" Mais enfin, n'est-il pas beau mon Q? "

Gil Elvgren Pin-Up - pin-up-girls Photo

 

Posté par Berthoise à 19:23 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Les joies de l'écriture

  • Ah!!! je la sentais venir, celle là )
    Quelle chance j'avais d'être en maternelle, chez les Petits, qui plus est )
    Ceci dit, quand j'écris, j'aime bien former correctement mes majuscules..
    le dernier exemple me va très bien !

    Posté par teb, mardi 20 novembre 2012 à 19:52 | | Répondre
    • Je pense que tout instit qui bouge a déjà eu envie de dire ça.
      Faut avouer qu'écrire en français n'est pas toujours facile.
      Je me souviens quand j'étais en CP, on avait reçu une classe anglaise et les profs anglais s'étaient extasiés devant mon tableau avec les modèles d'écriture, modèles vraiment banals pour n'importe quel instit français.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 07:12 | | Répondre
  • Rien à y redire, Berthoise !

    Posté par Walrus, mardi 20 novembre 2012 à 20:43 | | Répondre
    • Tu as déjà vu mon écriture ?
      Peut-être...au défi, il me semble avoir une fois posté un truc manuscrit. Mais ce n'était pas mon écriture professionnelle.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 07:15 | | Répondre
  • Elle est dans quelle école, la maîtresse de la photo ?

    Posté par le-gout-des-autr, mardi 20 novembre 2012 à 20:58 | | Répondre
    • Moi je le sais mais je te le dirai pas... :p

      Posté par celestine, mardi 20 novembre 2012 à 23:20 | | Répondre
    • C'est la chevelure rousse de la dame qui t'attire ou d'autres avantages.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 07:08 | | Répondre
  • CoQuine !

    Posté par merecastor, mardi 20 novembre 2012 à 21:09 | | Répondre
    • Que veux-tu ? C'est une seconde nature.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 07:16 | | Répondre
  • Mais pourquoi tu mets ta photo sur ton blog? Ça va donner des idées à tout un tas de gens...

    Posté par celestine, mardi 20 novembre 2012 à 23:22 | | Répondre
    • Honnêtement les lascars d'hier, je crois qu'ils m'ont plutôt pris pour une vieille bique.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 07:17 | | Répondre
  • Alors, y'a le crapaud, la pomme, empoisonnée ou non... Mais pour la princesse, elle est un peu bête, les préliminaires c'est un baiser au crapaud, tout le monde le sait ;-D Elle va un peu vite en besogne la bougresse !!

    Posté par sandrine, mercredi 21 novembre 2012 à 07:42 | | Répondre
  • Excellent Berthoise !!
    Et cette maitresse adorable dis donc

    Posté par brigou, mercredi 21 novembre 2012 à 08:35 | | Répondre
    • Ça te fait rire, Brigou ? tant mieux.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 18:20 | | Répondre
  • C'est marrant, je me souviens de ma perplexité en arrivant au CE2 où la maîtresse faisait les Q majuscules comme des espèces de 2 tarabiscotés. Je me suis vraiment demandé quelle pouvait être cette nouvelle lettre que je ne connaissais pas.

    Posté par Hermione, mercredi 21 novembre 2012 à 10:21 | | Répondre
    • Le Z, et le T posent parfois problème aussi.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 18:19 | | Répondre
  • Moi, je trouve que ton écriture est identique à celle d'une autre amie instit française que j'ai.

    Je manque de repères cul-turels pour apprécier le reste. Je n'ai jamais une seule fois vu une association entre la sexualité et l'enseignement, et le lire chez d'autres me laisse perplexe.

    Je ne te critique pas, Berthoise, je t'adore, et j'ai vraiment l'impression que tu fais ton boulot superbement. Je voulais tout simplement exprimer le fait que je constate une différence importante entre la France et les US en cet aspect, et que, pour mes yeux américains, c'est un peu comme l'inceste, un tel rapport entre l'enseignante et ses élèves, surtout les jeunes enfants (mais pour les ados aussi). Sans doute que vous me trouvez, de votre point de vue, coincée et puritaine.

    Voilà pour la vérité des impressions...

