mercredi 13 septembre 2017

L'automne

Vous avez vu c'est l'automne. Putain, c'est l'automne. Je n'aime pas l'automne et sa pluie, son vent et les jours qui décroissent. Déjà que je n'ai pas trop le moral, rapport à vous savez quoi.
Quoi ? Vous ne savez pas ? Ben cette opération qui me promet des lendemains jouissifs.

Pour ce qui est des douleurs, je devrais pourtant être habituée. Mais on ne s'habitue pas à avoir mal. Je dors peu, je me réveille car je ne sais plus dans quelle position me mettre. Sur le côté gauche, j'ai mal, sur le côté droit, j'ai mal, sur le dos, j'ai mal. Avec un coussin sous les genoux, j'ai mal, avec un coussin entre les genoux, j'ai mal. Quand je réussis à me rendormir, je rêve que j'ai mal, je pleure dans mon sommeil. Il m'arrive de passer la nuit branchée aux électrodes. Je reprends des médocs ++ et je n'ai qu'une trouille : qu'une nouvelle crise de paralysie ne survienne.

Au centre anti douleur, on m'a donné rendez-vous avec un psy pour aborder l'opération plus sereinement. Je crois effectivement que j'ai besoin de vider mon sac, je veux pouvoir me plaindre, dire combien je trouve injuste ce qui m'arrive.

Photo0903Devant chez Poulette

 

Posté par Berthoise à 20:38 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur L'automne

    oui, pouvoir vider son sac et être comprise, c'est bien!
    très jolie, la vue de chez Poulette, dis donc...
    (on a sorti les chaussettes et les petites laines ici aussi)

    Posté par Adrienne, mercredi 13 septembre 2017 à 21:44 | | Répondre
    • Oui c'est un joli quartier. Elle a de la chance et elle le sait.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:41 | | Répondre
  • Je compatis vraiment du fond du coeur. Il y a un moment où trop c'est trop.
    Gros bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, mercredi 13 septembre 2017 à 21:52 | | Répondre
    • Oui, trop c'est trop mais il n'y a pas de bouton off.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:41 | | Répondre
  • je te comprends tellement bien Berthoise. Je vis un peu la même chose, même si l'origine de mes douleurs est différente...
    Vider son sac: oui c'est important. et pas que sur son blog, pas que à la famille. D'ailleurs depuis le temps que ça dure, on ne peut pas, encore et encore parler de son mal-être, de ses douleurs...
    Je crois que je vais parler du courage de ceux qui comme toi et moi et d'autres, vivent ces difficultés au quotidien, avec intensité
    Bises à toi

    Posté par Coumarine, jeudi 14 septembre 2017 à 10:47 | | Répondre
    • Oui Coumarine, on est toutes les deux dans la galère, et on rame. Pas toujours en silence, mais on rame.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:40 | | Répondre
  • Quand je lis ce genre d'"expérience", je me demande toujours avec angoisse comment je réagirais si j'y étais confronté, moi que le moindre mal de dent met dans tous mes états !
    Courage et gros bisous, chère Berthoise !

    Posté par Walrus, jeudi 14 septembre 2017 à 12:44 | | Répondre
    • Je fais comme je peux. De toute façon, j'ai pas l'choix.
      Mais tu sais, on a des ressources insoupçonnées.
      J'espère que tu n'auras jamais à t'en rendre compte.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:38 | | Répondre
  • Comme Walrus je me pose la même question. J'arrive à gérer la douleur mais je suis très vite déprimée !! Parler peut certainement aider. Bises à toi.

    Posté par Brigou, jeudi 14 septembre 2017 à 13:05 | | Répondre
    • Je te souhaite de ne jamais avoir de réponse à ta question. La douleur chronique neurologique est une saloperie. IL n'y a pas d'autre mot.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:37 | | Répondre
  • Oui, tu as le droit de te plaindre, la douleur, c'est terrible, l'attente d'une opération, c'est angoissant.
    Des bises.

    Posté par heure bleue, jeudi 14 septembre 2017 à 19:23 | | Répondre
    • La douleur est un maïtre, dit mon mari qui cite je ne sais plus qui.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:35 | | Répondre
  • Plains toi !
    Ça ne supprime ni la douleur ni le problème mais ça fait du bien.
    Ça marche.
    En même temps, le pied, c'est qu'on te plaigne.
    Ça c'est super.
    Je le sais, je me fais plaindre dès le début d'un rhume.
    Mais ne te morfonds pas, ça va aller.
    Et même tu auras beaucoup moins mal.

