lundi 30 novembre 2015

Figaro et le bonheur.

Avec Poulette, on va aller à l'opéra. Garnier. Yes. Voir un opéra. Yes. Le barbier de Séville de Rossini. Toutes les deux. Un dimanche après-midi.

Il Barbiere di Siviglia

 

 

Le Goût parlait du bonheur. Et je lui disais que du bonheur, je ne savais rien. Non pas que je sois malheureuse, loin de là. Mais savoir pourquoi telle chose ou telle autre vous attriste, je ne sais pas. Tout en me demandant si la tristesse est le contraire du bonheur. Ce que je sais c'est qu'il vaut mieux pour goûter le bonheur être riche et bien portant. Les lieux communs ne sont pas toujours mensongers. La souffrance, la maladie, le manque ne me paraissent générer ni la joie, ni la légèreté qui accompagnent le bonheur. Je ne suis ni pauvre, ni malade. J'ai cette chance. Je peux nous offrir parce qu'on en a très envie un après-midi à l'opéra, même s'il faut casser ma tirelire pour cela. Et nous goûterons chaque minute, sachant que cette sortie ne se renouvellera peut-être jamais.

 

 

 

Aujourd'hui, 2 décembre, je dois faire mon mea culpa. Et je vous avoue que c'est terrible de ne pas savoir lire. Pourtant on était deux quand on a réservé. C'est à Bastille que nous irons voir "Le barbier de Séville". C'est Poulette qui va être déçue. Pas grave, ça nous donnera un excellent prétexte pour une autre sortie. Quand je ne serai refait la cerise.

Posté par Berthoise à 20:33 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Figaro et le bonheur.

    Je te souhaite d'y trouver autant de pur bonheur que j'en ai eu quand une amie m'a offert "Orphée et Eurydice" (reprise d'un ballet de Pina Bausch) il y a quelques années.

    Posté par Sophie, mardi 1 décembre 2015 à 13:56 | | Répondre
    • J'y ai vu il y a bien longtemps Thaïs de Massenet.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:28 | | Répondre
  • C''est une très chouette idée ! J'ai vu ce Barbier mis en scène par Colline Serreau il y a quelques années à Bastille, c'était réjouissant.

    Posté par Anita, mardi 1 décembre 2015 à 14:59 | | Répondre
    • Ben voilà, nous aussi c'est à Bastille.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:25 | | Répondre
      • C'est bien aussi Bastille, plus aéré, on y respire mieux !

        Posté par Anita, jeudi 3 décembre 2015 à 16:52 | | Répondre
  • L'opéra Garnier ? Ce n'est pas l'oréal Garnier ?

    Posté par Cristophe, mardi 1 décembre 2015 à 15:37 | | Répondre
    • Ah oui... Je mélangeais, veuille m'excuser... Ce sont deux choses différentes : il y en a une qui décoiffe et pas l'autre.

      Posté par Cristophe, mardi 1 décembre 2015 à 15:40 | | Répondre
      • Moi aussi, je mélange.

        Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:35 | | Répondre
  • Je suis allée à l'Opéra à Tel Aviv, j'ai adoré jamais à l'Opéra Garnier, le Goût serait le plus heureux des hommes, il faut que je scrute leur site, une fois par an, ils font des billets accessibles..

    Posté par heure-bleue, mardi 1 décembre 2015 à 17:38 | | Répondre
    • Ben tu vois, ce ne sera pas cette fois-ci qu'on ira briller sous les ors.
      Mais je pense qu'on passera un bon moment.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:34 | | Répondre
  • quelle superbe idée de sortie! brava bravissima, Berthoise!

    Posté par Adrienne, mardi 1 décembre 2015 à 19:23 | | Répondre
    • C'est Poulette qui me l'a demandé.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:33 | | Répondre
  • au moins aussi bon que les gâteaux de Tatine... savoir apprécier les petites comme les grandes choses, une certaine idée Berthoisienne du bonheur.

    Posté par merecastor, mardi 1 décembre 2015 à 19:52 | | Répondre
    • Et ne pas se focaliser sur les petites déceptions.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:32 | | Répondre
  • J'espère que la mise en scène du Barbier ne sera pas trop rasoir !
    OK je sors !

    Bonne séance à vous ! Déjà, rien qu'avec le plafond vous allez rentrer dans vos frais ! (Je l'adore, ce Chagall !)

    Posté par Joe Krapov, mardi 1 décembre 2015 à 22:18 | | Répondre
    • Moi aussi, j'aime beaucoup Chagall, mais ce sera pour une autre fois.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:29 | | Répondre
  • Alors profite bien...de tout !
    Le Magicien m'avait offert deux places (il était venu bien sûr !) pour mon anniversaire il y a quelques années...le bâtiment est somptueux !

    Posté par Brin de broc, mardi 1 décembre 2015 à 23:31 | | Répondre
    • Profiter, ça je sais faire.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:35 | | Répondre
  • C'est un très grand bonheur de pouvoir aller à Garnier, un vrai ravissement : vous en aurez plein les yeux avec le plafond Chagall. La dernière fois que j'y suis allée j'y ai vu l'opéra bouffe "L'Italienne à Alger"... un vrai régal. Le Barbier, je l'ai vu à Bastille et je me suis régalée mais le bâtiment n'a rien à voir.

    Posté par ab, mercredi 2 décembre 2015 à 06:39 | | Répondre
    • Là aussi , Bastille, tant pis, tant mieux, on verra.

      Posté par Berthoise, mercredi 2 décembre 2015 à 13:34 | | Répondre
      • Mais Garnier sera pour une autre fois et vous nous tiendrez au courant de ce nouveau bonheur !

        Posté par ab, mercredi 2 décembre 2015 à 16:29 | | Répondre
  • Alors si l'occasion ne se représentera pas, profitez-en un max!

    Posté par Livfourmi, dimanche 6 décembre 2015 à 14:16 | | Répondre
Nouveau commentaire