    Posté par joye, mercredi 21 novembre 2012 à 16:50 | | Répondre
    • Alors, Joye, sois rassurée, je ne l'ai pas dit. Je l'ai pensé, ça m'a fait rire, mais je ne l'ai pas dit. C'eut été déplacé, en revanche, je n'ai pas l'impression d'avoir choqué les Français en le racontant. Mais peut-être que je me trompe et que j'ai choqué.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 18:18 | | Répondre
      • Berthoise, je me suis sans doute mal exprimée et j'avais compris que tu n'as pas dit ce que tu pensais devant tes élèves. Je parlais du reste, bien sûr, et je suis assurée de lire que cela eut été déplacé - je me sens moins ridicule. Personne ne va me croire mais je suis vraiment loin d'être puritaine. Et pourtant, il y a des tabous que je trouve bien - surtout celui de respecter les enfants et de ne pas les traiter de mini-adultes. Je me questionne sur les adultes qui se croient séducteurs pour les enfants ou encore pour les gens qu'ils ne connaissent pas. Allez, merci pour ton écoute, et la possibilité d'échanger sans condamnation - j'apprécie vraiment beaucoup.

        Posté par joye, mercredi 21 novembre 2012 à 22:45 | | Répondre
  • Tu n'as pas choqué la française que je suis et je trouve les américains très puritains, ça n'engage que moi...

    Posté par heure-bleue, mercredi 21 novembre 2012 à 18:56 | | Répondre
    • Tu me rassures, j'étais d'un coup inquiète sur ma moralité.

      Posté par Berthoise, mercredi 21 novembre 2012 à 20:43 | | Répondre
      • Berthoise, je suis navrée de t'avoir fait penser que je questionnais ta moralité. Ce n'est pas du tout ce que je souhaitais exprimer.

        Posté par joye, mercredi 21 novembre 2012 à 22:48 | | Répondre
  • ) Le Q des Belges est différent... On ne l'écrit jamais en rond avec une ... tige sur le côté...

    Posté par sous mon tilleul, mercredi 21 novembre 2012 à 22:43 | | Répondre
    • C'est donc pour ça qu'on est différent !

      Posté par Berthoise, jeudi 22 novembre 2012 à 08:11 | | Répondre
    • exactement , ma fille m'a raconté que son Q n'était pas le même !
      ah les belges !

      Posté par Jeanne, jeudi 22 novembre 2012 à 18:15 | | Répondre
  • Enseigner est un métier à risque!

    Posté par seringat, mercredi 21 novembre 2012 à 23:09 | | Répondre
    • C'est vrai que tu fais partie de la maison, aussi.

      Posté par Berthoise, jeudi 22 novembre 2012 à 08:14 | | Répondre
  • Menfin Berthoise, montrer son Q comme ça à ses élèves...)

    Posté par Coumarine, jeudi 22 novembre 2012 à 17:03 | | Répondre
    • Attends, j'en ai montré 3. Je connais 3 graphies différentes du Q.

      Posté par Berthoise, jeudi 22 novembre 2012 à 20:22 | | Répondre
  • Je rigole , parce que ma fille a fait , involontairement ce genre de remarque à un cours , justement à Bruxelles , les Q sont différents , et Tilleul l'a confirmé

    je suis fascinée par les cursives , c'est beau , magnifique je trouve
    Faut pas que ça se perdre ça !

    Posté par Jeanne, jeudi 22 novembre 2012 à 18:17 | | Répondre
    • Moi aussi, je trouve ça très joli. Pas forcément facile à maîtriser, mais joli.
      C'est comme la cravate chez les hommes, je trouve ça vachement beau, ce ruban qu'ils nouent autour de leur cou. Il parait que ce n'est pas confortable. Mais c'est vachement beau.

      Posté par Berthoise, jeudi 22 novembre 2012 à 20:26 | | Répondre
  • j'adorais faire ces majuscules!!
    et puis aussi , à mon époque il y avait les frises....
    je ne sais pas si beaucoup se souviennent d'avoir fait ça, on comptait les carreaux pour faire des motifs en couleur sur la largeur de la page... merveilleux!

    Posté par croukougnouche, jeudi 22 novembre 2012 à 23:50 | | Répondre
    • J'aime beaucoup écrire à la main et j'aime faire des modèles d'écriture.
      Les frises, ça se fait encore. Si, si.

      Posté par Berthoise, vendredi 23 novembre 2012 à 20:08 | | Répondre
Nouveau commentaire