    Posté par le_gout_des_aut, jeudi 14 septembre 2017 à 19:29 | | Répondre
    • C'ets bien là le problème, en ce moment j'ai tendance à me morfondre.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:34 | | Répondre
  • Quand arrive l'automne c'est incroyable, on ne trouve jamais la touche "rewind" ! Tant pis, faut aller de l'avant et traverser le brouillard. Bon courage pour cela ! On est de tout coeur avec toi.

    Posté par Joe Krapov, jeudi 14 septembre 2017 à 21:31 | | Répondre
    • C'est gentil de m'accompagner.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:34 | | Répondre
  • Mais dis donc, elle a trouvé un appart' dans cette merveille, Poulette ?
    Au 2ème étage ou au 6ème ?

    Posté par le_gout_des_aut, vendredi 15 septembre 2017 à 08:18 | | Répondre
    • Attends, elle n'habite pas cet immeuble, c'est ce qu'elle voit en sortant de chez elle. Elle est en fond de cour, mais son appart est super. Le mieux qu'elle ait jamais eu. Un HLM, vive les logements réservés à la fonction hospitalière. !

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:33 | | Répondre
  • Il fait froid, il pleut des cordes sans discontinuer,
    et comme je te comprends ! je dis toujours que je tournicote pour faire ma niche et essayer de dormir.
    Au cours des années et de mes tourments divers, je me suis habituée à ne pas me plaindre car je sens bien que j'agace et qu'il y a pire que moi. Il faut pouvoir s'exprimer devant quelqu'un d'extérieur, dire tout ce qui pèse si lourd sur ton quotidien. J'espère que tu trouveras la bonne oreille.
    Si c'est là qu'habite Poulette, c'est une merveille.

    Posté par Sophie, vendredi 15 septembre 2017 à 11:55 | | Répondre
    • Devant chez elle, elle n'a pas cette vue, elle est en fond de cour. Moins joli mais plus calme.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:31 | | Répondre
  • Rappelles toi " ha!! L'automne en montagne..!!

    Posté par La jajanne, vendredi 15 septembre 2017 à 11:56 | | Répondre
    • C'était du temps où je cavalais en montagne. Y'a longtemps.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 13:30 | | Répondre
  • Oh oui, Berthoise. Confie-toi, défends-toi contre cette douleur. Tu peux le dire : c'est absolument injuste. Mais c'est là avec son cortège d'examens et d'opération. j'espère de tout coeur que tu trouveras apaisement; de l'âme et du corps.
    Je t'embrasse.

    Posté par lakevio, vendredi 15 septembre 2017 à 13:53 | | Répondre
    • J'espère que la roue va tourner et retrouver un peu de répit.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 16:02 | | Répondre
  • Et désolée pour ceux qui l'ont écrit mais je crois que "je ne sais pas comment tu fais..." ça n'aide pas vraiment. En effet, pas le choix, me disait une amie cancéreuse se plaignant de la même remarque.

    Posté par lakevio, vendredi 15 septembre 2017 à 13:55 | | Répondre
    • Brigou et Walrus veulent me témoigner leur compassion. Je n'y vois pas autre chose.
      Ce qui est difficile pour moi quand je dis que j'ai mal au dos, c'est entendre" moi aussi". Tout le monde a mal au dos, pourquoi ma plainte serait plus audible ou recevable que la leur. C'est vrai. Tout le monde a mal au dos.

      Posté par Berthoise, vendredi 15 septembre 2017 à 16:05 | | Répondre
  • Depuis hier je reviens sur l'ordi et commence à lire mes favoris dont tu fais partie... je suis vraiment peinée pour toi. Oui, partage avec nous tes douleurs et tes angoisses, cela ne résout pas le problème, hélas, mais sortir tout ça de son coeur et de sa gorge soulage un petit peu le mental qui est loin d'être au beau fixe !
    Je t'embrasse bien amicalement.

    Posté par Praline, dimanche 17 septembre 2017 à 08:20 | | Répondre
  • Souffrir est terrible, quel que soit le niveau de souffrance parce qu'on ressent la douleur de façon très différente qui que l'on soit. Tu as raison fais-toi aider, vide ou soulage ton "sac" si ça ne fait pas de bien immédiatement ça ne fait aucun mal, pleurs, crie si tu le peux et puis surtout n'écoute pas tous ces "conseils" fais-toi du bien à toi.
    Courage.

    Bleck

    Posté par Bleckattitude, lundi 18 septembre 2017 à 08:58 | | Répondre
Nouveau commentaire